Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 23:48

 

JPH 1 mosqPar Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Les récents propos de Marine Le Pen et de son père sont consternants. A propos de Geert Wilders, leader anti-islamiste hollandais, elle déclare : « Wilders est dans un combat contre la religion. Pour lui, l’islam est incompatible avec la démocratie, mais je ne le crois pas. Je crois que la charia est incompatible, pas l’islam. Je crois qu’une immense majorité de musulmans sont favorables à la démocratie. » Et elle ajoute : « Je suis beaucoup moins radicale que Wilders  » Et puis, cette phrase stupéfiante, qui dénote d’une totale inculture quant à la réalité de ce qu’est l’islam : « Je ne crois pas que l’islam soit incompatible avec la démocratie. » Mais comment peut-on proférer de telles absurdités ? Faut-il lui rappeler que le Coran est sensé être la parole d’Allah, et à ce titre, non interprétable, contrairement à la Bible. Qu’il contient des versets ultra-violents à l’encontre des chrétiens, des juifs et des athées. Qu’il considère que les femmes sont des sous-hommes. Que la conversion est interdite, sous peine de mort. Que les premières sourates, dites mecquoises, modérées (écrites quand la victoire de Mahomet était loin d’être assurée), et auxquelles se réfèrent les imbéciles collabos, sont annulées, selon les théologiens musulmans, par les suivantes, d’une extrême violence. Que le Coran autorise, exige le mensonge et la dissimulation quand le musulman est en position de faiblesse (la Takia), mais exige aussi la plus extrême violence quand il est en position de force : « La main que tu ne peux couper, baise la ».

On le sait. Jean-Marie Le Pen s’est toujours montré d’une grande complaisance à l’égard de l’islam qui est pourtant bien plus qu’une spiritualité. Il s’agit d’une religion totalitaire qui englobe aussi le champ du politique et de la vie personnelle. Jean-Marie Le Pen, en nostalgique des colonies, de l’Empire, en homme de la quatrième République, n’a jamais eu une véritable conscience ethnique. Il ne s’agit pas, et il ne s’agissait évidemment pas de tomber dans un racisme imbécile. Mais il s’agissait, il s’agit de préserver une France française et une Europe européenne. Une France et une Europe blanches, pour parler crûment.

Jean-Marie Le Pen et sa fille considèrent que « les immigrés sont des branches de l’arbre France » (cf la déclaration de JMLP sur la dalle d’Argenteuil). Le Pen est cohérent avec ce que furent toujours ses idées. Ne déclarait-il pas en 1958, à la tribune de l’Assemblée nationale : « Il ne faut pas dire que l’Algérie a besoin de la France ; il faut dire que la France a besoin de l’Algérie. La France a besoin d’une jeunesse vigoureuse etc. » Cette « jeunesse vigoureuse » occupe aujourd’hui notre terre…

On sait que le FN, comme le MNR, avaient introduit un recours contre la construction de la grande mosquée de Marseille. Mais Stéphane Durbec, conseiller régional FN d’origine antillaise de PACA, ne l’entend pas ainsi. Il rencontre récemment Omar Djellil, leader d’une association musulmane. Ils se promènent ensemble sur le marché arabe de Marseille. Et visitent ensemble la mosquée de la Porte d’Aix. Stéphane Durbec est émerveillé. Omar Djellil résume ainsi sa démarche : « Notre mission en tant que musulmans, c’est de montrer ce qu’est l’islam, ce qu’elle (sic…) apporte comme richesse à ce pays. Qu’il ne faut pas la (sic…) voir comme un ennemi de la nation française, mais comme un allié naturel parce que je dirai toujours : la libération, la défense et la reconstruction de la France, c’étaient les musulmans et les immigrés ».  Quel mensonge, relayé par le film Indigènes, qui a suscité l’indignation des associations de Pieds-noirs qui ont, eux, versé massivement leur sang…

Stéphane Boccaletti, Secrétaire national pour les Fédérations du FN, clarifie les positions du FN sur le projet de la grande mosquée de Marseille. Pas question de retirer le recours. Pas pour longtemps… Jean-Marie Le Pen, qui vient de rencontrer Omar Djellil, en compagnie de Stéphane Durbec, déclare : « Je n’écarte pas la possibilité pour le Front national de faire un geste pour la communauté musulmane de Marseille » et de lever les recours posés par le FN marseillais ». Et il rajoute : « J’envisage de demander son retrait (du recours) lors du prochain bureau départemental ». Il persiste et signe : « Il serait de bon temps d’évoluer sur cette question. », affirmant penser « aux combattants de l’armée d’Afrique, dont les descendants vivent dans la région ». Quelle incroyable stupidité ! Quelle honte ! Quelle trahison ! En attendant, Stéphane Durbec et Omar Djellil ont créé ensemble une association visant à rapprocher le FN de la communauté musulmane de Marseille. Elle porte le beau nom de « Alliance Républicaine Ethique ». Trois points…

Décidément, Jean-Marie Le Pen et Marine Le Pen ne représentent plus nos idées. Ils nous ont trahis.

