Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 09:49

 

P VialPar Pierre Vial

Quand les Maghrébins ou les Blacks parlent de gens de même origine qu’eux, ils disent « nos frères » (ou « nos sœurs »). Cette affirmation d’appartenance et de solidarité liée à celle-ci est tout à fait normale puisqu’elle est l’affirmation d’une identité ethnique dont nous proclamons la nécessité pour tous les peuples. Car la fraternité ethnique est tout simplement l’application des lois de la nature, donc de la vie. Faire montre de réalisme biologique, c’est faire preuve de sagesse, une sagesse que les sociétés traditionnelles ont toujours respectée et pratiquée mais qui a été oubliée, méprisée, pourchassée par la modernité triomphante, tueuse de mythes et de dieux.

Reconnaître, donc, à tous les peuples un « droit à la fraternité » est dans la logique de notre conception du monde. Il reste que nous avons bien besoin, nous, les Européens, les Blancs, de rattraper le retard que nous avons pris en matière de conscience ethnique, car la plupart des nôtres sont paralysés par l’entreprise de conditionnement mental conduite par ceux qui veulent nous transformer en zombies dociles, soumis à l’idéologie officielle omniprésente dans les media, à l’école, dans les églises (ce qu’il en reste…), dans le discours des politiciens de tous bords (y compris ceux qui, se disant « nationaux », sont censés être nos défenseurs et qui, par intérêt carriériste bien compris, se rallient aux dogmes du politiquement correct – car il faut, n’est-ce pas, être « dédiabolisés » si on veut être acceptés à la table des maîtres du pouvoir…). Nous, être diabolisés nous indiffère. Car nous sommes frères des loups.

Fraternité. Le mot est beau. Il a inspiré de nobles esprits, même s’il a été détourné, dévoyé et même sali au nom d’utopies mortifères débouchant sur la sanctification de la Terreur et le règne de la guillotine, comme en 1793, ou le bain de sang de l’ « Epuration » de 1944-1945. Pourquoi raviver de tels souvenirs, vont me dire de bons apôtres. Parce que nous n’oublions rien. Nous ne pardonnons rien. Jamais. Et la liste est longue, depuis Hypatie, notre sœur Hypatie. Et les Saxons, nos frères Saxons. Et tant d’autres, au fil des siècles, dont la présence vibre en notre âme et dont nous donne l’énergie vitale nécessaire pour suivre notre longue route.

Ils sont aveugles et sourds, ceux qui n’ont pas compris que notre combat relève d’une spiritualité à laquelle ils ne peuvent rien comprendre. Tout simplement parce qu’ils n’appartiennent pas à la Fraternité immémoriale qui est la nôtre. Et à laquelle nous relie une Fidélité qui est notre seule loi.

Editorial de Pierre Vial publié dans le dernier numéro (n°49) de Terre et peuple

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 01:04

 

imagesCAXH5AFD.jpgPar Yves Darchicourt

 

"Nous n'envoyons pas de facture aux gens qui nous appellent en SOS secours, liberté, indépendance, sécurité" a cru bon de déclarer le ministre de la Défence Gérard Longuet pour justifier le coût de l'intervention française en Libye : les citoyens confrontés aux mesures d'austérité apprécieront, d'autant que l'on sait maintenant que ces mesures vont croître et embellir.

Une intervention estimée à 300 milions d'euros : 100 millions d'€ de munitions utilisées pour détruire les matériels, décimer et terroriser combattants et civils fidèles au colonel Kadhafi ; 50 millions d'€ de carburant pour les 15 avions, 20 hélicoptères et 10 navires utilisés dans l'opération ; puis le coût de la maintenance et les primes versées aux officiers et soldats engagés. Une intervention qui représente à elle seule 50% du budget alloué aux "opérations extérieures". Certes, Gérard Longuet évoque à terme "une économie française gagnante" par le biais de contrats attribués à des entreprises françaises par la CNT reconnaissante pour la reconstruction et l'exploitation pétrolière. Pourtant, son collègue Pierre Lellouche reconnait volontier que la "compétition sera rude" notamment avec les Anglais et les Américains, les plus gros contributeurs de la coalition qui entendent bien tirer profit de leur engagement, et avec les Italiens, implantés en Libye de longue date. 

