Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 16:23

 

NDP INFORMATIONS

N°22 - Décembre 2011 - cliquez ici


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 19:43

 

Par Yves Darchicourt

Coordinateur national de la NDP

 

ZEP ne niquera pas la Gaule et les gaulois à Audincourt (25) ! Le groupe de Rap "lillois" - qui s'était déjà fait tacler d'importance il y a quelques mois en Flandre gràce à la mobilisation de Opstaan et de la Vlaams Huis - vient de voir son "concert" annulé par la municipalité de Audincourt gràce à la très forte mobilisation patriote mise en oeuvre par le Front Comtois épaulé à nouveau par Opstaan et la Vlaams Huis comme par la Nouvelle Droite Populaire et le Parti de la France.

Les forts ambigus "artistes" qui vomissent la haine de la France et des Français devraient penser à se reconvertir dans le sirupeux ou à quitter le pays, assurés qu'ils sont désormais de voir leurs éructations publiques systématiquement "contestées". Pour plagier le slogan d'une célèbre affiche helvétique : "Tu niques la France, tu gicles !" Bon voyage mon pote !

A lire le communiqué du Front Comtois : cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 01:09

FDF2

 

Une délégation locale vient d'être mise sur pied en Savoie, au coeur de la Maurienne (contact par la coordination nationale : ydarc@orange.fr ).

En Loire-Atlantique c'est une délégation départementale qui a été confiée à Arnaud de Périer, militant historique du combat national en Pays nantais, dans l'objectif de renforcer l'Union de la Droite Nationale.

 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 14:32

 

1812379804Création d'une délégation de la Nouvelle Droite Populaire à Valence.

Contact : ndp.drome@gmail.com

Site : cliquez ici  

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 01:57

 

Couv-SN-25.jpgSortie de Synthèse nationale n°25 (nov. déc. 2011)

Mondialisation, démondialisation : les enjeux… 

L'Editorial de Roland Hélie : Evitons les pièges du Système…

Patrick Parment :La problématique autour d’une victoire annoncée du sieur François Hollande…

● Bernard Bres : Dossier mondialisation, démondialisation, les enjeux…

● Un grand entretien avec Pierre Hillard, universitaire sur la démondialisation…

● Pieter Kerstens : Des nouvelles de l’Oncle Sam…

● Arnaud Raffard de Brienne : Chassons les voleurs du pouvoir…

● Lionel Baland : L’énigme Otto Rösch et la tache brune du SPO...

Jean-Claude Rolinat : France Allemagne : la Sarre, une pomme de discorde oubliée…

● Robert Spieler : Pourquoi la 5e journée de Synthèse nationale a failli ne pas avoir lieu…

● Yves Darchicourt : Histoires et légendes d’Europe, le royaume du Prêtre Jean…

● L’Union de la Droite Nationale est née…

● Francis Bergeron : Hergé réhabilité par Spielberg

● Les rubriques de Philippe Randa, Luc Barbulesco,  Patrick Gofman, Pieter Kerstens, Jean-Paul Chayrigues de Olmetta…

 

Le numéro 25 (130 pages) : 12,00 €

Abonnement simple : 50,00 €

Abnt de soutien : 100,00 €

Chèque à l'ordre de Synthèse nationale

Vous pouvez aussi commander la revue par internet : en bas de la colonne de droite du blog de Synthèse nationale cliquez ici .

 

Commandez ce numéro 25

ou abonnez-vous : cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 00:45

 

L’Union de la Droite Nationale (UDN), en marche !

 

La création de l’UDN

 

La création de l’Union de la Droite Nationale a été annoncée lors d’une conférence de presse. Etaient présents : Carl Lang, Président du Parti de la France, Hubert Savon, secrétaire général du MNR, Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale et Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire. Leur constat : la Droite nationale est aujourd’hui en pleine confusion. Le Front national mariniste qui prétend l’incarner s’est laissé aller aux dérives du politiquement correct. Qu’il s’agisse de l’islam (JMLP se prononce en faveur d’une grande mosquée à Marseille), de la laïcité ou des valeurs, le nouveau FN a rompu, par désir effréné de respectabilité, par souci extravagant de plaire aux médias et aux adversaires, avec les fondamentaux du camp nationaliste et identitaire.