Reconstruisons ensemble le camp nationaliste. 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 11:51

 

464034304.jpgSamedi prochain, 21 mai, la Nouvelle Droite Populaire d'Alsace (cliquez ici) organise à Strasbourg, capitale européenne, une manifestation pour demander la libération de György Budahazy, militant nationaliste hongrois emprisonné depuis bientôt deux ans. Dans son numéro 20 (nov. déc. 2010), notre revue Synthèse nationale avait publié un article sur cette affaire et un entretien avec la mère de ce militant patriote hongrois.

Quelques jours avant la manifestation de Strasbourg, nous vous proposons de lire, ou relire, cet entretien.

 

 

Informations complémentaires : ndpalsace@gmail.com

Stbg 11.jpg

Le 8 mai dernier, à Paris, les militants alsaciens de la NDP avaient déployé une banderole et distribué des tracts pour sensibiliser les nationalistes français sur cette affaire.

 

L'article publié dans le n°20 de Synthèse nationale :

György Budaházy est un militant nationaliste hongrois qui s’est fait connaître en réalisant des actions spectaculaires. À l’issue des élections législatives de 2002, qui voient la victoire des socialistes, il bloque, durant une heure, le pont Elisabeth, un des principaux ponts de Budapest, la capitale hongroise, afin de dénoncer des irrégularités électorales.

Au total, douze actions judiciaires ont été entreprises à l’encontre de György Budaházy. Deux sont terminées. Le blocage du pont Elisabeth, en 2002, lui a valu une condamnation à 30 jours de travaux d’intérêt général. L’utilisation, lors de la campagne contre l’adhésion à l’Union européenne, de symboles interdits a conduit à son acquittement. Les autres poursuites sont toujours en cours. Il lui est notamment reproché d’avoir enlevé des insignes communistes se trouvant sur un monument situé dans le centre de Budapest.

Le 17 juin 2009, György Budaházy est arrêté et emprisonné pour « terrorisme ». Dix-sept autres personnes sont également jetées en prison. Elles sont suspectées d’appartenir à l’organisation Hunnia Csoport. La plupart de ces individus sont maintenus en détention arbitraire durant plusieurs mois, puis relâchés. Deux personnes sont ensuite, de nouveau, emprisonnées. György Budaházy est le seul qui est resté en prison de manière continue depuis quatorze mois.

Nous avons rencontré la mère, le vendredi 6 août 2010, et la femme, le samedi 7 août 2010, du prisonnier politique le plus célèbre de Hongrie, lors du festival Magyar Sziget à Verőce, une ville située à 60 km de Budapest. 

  

Entretien avec la femme et la mère du prisonnier politique le plus célèbre de Hongrie : György Budaházy…

Propos recueillis par Lionel Baland

 

Synthèse nationale - Y-a-t-il des preuves de l’implication de György Budaházy dans des activités terroristes ?

Réponse : Aucune charge n’a pu, jusqu’à présent, être retenue contre lui. Il n’y a que des accusations, mais aucune preuve. En Hongrie, une personne peut, cependant, être gardée en détention durant quatre ans sans que des éléments soient retenus à sa charge.


S.N. - Cet emprisonnement est-il la conséquence d’autres faits ?

R. : Oui, György Budaházy est perçu, depuis le blocage du pont Elisabeth en 2002, comme un danger par la classe politique. Il a dénoncé le projet frauduleux de construction d’un casino. Il est également le témoin principal à charge dans une autre affaire de corruption : Baunag. Environ 13.000 investisseurs ont perdu leur mise dans une arnaque. Des sommes énormes sont en jeu.

 

S.N. : Où se trouve György Budaházy ?

R. : À la prison de Vac, située à 40 km de Budapest.


S.N. : Dans quelle condition est-il emprisonné ?

R. : Il est maintenu en isolation car il a demandé à être séparé des autres prisonniers. Il suit cependant des formations à l’intérieur de la prison et lors de ces cours, il se trouve avec d’autres prisonniers.


S.N. : A-t-il des enfants et ceux-ci peuvent-ils le rencontrer ?