Au final, une opération coûteuse et sans certitude de retombées économiques, une opération qui risque de plonger la Libye dans les guerres tribales une fois que la CNT aura démontré son incapacité à fédérer les alliés d'hier - tant il est vrai que les "révolutionnaires" finissent immanquablement par s'entre-tuer - et se verra accusée à juste titre de livrer la Libye aux multinationales, une opération aussi qui pourrait contribuer à permettre aux islamistes de contrôler à terme la côte méditerranéenne de la Tunisie à l'Egypte et qui a fait sauter un verrou qui endiguait l'immigration sub-saharienne vers l'Europe.

Tout cela est cher payé pour un ubuesque caprice sarkhözien destiné à détourner l'attention des Français confrontés à l'austérité, à faire oublier le pauvre bilan de son quinquenat et - peut-être un peu aussi - à s'assurer que son ancien pote Mouammar ne dévoilerait jamais ce qu'il prétendait savoir sur certain financement de certaine campagne électorale... de ce point de vue, c'est réussi !    

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 11:04

 

Stand-NDP-alsace.jpg

 

Casse croûte au cochon et vin d'Alsace, si cela vous dit...

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 00:08

 

P1010959Par Roland Hélie

Directeur de

Synthèse nationale

 

Le 8 novembre prochain, sera portée sur les fonts baptismaux la nouvelle structure unitaire des forces nationales, nationalistes et identitaires. Cette structure, qui rassemblera le Parti de la France, présidé par Carl Lang, le MNR, fondé par Bruno Mégret et dirigé par Annick Martin, et la Nouvelle Droite Populaire, dont le délégué général est Robert Spieler, et, très bientôt, de nombreuses associations, revues et personnalités indépendantes qui le rejoindront, est destinée à donner à la Droite nationale une lisibilité claire lors des prochaines échéances électorales et bien au-delà d’ailleurs. Elle est l’aboutissement logique de plusieurs années de travail en commun entre ces différentes formations qui, chacune avec sa spécificité, se retrouvent sur l’essentiel, à savoir la défense de notre identité européenne et de notre indépendance nationale.

En réalité, ce travail avait été engagé dès la création de notre revue, Synthèse nationale, en novembre 2006. A cette époque, nous nous étions fixés comme priorité d’introduire, au sein de notre famille politique, un nouvel état d’esprit. Nous pensions qu’il était temps de rompre à la fois avec le « principe du chef » qui, jusque là, était de mise et le sectarisme ambiant qui consistait à penser que, en dehors de sa propre organisation, les autres militants de la cause nationale n’étaient, au mieux, que des « renégats » ou, au pire, des « stipendiés ». Bref, il s’agissait d’en finir une fois pour toutes avec cette ambiance délétère de coure de pacotille et de prébendes usées qui caractérisait la formation sensée (encore) incarner politiquement nos idées et qui avait conduit une grande partie de nos camarades à renoncer au combat national. En ce sens, les premiers succès de Synthèse nationale, qu’il s’agisse du nombre d’abonnés à la revue ou de celui grandissant des participants à nos réunions et en particulier à nos journées annuelles, prouvent que nous avions vu juste.

Depuis le lancement de Synthèse nationale, les choses ont évolué petit à petit. En effet, était-il envisageable, il y a encore une demi-douzaine d’années de mettre à la même tribune des personnalités aussi différentes que celles que nous avons invitées à prendre la parole lors de nos diverses assemblées ou à contribuer à la rédaction de notre revue qui, comme son nom l’indique, est et restera la synthèse des différents courants qui font la richesse du mouvement national ? Certainement pas.

Il y a 5 ans, le Front national, pour ne pas le citer, régnait en maître et il considérait qu’il était le seul à pouvoir légitimement incarner, à ses yeux, la Droite nationale. Ce point de vue était discutable, mais la personnalité de Jean-Marie Le Pen, tout aussi critiquable soit elle, ne laissait pas la place à la perplexité quant à la sincérité de son engagement national. En est-il de même aujourd’hui ? On peut en douter.

Quelques uns, par naïveté ou par confort, se rassurent en s’extasiant devant les prouesses médiatiques de la nouvelle présidente du FN. Il est vrai que celle-ci ne manque pas de talent ni de répondant, même si cela sonne faux sur toute la ligne. Le discours prononcé à Nice au début du mois de septembre étant un chef d’œuvre en la matière. Car le problème, c’est que le talent et le répondant ne suffisent pas. Encore faut-il avoir des idées. Or le FN version Marine Le Pen n’en a pas à l’exception de celle de vendre l’image de sa présidente.