 

Plusieurs mouvements, associations, cercles,  revues et personnalités de la droite nationaliste ont décidé de se fédérer sous le sigle UDN. Cette confédération, qui entend rompre avec le modèle du Führerprinzip (Principe du chef) fonctionnera sur le modèle confédéral de ce que fut l’UDF,  chaque organisation conservant une entière autonomie, dans le respect absolu des sensibilités. La Nouvelle Droite populaire est sans doute, davantage que le PDF, favorable à une Europe intégrée, tout en rejetant l’  « Europe des nains de Bruxelles ». Le PDF donne une importance plus grande à la morale dans le champ politique.  «  Mais peu importe, déclarent les initiateurs de l’UDN. La défense intransigeante des identités nationales, européennes, dans le respect des identités régionales constitue le socle commun de tous ceux qui se retrouveront, au-delà de leurs différences, dans ce combat de résistance et de libération de notre Terre. »

 

Parmi les 12 points de la Charte de l’Union de la Droite Nationale, on relèvera : «  L’organisation du retour au pays des populations déracinées et le refus de la colonisation migratoire de peuplement » ; « L’application de l’exclusivité nationale en matière de prestations sociales et familiales » ; La déchéance de la nationalité pour les criminels d’origine étrangère et leur expulsion à l’issue de leur peine » ; « Le rétablissement de la libre communication des pensées et des opinions et l’abolition des lois liberticides et anti-françaises ». Et aussi « L’instauration effective de la démocratie directe, avec l’inscription dans la Constitution du référendum d’initiative populaire et du référendum véto (cad que le peuple pourra retoquer une loi injuste votée par l’Assemblée nationale) »

 

L’UDN soutient, bien entendu, la candidature de Carl Lang à l’élection présidentielle. Ce dernier se montre extrêmement confiant quant à la perspective de recueillir les 500 parrainages d’élus. Il est vrai qu’il a de l’expérience, puisque c’est grâce à lui que Jean-Marie Le Pen obtint ses signatures…

 

Enorme succès de la jounée de Synthèse nationale

 

Malgré les pressions terroristes (voir Chroniques de Robert Spieler), la cinquième journée de Synthèse nationale, organisée par Roland Hélie, qui donnait la parole aux principaux représentants de l’UDN, a eu lieu et fut un énorme succès. Le Forum de Grenelle se révéla beaucoup trop petit pour accueillir les 700 personnes qui se pressaient, tant pour écouter les orateurs que pour visiter les stands du Renouveau Français, du GUD, de Troisième Voie, de la NDP, du PDF, ainsi que de nombreux diffuseurs. Rivarol était bien entendu présent. Une première table-ronde ronde réunit les principaux rédacteurs de la revue Synthèse nationale. La seconde rassembla des intervenants particulièrement impliqués dans la réflexion sociale. Parmi eux, deux représentants italiens du mouvement alternatif : Sebastien Magnifica, un des responsables de Casa Pound, et Gabriele Adinolfi. Casa Pound est un exemple remarquable d’engagement social, culturel et politique, en rupture totale avec le système. Près d’une quarantaine de Casa (Maisons) couvrent aujourd’hui l’Italie. Il s’agit souvent d’immeubles inoccupés, pris d’assaut par les militants, et transformés en lieux d’accueil pour des familles ne disposant pas de logements. La dimension culturelle et politique n’y est évidemment jamais absente. Casa Pound rencontre aujourd’hui un succès considérable en Italie. Parmi les autres intervenants, citons André Gandillon, directeur de Militant, dont la pertinence en termes d’analyse économique n’est plus à démontrer et Serge Ayoub, leader de Troisième Voie, et promoteur du solidarisme, qui déclara : « Le nationalisme ne peut être que socialiste. » Les interventions, en conclusion, autour du thème de combat commun, des promoteurs de l’Union de la Droite Nationale, Carl Lang (PDF), Robert Spieler (NDP), Roland Hélie (Synthèse nationale), Roland Curtet (MNR) et Jérôme Bourbon (Rivarol) suscitèrent l’enthousiasme. Le thème ? Contre la colonisation de notre Terre : La France aux Français !

Oui, décidément, la Reconquista est en marche !