R. : György Budaházy a trois enfants. Une fois par mois, deux adultes et deux enfants de la famille sont autorisés à rencontrer le prisonnier politique le plus célèbre de Hongrie. Seul deux adultes et deux enfants peuvent participer à cette visite. La mère et la femme de György le voient avec deux des trois enfants du couple. Un des trois enfants reste sur le carreau.

Lorsque sa femme a pu lui rendre visite pour la première fois, c’était au Parquet, en présence des forces spéciales de police. György Budaházy a revu ses enfants pour la première fois quatre mois après le début de sa détention, entouré de membres de la police spéciale.


S.N. : Quel est son état tant physique que mental ?

R. : Il est en très bonne condition physique, meilleure que lorsqu’il n’était pas en prison, car, maintenant, il a le temps de faire du sport. La prison ne peut pas le briser. Il croit en son futur. Cependant, ses enfants lui manquent beaucoup.

Comment se déroule la procédure de détention ?

Tous les deux mois, un juge décide de le maintenir, ou non, en prison. L’avocat de György est autorisé à participer à la séance, mais pas sa famille. (La décision suivant l’entretien que nous avons eu avec la mère et la femme de György Budaházy a été prise le mardi 10 août 2010. György Budaházy doit rester en prison deux mois supplémentaires).


S.N. : Comment se portent sa femme et ses enfants ?

R. : Sa famille supporte difficilement la détention, tout particulièrement les enfants, qui sont encore très jeunes.


S.N. : György Budahasy reçoit-il de l’aide ?

R. : Oui, une récolte d’argent est organisée afin de couvrir les frais d’avocats de l’ensemble des prisonniers politiques. Le HVIM, qui organise le festival Magyar Sziget, soutient activement et ouvertement les prisonniers politiques. En outre, les députés du Jobbik, le parti patriotique hongrois, ont, chacun, versé une somme d’argent pour la même cause.


S.N. : Dispose-t-il de soutiens à l’étranger ?

R. : Non. Des manifestations de soutien ont cependant eu lieu à Madrid et Strasbourg. Des personnes issues de l’immigration hongroise et vivant en Amérique du Nord et en Australie s’intéressent à sa situation mais n’ont pas apporté d’aide significative.

Nous remercions la mère et la femme de György Budaházy pour l’entretien qu’elles nous ont accordé et espérons que György sortira bientôt de prison.

 

Depuis l’interview, György Budaházy a été transféré au sein d’un établissement pénitentiaire à Budapest. Le 27 septembre 2010, après 15 mois de détention sans justification, il a été inculpé, ainsi que 16 autres personnes, d’implication dans des "activités terroristes".

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 00:57

NDP INFORMATIONS

Numéro 19 - mai 2011 - cliquez ici

 
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 09:44

 

55197921 2Dimanche 22 mai auront lieux en Catalogne les élections municipales. Le mouvement identitaire Plataforma per Catalunya, présidé par Josep Anglada, présente 108 listes, c'est à dire plus de 2 000 candidats, des femmes et des hommes au service de leur peuple face à l'immigration-invasion.

Au nom des Catalans du Nord, la Nouvelle Droite Populaire des Pyrénées-Orientales apporte son soutien, à l'occasion  de ces élections municipales, au combat de la résistance identitaire de Plataforma per Catalunya face à la colonisation forcée de la Catalogne.

Notre combat est le même : Visca Catalunya ! Visca Europa !

NDLR : au mois de mars dernier, Robert Spieler, Délégué général de la NDP, était invité au congrès de Plataforma per Catalunya (cliquez ici).  

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 09:40

 

SANY5251.JPG

Samedi prochain, 21 mai : manifestation à Strasbourg, pour soutenir György Budahazy, militant nationaliste hongrois emprisonné !

Samedi 4 juin : soirée nationaliste à Strasbourg. Repas et discussions politiques dans une ambiance conviviale et de camaraderie.

Si vous voulez être des nôtres contactez la NDP Alsace :  ndpalsace@gmail.com

NDP Alsace : cliquez ici

 
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 12:13

 

Le gouvernement veut faire

payer encore plus les automobilistes !

 

Une fois de plus le gouvernement de ce que l'on appelle encore « la France » est en train de préparer des mesures liberticides à l'encontre du peuple qui travaille.

Sarkozy et sa clique de nantis qui encombre les ministères veulent faire payer leurs frasques en taxant les automobilistes.

Trop, c'est trop ! Les Français qui travaillent, ceux qui sont obligés d'utiliser leur automobile pour pouvoir gagner leur croute, vont donc être considérés encore plus comme des vaches à lait.

▪ Il est vrai qu'il faut bien trouver de l'argent quelque part pour financer les guerres inutiles dans lesquelles la France s'est engagée afin de complaire aux maîtres du nouvel ordre mondial...