Deux exemples me viennent à l’esprit. En juin dernier, lors d’une émission sur France 2, Marine Le Pen est interrogée sur un  point du programme du Front qui sous-entendait (je dis bien « sous-entendait » car ce point a été supprimé depuis) que le nombre grandissant d’incorporés d’origine extra-européenne posait de plus en plus de problèmes dans l’armée française. Il suffit d’interroger n’importe quel officier confronté à cette situation pour en avoir la confirmation. Marine Le Pen esquiva une réponse floue éludant piteusement la question posée. Pourquoi n’a-t-elle pas répondue tout simplement que l’armée française devait être composée de soldats d’origine française, ce qui est la garantie minimale pour garantir notre défense nationale… (encore faudrait-il que notre armée soit réellement affectée à cette mission plutôt que de servir de supplétifs aux Américains, me direz-vous, mais là n’est pas la question) ? Sans doute parce que Marine Le Pen ne doit pas le concevoir ainsi… Souvenons-nous de l’arbre France qui lui était si cher et qui fut fatal à son père.

Autre exemple : suite à l’horrible tuerie d’Oslo, au mois de juillet, un cadre récemment arrivé au Front émet l’avis sur son blog que cette tragédie est liée à l’immigration qui modifie chaque jour de plus en plus l’identité de la Norvège (rappelons que Mohamed est le prénom le plus donné cette année dans cette capitale européenne), ce qui est, vous en conviendrez, une évidence si l’on s’en tient aux motivations revendiquées par l’instigateur à la personnalité pour le moins controversée des attentats. Evidence pour tous, sauf pour la présidente du FN.  Il n’en fallut pas plus pour que celle-ci mette le cadre en question, le brillant écologiste Laurent Ozon, dans l’obligation de démissionner de ses responsabilités. Au FN version MLP, il ne faut pas peiner les bonnes âmes en disant les vérités telles qu’elles sont. Surtout lorsque celles-ci risquent de choquer la bien-pensance institutionnalisée…

Alors certains nous disent, sur un ton souvent péremptoire, qu’il faut s’adapter au monde dans lequel nous vivons et mettre au grenier les idées qui, jusqu’ici, étaient les nôtres. Qu’il faut vivre avec son temps et que ci et que ça… La belle aventure que voilà ! Décidément ces bons amis sont indécrottables. Ils ne veulent pas voir les choses en face. Notre pays et notre civilisation foncent droit dans le mûr et ils voudraient que le mouvement national se mette au diapason du politiquement correcte ? Vaste fumisterie. Le but d’un mouvement politique n’est pas de plaire aux média du Système ou d’entretenir une poignée d’alimentaires qui veille jalousement à garder ses petits pouvoirs ; le but d’un mouvement politique tel que nous le concevons est d’éclairer notre peuple sur les responsables de la situation qu’il subit et de le conduire vers des jours meilleurs. Notre combat est un combat révolutionnaire, il ne peut tolérer aucune compromission avec le Système responsable de la situation actuelle.

Nous considérons donc aujourd’hui que le mouvement national est victime d’un véritable holdup politique de la part de gens qui souhaitent en faire l’une des courroies du Système que nous combattons. Toute minute passée par un militant nationaliste à soutenir cette supercherie est une minute de perdue. Notre devoir est donc de mettre très rapidement en place l’alternative à cette dérive funeste.

Le rassemblement qui naîtra le 8 novembre prochain est donc le fruit de ce travail acharné que nous avons mené à quelques uns pour faire changer les choses. Ce rassemblement sera désormais le seul à pouvoir se revendiquer comme étant l’incarnation politique de la Droite nationale, populaire, sociale et identitaire. En dénonçant sans relâche le Système responsable de la colonisation de notre terre et de l’ethno-génocide de notre peuple que nous subissons, il sera le seul à pouvoir redonner à la France sa liberté, son identité et sa prospérité.

 

Editorial publié dans le n°24 de la revue Synthèse nationale cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
21 octobre 2011 5 21 /10 /octobre /2011 00:01

 

P VialDimanche 13 novembre, Terre et peuple devait tenir, comme chaque année, sa table ronde à Villepreux dans les Yvelines. Le thème de cette rencontre : "Les lobbies et groupes de pression en France". Il n'en fallait pas plus pour que ces groupes et lobbies fassent pression sur la direction de la salle dans laquelle la réunion était prévue et que celle-ci cède lamentablement en rompant le contrat passé avec TP. En bref, il s'agit de faire taire Pierre Vial et ses invités car ceux-ci dérangent...