 

Rivarol n°3022 du 16 novembre 2011 (cliquez ici)

Chaque vendredi, lisez Rivarol, l'hebdomadaire de l'opposition nationale et européenne. 3,50 €, chez votre marchand de journaux.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 09:18

 

 UDN Banderole 1

Pour le consulter : cliquez ici

 
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 19:36

 

Par Robert Spieler

 

Voici le compte rendu des événements qui ont précédé la 5e Journée de Synthèse nationale, organisée le vendredi 11 novembre dernier à Paris, publié dans les colonnes de notre confrère et ami Rivarol (n°3022 du 16 novembre 2011). Vous pourrez lire la suite de la chronique de Robert Spieler dès mardi sur son blog (cliquez ici).

 

La réunion de Synthèse nationale, dirigée par Roland Hélie, avec notamment la participation de Carl Lang, candidat à l’élection présidentielle, du MNR, de Pierre Vial, président de Terre et Peuple, de Jérôme Bourbon, directeur de Rivarol et de moi-même a été une victoire importante de notre camp contre ses ennemis.

 

Victoire, Victoire, Victoire !

 

Pourquoi ? Je vais vous raconter ce qui s’est passé, depuis deux semaines. Nous avions, Roland Hélie et moi-même décidé d’exercer, avant le 11 novembre, un black-out complet sur ces évènements qui ont failli empêcher la tenue de cette réunion. D’une part, pour ne pas donner de visibilité à nos adversaires, qui attendaient sans doute que nous couinions d’importance, d’autre part pour ne pas effrayer certains de nos partisans.

 

Voilà les faits : Le Forum de Grenelle, où s’est tenue la réunion, et nous-mêmes, avons été l’objet de trois attaques et de menaces particulièrement violentes.

 

Ces attaques ont été revendiquées par l’« Organisation de Défense Juive», « commando Ben Gourion », avec tags, étoile de David. La première attaque a eu lieu dans la nuit de lundi 31 octobre. Les serrures du Forum avaient été colmatées par un mélange de ciment et de glu. Une deuxième attaque a lieu dans la nuit de jeudi à vendredi. Un courriel très menaçant est envoyé, samedi, au patron du Forum. Voilà son contenu : « Nous, Organisation de Défense Juive, revendiquons les sabotages de vos serrures ainsi que les tags. Le 11 novembre, vous avez accepté d’accueillir un congrès, celui de Synthèse nationale, regroupant la crème des négationnistes et antisémites français (sic…). Dites le vous, ce congrès n’aura pas lieu, quel qu’en soit le prix à payer. Fidèles à nos frères qui combattent et meurent pour défendre la nation juive d’Israël, nous combattrons tous les antisémites. Ces attaques ne sont qu’un début, annulez le congrès ».

 

Les attaques continuent…

 

Dans la nuit de dimanche 6 novembre, une nouvelle agression, beaucoup plus violente a lieu. C’est à coup de pioches que les agresseurs attaquent les vitres du Forum, signant encore leur forfait d’une étoile de David, et revendiquant leur acte par un nouveau courriel, d’une incroyable arrogance : « L'organisation de défense juive revendique l'attaque ayant eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi. Le refus manifeste du Forum de Grenelle de répondre à nos justes revendications, à savoir, l'annulation pure et simple du congrès des négationnistes nazis de Synthèse nationale, en est le seul responsable. Nous sommons le Forum de céder faisant preuve à la fois de réalisme et de sympathie pour notre cause, sous peine d'autres attaques dont il serait tenu pour seule responsable. » Signé : Juif sioniste et fier.  Organisation de Défense Juive.

 

Question que les lecteurs de Rivarol se poseront légitimement : Mais n’y avait-il pas de caméras se télésurveillance à l’entrée du Forum ? Bien sûr que si. Mais elles avaient été désactivées durant les agressions, bien que les agresseurs n’aient pu y avoir accès. Ce qui semble incompréhensible, et qui exige probablement des compétences sophistiquées car une explication logique, à savoir une coupure de l’alimentation électrique doit être écartée. Nous disposons cependant d’éléments d’explication  que nous ne révèlerons pas et que nous avons transmis à la police.

 

La résistance s’organise

 

Pour nous, évidemment, pas question de reculer. Mais le patron du Forum de Grenelle allait-il tenir ? Il fallait un courage formidable. Et bien, bien qu’il ne partage pas forcément nos idées, il a tenu… Je lui ai, lors de la réunion de Synthèse nationale, exprimé toute mon admiration.