▪ Il est vrai qu'il faut bien trouver de l'argent quelque part pour financer l'immigration incontrôlée et toutes les politiques démagogiques qui l'accompagnent...

▪ Il est vrai qu'il faut bien trouver de l'argent quelque part pour entretenir le train de vie de ce ramassis d'incapables qui constitue la classe politique...

▪ Il est vrai qu'il faut bien trouver de l'argent quelque part pour financer notre soumission à l'Europe des nains de Bruxelles...

▪ Il est vrai qu'il faut bien trouver de l'argent quelque part pour masquer la faillite du Système et de ceux qui, à l’UMP ou au PS, en porte la responsabilité.

Mais une chose est encore plus vraie : c’est que nous en avons assez !

Plus que jamais, il faut refuser ces nouveaux diktats du pouvoir. Pour cela, il faut constituer une véritable force nationaliste et populaire capable de proposer une alternative crédible au Système, il faut en finir une fois pour toutes avec l’hyper-classe mondialiste et anti-française qui ne pense qu’a s’enrichir sur le dos de notre peuple.

Commençons par réduire les dépenses inutiles avant de voler de l’argent à ceux qui en ont de moins en moins.

Peuple de France réveille-toi ! Rejoins-nous pour mettre à bas ce régime de politicards et de collabos de l’invasion, ce régime qui méprise notre travail, notre identité et notre liberté.

Rejoignez la résistance nationaliste

et identitaire, adhérez à la

Nouvelle Droite Populaire

  

Imprimez et diffusez ce tract cliquez ici

Adhésion à la NDP cliquez là 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 15:41

 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 15:25

 

yann_patron.jpgC'est à l'occasion de la manifestation du dimanche 8 mai 2011 à Paris qu'Alexandre Thöne, après 3 ans de militantisme à la tête de la section de la Nouvelle Droite Populaire d'Alsace, a passé officiellement le flambeau à Yann Heintz,  militant depuis la création du mouvement et trésorier de cette même section.

Outre ses activités politiques dans notre région, grâce aux nombreux contacts d'Alexandre, la N.D.P. d'Alsace a eu, au cours de ces 3 années, un rôle de "conquistadors" à travers la France et l'Europe. En effet, elle a multiplié les voyages et les rencontres avec les autres organisations nationalistes d'Europe. En passant en Allemagne, en Suède et aussi en Espagne et d’en bien d'autres pays encore, elle a fait connaître notre mouvement à nos fréres européens..

Que ce soit en Elsass, en France ou en Europe, notre combat est le même. C'est en  travaillant ensemble que nous pourrons réaliser l’inimaginable, à savoir la libération totale de notre continent.

Cette aventure ne fait pourtant que commencer. Les liens sont tissés. A nous d'en créer d'autres et de forger cette amitiés solides entre les nationalistes européens !

Remercions  Alexandre Thöne pour ces 3 années à la tête de la section NDP Alsace. Il reste parmi nous pour nous aider à continuer le combat. Souhaitons tous la bienvenue à Yann Heintz au rang de nouveau délégué régional de la N.D.P. Alsace.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 22:11

 

           1111.jpg    DSC00707.JPG 

 

           DSC00726.JPG    IMG_4532-copie-1.JPG

     

            IMG_4517.JPG     Photo-043-copie-1.jpg

   

            IMG_4501.JPG     IMG_4520.JPG

 

            Stbg-36.jpg     DSC_7296-copie-1.jpg

 

            IMG_4521.JPG     Stbg-37.jpg

 

            DSC00741.JPG     Photo-056.jpg

 

  Dimanche 8 mai 2011, manifestation nationaliste unitaire contre le mondialisme à Paris.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 12:04

 

liberte-pour-budahazyLa NDP alsacienne mène actuellement à Strasbourg, capitale de l'Europe, une campagne active pour soutenir György Budahazy, militant nationaliste hongrois emprisonné dans son pays.

Dimanche, lors de la manifestation nationaliste unitaire à Paris, les jeunes de la NDP alsacienne (cliquez ici) ont distribué massivement un tract pour sensibiliser sur cette scandaleuse incarsération leurs camarades venus de toute la France. Depuis hier soir, la NDP reçoit de nombreux messages de sympathie à transmettre à György Budahazy.

Vous pourrez lire le tract en PJ (cliquez ici). Pour recevoir la maquette de celui-ci afin de le reproduire et le diffuser autour de vous, faites la demande à : synthesenationale@club-internet.fr

A savoir :

Un entretien exclusif de Lionel Baland avec la femme et la soeur de György Budahazy a été publié dans le n°20 de la revue Synthèse nationale (septembre octobre 2010).

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information