Mais Terre et peuple ne renonce pas comme cela. La table ronde se tiendra dans quelques semaines dans un autre endroit. N'en déplaise aux tenants de la pensée unique. Nous vous tiendrons bien entendu informé le moment venu.

En attendant, Pierre Vial prendra la parole, vendredi 11 novembre, lors de la 5ème journée nationale et identitaire de Synthèse nationale. Venez nombreux lui témoigner votre solidarité.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 23:57

 

cffd0fbc.jpgPar Yves Darchicourt

 

Les électeurs potentiels de Marine Le Pen dans le Nord - Pas de Calais vont avoir un peu de mal à s'y retrouver. On se souvient que la dame s'est découvert une vocation de laïcarde républicaine forcenée hostile à toute manifestation religieuse sur la voie publique (ce qui par ailleurs revient à mettre sur le même plan une religion d'importation récente et totalement étrangère à notre culture avec le christianisme et plus particulièrement le catholicisme romain partie prenante de notre ancestrale civilisation helleno-chrétienne) et donc oposée, comme aux prières publiques, à la propagation ostentatoire de la nourriture hallal. 

C'est ce qui amène les élus régionaux mariniens à dénoncer régulièrement l'invasion du hallal dans certaines grandes ville comme Roubaix (cliquez ici) et pourtant, gràce à Contre-Info on vient de découvrir en la personne de Paul Lamoitier - conseiller régional - le plus gros fournisseur de volaille hallal du Nord - Pas de Calais (cliquez ici).

Une information reprise avec amusement sur des sites islamistes comme AJIB (Cliquez ici) et Al Kanz (cliquez là) qui nous permettent d'apprécier les circonvolutions jésuitiques du marinolâtre pour justifier que ses activités mercantiles sous l'égide de la Grande Mosquée de Paris - fort rentables par ailleurs car "se sont des gens qui payent bien" - ne sont pas incompatibles avec la ligne politique du FN-marinien tant il est homme "modéré, anti-raciste, libéral et humaniste".

Mais une information qui va faire grincer quelques dents : celles de Marine Le Pen sans doute qui devrait logiquement être quelque peu gênée par l'âpreté mercantile d'un de ses élus pour qui l'argent n'a vraiment pas d'odeur et qui en outre travaille indirectement au financement des mosquées, mais aussi celles des clients de Lamoitier qui apprennent que ses volailles sont estamplillées "hallal" à la va vite et sans le contrôle permanent d'un sacrificateur agréé... alors au rythme de 10 à 15 000 à l'heure !

Des poulets hallal incertains et un Front "national" qui ne l'est plus vraiment... tout n'est qu'illusion !

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 10:12
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 18:45

 

JC-Rolinat.jpg

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 18:34

 

3441020233.jpgPar Yves Darchicourt

 

Gràce aux reportages diffusés, durant la semaine écoulée, dans le "Global Mag" de la chaîne Arte, le citoyen-télespectateur a pu prendre conscience des dégâts occasionnés à un environnement naturel et ancestral par des espèces dites "invasives".

Et plus particulièrement par des espèces exotiques inconsidérément importées sur un sol qui leur était totalement étranger, qui s'y sont trouvées aussi à l'aise - sinon beaucoup plus à l'aise - que dans leurs territoires d'origine, qui s'y multiplient allègrement et qui ravagent l'environnement des espèces indigènes dont ils prennent la place petit à petit, les vouant ainsi à une inéluctable disparition... un scénario-catastrophe déjà d'actualité en France : sauf à réagir promptement et énergiquement en interdisant ce genre d'importation et en organisant la réaction "indigène" de rejet définitif des intrus.

Ne rêvons pas... la très politiquement correcte Arte n'évoquait que le développement invasif de certaines espèces animales comme les écrevisses rouges et les grenouilles-taureaux de Louisiane, les frelons asiatiques tueurs d'abeilles et les écureuils rouges indochinois. Tout rapprochement ou toute comparaison avec certaine politique de brassage universel ne serait que le fruit de cogitations particulièrement malveillantes et éminemment condamnables ! 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 13:53

 