 

J’ai contacté immédiatement Yvan Blot, qui devait intervenir vendredi sur le thème de la démocratie directe. Yvan Blot est énarque, haut fonctionnaire au Ministère de l’Intérieur, en charge de dossiers de terrorisme. Il est devenu un ami, bien que nous fussions adversaires, en Alsace. Après avoir été député du RPR (nous siégions ensemble, certes pas sur les mêmes bancs, à l’Assemblée nationale), il rejoignit le FN, alors que je présidais Alsace d’Abord, et fut mon adversaire au conseil régional d’Alsace. J’eus, grâce à lui, un contact avec le cabinet du Préfet de Paris auquel j’exposai la situation. Je lui ai demandé une protection policière permanente autour du Forum. Entre temps, le directeur du Forum, et Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale, avaient déposé plainte au commissariat du 15ème arrondissement. Accueil tout à fait courtois. Réponse : nos moyens ne nous permettent pas d’assurer une présence permanente.

 

Nous avons donc fait appel à des vigiles qui ont assuré la sécurité de la salle, les nuits précédant la réunion, sachant que la journée de vendredi de Synthèse nationale serait sécurisée notamment par les militants de Serge Ayoub, de Troisième Voie, et  des nombreux jeunes militants de la Nouvelle Droite Populaire alsacienne, mais aussi de militants nationalistes parisiens, avec la garantie, le jour de la réunion, d’une présence policière significative.

 

Yvan Blot, entre temps, avait été envoyé à Londres, dans le cadre d’une mission concernant l’anti-terrorisme. Il devait revenir spécialement pour participer à la réunion de Synthèse nationale, mais le Ministère de l’Intérieur a prolongé sa mission, rendant sa présence impossible. Pas de lien de cause à effet, bien entendu…

 

Mais qui est cette Organisation Juive de Défense ?

 

Cette organisation, non déclarée, est-elle un faux nez de la Ligue de Défense Juive (LDJ), interdite aux Etats-Unis et en Israël, mais toujours tolérée en France, malgré ses multiples violences ? On pourrait le penser, mais rien de moins sûr. Son site n’évoque pas cette opération, et nous avons des informations pour penser qu’aucune organisation juive « officielle » n’est responsable de ces exactions. Alors qui ? La probabilité est qu’il faut s’orienter vers des dissidents ultra-minoritaires de ces organisations, qui ont vu là la possibilité de montrer leur capacité de nuisance.  Il y a, il est vrai, parmi ces dissidents des personnages très bizarres. L’un d’eux s’appelle Philippe Wagner. Il fut proche du mouvement skin head, avant de se convertir au bouddhisme et au macrobiotique (voir dictionnaire…) puis de se convertir… au judaïsme ! Bon, lui aussi, je vais le placer dans ma ménagerie personnelle (voir Rivarol précédent) qui regroupe quelques personnages amusants ou bizarroïdes, dont Bernard-Henri Lévy, Christine Boutin et Arno Klarsfeld…

 

Appel aux lecteurs de Rivarol !

 

Cette opération de sécurisation de la journée de Synthèse nationale, qui fut un formidable succès, mais aussi des nuits précédentes, a évidemment coûté cher. Je fais appel aux lecteurs de Rivarol. Aidez Synthèse nationale en envoyant un chèque à l’ordre de Synthèse nationale, à : Synthèse nationale, 116 rue de Charenton 75012 Paris. Un grand merci nationaliste !

 

Jean Robin, un vilain cafard

 

Je m’abstiens par principe de pratiquer des attaques ad hominem. Je respecte mes adversaires lorsqu’ils méritent le respect. Il m’arrive de préférer un adversaire courageux à un ami pleutre, ce qui désole parfois mes propres amis…

 

Je ferai néanmoins une exception aujourd’hui pour mettre en garde le camp national, nationaliste et identitaire, au sujet de Jean Robin.

 

Car cela fait à présent plusieurs fois qu’il se comporte sournoisement en agent de déstabilisation. Ses agissements doivent être clairement connus et dénoncés.

 

Jean Robin est l’auteur de quelques livres, dont la Judéophobie, et anime un blog où plusieurs interviews de responsables nationalistes ont paru.

 

Il est juif. Personne ne le lui reprochera. Son engagement sioniste l’amène cependant à pratiquer pour le compte de nos adversaires les méthodes bien connues de délation et de pressions dont notre camp a l’habitude.

 

Il a ainsi fait pression sur un intervenant au colloque de Synthèse nationale, arguant de la présence de personnes « infréquentables » à ce colloque.

 

Il y a un an, j’avais demandé à Oskar Freysinger, un des leaders de l’UDC suisse,  de signer notre pétition contre l’Europe des nains de Bruxelles. Il avait accepté. Avant de se rétracter après l’intervention du cafard Robin. Qui  lui fit remarquer que parmi les deux cents signataires de la pétition figurait Hervé Ryssen. Or j’ai toujours refusé, et je continuerai à refuser toute censure et toute exclusion à l’encontre de personnes de notre camp, quelles que soient les divergences.

 

En conséquence, je demande à mes amis, et même à ceux qui ne le sont pas, de rompre toutes relations avec cet individu, qui est un ennemi de notre camp. Ni interviews, ni invitations, ni rencontres, ni diffusion de ses livres.

Il devient urgent d’établir un véritable cordon sanitaire entre nous et lui.

 

L’affaire n’est pas terminée :

 

voici la réaction de Jean Robin…

 

Après Marine le Pen qui refuse toute interview de notre part, après les insultes de Soral, Blanrue, Franck Abed, LLP ( ? - NDLR) et bien d’autres, c’est au tour de Robert Spieler de cracher son venin sur Jean Robin, dans un article de Rivarol dont nous avons été alerté cette fin de semaine et que nous reproduisons intégralement ci-après. A titre personnel je suis plutôt fier de recevoir les crachats de personnes aussi intolérantes, appartenant à l’ancienne extrême-droite (la nouvelle étant au pouvoir), j’en reçois aussi parfois de l’extrême-gauche. Mais au lieu d’attaquer en diffamation comme m’y invitent certains, je vais proposer un droit de réponse à Rivarol, ainsi qu’un débat à M. Spieler, dans les conditions neutres d’Enquête & Débat. On est démocrate ou on ne l’est pas, pour ma part je le suis.

M. Spieler me fait l’honneur de son mépris et de son intolérance dans le dernier numéro de Rivarol, voici mon droit de réponse.

 M. Spieler ne supporte apparemment pas la contradiction, ni que certains de ses contacts puissent me demander conseil.

A ma connaissance, ni l’un ni l’autre n’est interdit, que ce soit par la loi ou par la morale, et pourtant il m’en fait le grief.

Libre à lui, même si j’aurais préféré qu’il le fit en d’autres termes qu’en m’insultant copieusement, ce qui regarde son éthique avant tout.

Au lieu de lui répondre dans les mêmes termes, et m’abaisser ainsi à son niveau, j’aimerais l’élever au mien, et lui proposer un débat.

J’ai créé un site internet, Enquête et Débat, entre autres pour permettre à deux personnes aux conceptions opposées d’en découdre librement.

Contrairement aux procédés télévisuels, le cadre est totalement neutre, il n’y a pas d’animateur, pas de public, pas de montage, et seulement deux intervenants et une pendule d’échec pour répartir de façon égalitaire la parole.

M. Spieler aura ainsi tout le loisir de s’expliquer publiquement face à moi dans un débat que nous diffuserons sur le site.

Je lui transmets copie de ce droit de réponse, qu’il soit publié dans Rivarol ou non.

 

…et la réponse de Robert Spieler :

 

"Désolé, Jean Robin, mais je ne débattrai pas avec vous".

 

J'ai pour principe de ne jamais refuser de débattre, fût-ce avec mes pires adversaires. A une seule condition: que je puisse avoir, un tant soit peu, de l'estime pour eux.

 

Vous avez fait pression sur un intervenant de la journée du 11 novembre, de Synthèse nationale, afin qu'il s'en retirât.

 

Vous aviez fait pression sur l'un des leaders suisses de l'UDC, Oskar Freysinger, afin que celui-ci retirât sa signature au bas de la pétition contre l'Europe de Bruxelles, initiée par Synthèse nationale en septembre 2010. En prétextant qu'un signataire compromettant l'avait signée. Soit. Assumez.