IdentitéPar Robert Spieler*

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Des “schnapsidées”… Vous ignorez sans doute la signification de ce mot. Tous les Alsaciens de langue germanique connaissent cependant cette expression. Elle réfère à l’état de divagation qu’entraîne une consommation abusive de schnaps, cet alcool de fruits, très fort, dont je vous recommande la consommation (modérée). Le schnaps à base de mirabelle, de cerise ou de baie de houx est un délice. Mais, passons, nous ne sommes pas dans une rubrique gastronomique…

Dimanche 9 octobre, ont eu lieu les primaires socialistes. Soit. C’était le problème des socialistes, ce n’était pas le nôtre. Mais le Bloc Identitaire, qui a la prétention de faire la politique autrement, avait appelé ses militants… à se déplacer et à voter Montebourg. Les anciens d’Unité Radicale au secours d’un des candidats socialistes! On aura tout vu…

L’argument du Bloc Identitaire, repris sur le blog de Jeune Alsace est puissant: «Dimanche 9 octobre, vous aurez la possibilité dans la plupart des mairies de voter à l’occasion des primaires du Parti Socialiste. Face à la monotonie des candidats qui sortent de la même école que les élus de l’UMP, et donc (sic) les convictions sont aussi nombrilistes que leurs camarades de classe (re-sic), se dresse un personnage intéressant que nous aimerions suivre (re-re-sic) : Il s’agit d’Arnaud Montebourg.» Et le bloc Identitaire de poursuivre: «Nous appelons toutes les personnes majeures qui ont la possibilité d’aller voter de donner une voix (à Arnaud Montebourg) pour une alternative à ce monde dégénéré.» Et puis, après, ces puissantes paroles… «Voter Montebourg, c’est dépasser les clivages politiques afin de mieux servir notre cause. Voter Montebourg, c’est voter pour vous!» Atchoum ! Rompez les rangs ! Les «personnes majeures» en question avaient pour seule obligation de signer, avant de voter, un engagement quant à leur adhésion aux valeurs du socialisme cosmopolite, mais ceci n’est qu’un petit détail… Le site “identitaire” précise par ailleurs: «Le vote coûte un euro, mais ça ne va pas vous tuer.»

Philippe Vardon, responsable de la section niçoise du Bloc Identitaire, s’était déjà rendu, il y a deux semaines, à la réunion de soutien à Montebourg, organisée par David Nakache et ses amis socialistes niçois. Après avoir aussi été présent à celle du Front national, avec Marine LePen. Les Identitaires de Bourgogne, quant à eux, se sont aussi rendus à la permanence parlementaire d’Arnaud Montebourg à Louhans (Saône-et-Loire) pour l’inviter à faire un effort vers plus d’engagement vers la démondialisation, qui est un de ses thèmes de prédilection. Très bien, sauf qu’Arnaud Montebourg partage avec ses camarades socialistes et communistes l’idée de la «régularisation des personnes actuellement présentes sans droit de séjour» (ça s’appelle des clandestins) sur le territoire national, certes au cas par cas, en contrepartie de conditions individualisées d’intégration. «Cela permettrait de régulariser le travail au noir, de faciliter la mixité sociale…» explique-t-il dans un entretien à L’Express, insistant sur la nécessité d’avoir des «critères généreux». Montebourg souhaite également donner la possibilité aux employeurs de demander la régularisation de leurs travailleurs sans papiers. Il compte donner le droit de vote aux élections locales aux étrangers installés depuis longtemps et reconnaître ainsi «leur pleine participation à la vie locale.» Il milite aussi, comme ses camarades du PS pour un «contrat d’accueil et d’intégration» des immigrés.

Montebourg, «une alternative à ce monde dégénéré», déclare le Bloc Identitaire On aura tout vu, tout entendu…

Bon, d’accord, si j’étais socialiste, j’aurais peut-être voté Montebourg, le plus opposé à la mondialisation. Mais je ne suis pas partisan du socialisme cosmopolite et immigrationniste, et refuse la colonisation de notre terre. Si je faisais partie de la sensibilité de la gauche plus radicale, je n’hésiterais pas: ce serait Mélenchon. Il me plait bien, Mélenchon. Il a une grande qualité, comme Georges Marchais: il est méchant. Méchant avec les journalistes, méchant avec ses adversaires, et même avec ses amis. Mais Mélenchon est, comme ils le sont tous, de gauche et de droite, prêt à accepter la colonisation de notre terre. Non possumus.

Ici est notre sol, ici est notre terre, ici est notre sang. Quand tous trahiront, nous, nous resterons fidèles.

 

* Article publié dans Rivarol de cette semaine (cliquez ici)

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information