 

Je suis désolé de vous le dire. Je respecte les adversaires, et même les ennemis que je puis combattre de face. Je n'ai aucun respect pour les êtres chafouins et sournois. Non, je n'ai aucune estime pour vous. Oui, je refuse de débattre avec vous. Oui, je maintiens mon appel à  constituer un cordon sanitaire autour de vous, car nous n'avons rien de commun. Il serait temps que vous cessiez définitivement de tenter de semer la discorde dans le camp national, nationaliste et identitaire. 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 10:24

 

DSC_0247.jpg

Mardi 15 novembre, Carl Lang, candidat de l'Union de la Droite Nationale à l'élection présidentielle de 2012, était en Lorraine où il a participé à une première conférence de presse à Metz (1) puis à une seconde à Nancy pour présenter sa candidature de droite nationale et européenne.

DSC_0257.jpg

Le soir, s'est déroulé un sympathique apéritif-militant saucisson-pinard à Toul où Carl Lang a pu rencontrer et s'entretenir avec des militants et des sympathisants lorrains.

A noter que cette journée a été organisée par l'ancien conseiller régional François Ferrier, membre du Bureau national de la NDP, et que le président du Parti de la France était accompagné de Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire et de Roland Hélie, directeur de la revue Synthèse nationale et secrétaire national de l'UDN (Union de la Droite Nationale).

Mercredi 16, les dirigeants de l'UDN étaient en Alsace, à Strasbourg, pour une nouvelle conférence de presse. Ce fut aussi l'occasion pour Robert Spieler d'annoncer que l'UDN sera présente aux prochaines législatives dans plusieurs circonscriptions alsaciennes (2). Toute la presse strasbourgeoise, y compris France 3 Alsace (3), a assisté à cette conférence de presse.

Notes

(1) Article publié (avec une faute - sans doute d'étourderie - au moment de la saisie du texte, à la dernière ligne : c'est contre le "führer prinzip" et non au nom du... que Robert Spieler applaudit à cette constitution d’une « UDF nationaliste »). Cliquez là

(2) Article publié sur le site des DNA cliquez ici

(3) France 3 Alsace cliquez ici

 
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 10:19

 

P1080440.JPGPar Yves Darchicourt

 

Paris - Gare du Nord : passage obligé pour les provinciaux du Septentrion qui sont rébutés par les embarras de la circulation delanoesque et plongée immédiate dans la "France d'après la France". Certes à 10h du matin "ils" ne sont pas encore innombrables mais il n'en faut pas moins louvoyer entre de sympathiques groupes de "branches de l'arbre France" pour s'extraire de l'environnement sub-saharien du 10e arrondissement avec la pensée que décidément Synthèse nationale a fort bien choisi le thème central de sa 5e Journée :"contre la colonisation, la France aux Français".

Une 5e Journée de Synthèse nationale fort roborative : par l'affluence plus importante d'année en année, par la variété des nombreux stands, par la qualité des orateurs qui se succèdent en tribune et par la satisfaction intense de baigner pour quelques heures dans une ambiance d'amitié, de fraternité de peuple et de camaraderie combative.

Surtout, on constate que le but fixé par Synthèse nationale est atteint : la droite nationale est rassemblée désormais pour faire face à l'ennemi commun, pour s'opposer au mondialisme destructeur des Peuples et des Nations, pour défendre notre civilisation européenne millénaire. Il suffisait pour s'en convaincre d'aller de stand en stand, d'échanger avec des amis retrouvés ou de nouveaux camarades, d'écouter les interventions dont le point d'orgue a été le discours magistral de Carl Lang, notre candidat à la prochaine élection présidentielle.

Un premier pas, décisif, a été franchi. Synthèse nationale et son directeur Roland Hélie y sont pour beaucoup. Toutes sensibilités confondues, la droite nationale, sociale et identitaire se prépare aux combats futurs dans la certitude de représenter la seule alternative politique possible face aux divers tenants du mondialisme et face aux faux nationaux (mais vrais mangeurs de soupe politicienne) médiatisés par le Système.

Une belle journée que celle de Synthèse nationale qui permet de retraverser la zone tribale des environs de la Gare du Nord - où cette fois "ils" errent en masse - avec la certitude du juste combat à mener pour la décolonisation de nos provinces, de notre pays et de l'Europe. 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information