Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 01:19

 

Samedi 27 août, 18 h, à Perpignan

Conférence sur la désinformation

autour de l'immigration...

par

Arnaud Raffard de Brienne,

écrivain, auteur de plusieurs ouvrages consacrés à ce sujet (*),

et rédacteur à Synthèse nationale

A la Casal Europa

apéritif après la conférence

Renseignements :  TerraiPoble@yahoo.fr

Les livres seront en vente à l'issue de la conférence.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 01:14

 

1125567961.pngTu cherches de la camaraderie, des activités sportives, des discussions politiques et culturelles ?

Alors tu es le bienvenu au camp d’été des jeunes de la Nouvelle Droite Populaire d'Alsace ! Deux journées sur le patronage de la déesse d'Europe.

Au programme de ces deux journées : 

Samedi 10 septembre :

  • Présentation et règlement
  • Activités sportives
  • Repas
  • Ateliers politiques : Histoire du mouvement national
  • Discours du délégué régional de la NDP d'Alsace : la ligne politique de la NDP
  • Soirée musicale

Dimanche 11 septembre :

  • Atelier : les mythologies celtique et nordique
  • Déjeuner
  • Randonné + visite d'un château et, pour finir, distribution de tracts...

Date : samedi et dimanche 10 et 11 septembre, 
Endroit : en Alsace.
Prix : 5 euros (nourriture incluse).

Ne manquez pas ce rendez-vous...

Contactez-nous sur ndpalsace@gmail.com  pour réservez votre place !

 

Au cours de l'été, des militants de la NDP alsacienne se sont rendus en Suède et d'autres en Lombardie pour participer à des réunions de jeunes nationalistes européens.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 01:10

 

images-copie-2.jpgIl y a quelques semaines, juste après les attentats d'Oslo, Laurent Ozon, fraichement rentré au Bureau politique du fan'club mariniste, émettait un point de vue, somme toute assez réaliste, sur ces pénibles évènements. Il considérait en effet que ceux-ci étaient liés au développement de l’immigration en Norvège. Ce qui semble incontestable… sauf peut-être pour les aveuglés de la pensée unique pour lesquels Marine Le Pen a tant de respect… 

Ozon ne savait sans doute pas que dans l’autocratie lepeniste on ferme sa gueule, surtout lorsque l’on aborde les sujets litigieux. Il ne lui restait donc plus qu’une solution : s’en aller. C’est chose faite depuis hier (cliquez ici)…

Rappelons que Laurent Ozon, écologiste réaliste, était considéré par la presse et par les éternels gogos marinistes comme le symbole de l'ouverture et du renouveau orchestrés lors du congrès de Tours en janvier dernier... 6 mois auront donc suffits pour lui ouvrir les yeux.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 00:57

 

3160182894.jpgPar Yves Darchicourt

Jeudi dernier, un caporal-chef du 19e Régiment du Génie de Besançon a été tué et 4 sapeurs ont été blessés dans leur véhicule blindé touché par un engin explosif improvisé ; aujourd'hui dimanche 14 août, dans la même région de la Kapisa, c'est un lieutenant du 152e Régiment d'Infanterie de Colmar qui a été tué par un tir de résistant afghan au cours d'une mission d'appui à l'armée collaborationniste.

C'est le 74e soldat français à mourir en Afgfhanistan à cause de l'entêtement mégalomaniaque de Sarközy qui n'a pas encore compris que cette inutile guerre était perdue et que la retraite progressive annoncée risque maintenant de se transformer en déroute. A preuve, ce même jour, à 50 km de Kaboul, cinq résistants afghans - fort bien renseignés - ont attaqué les bâtiments où se tenait une réunion à laquelle participaient le gouverneur de la province de Parwan, le vice-gouverneur, le chef de la police, le responsable provincial de l'agence de renseignement et des conseilers américains, tuant 5 policiers et 14 employés civils et blessant 37 personnes avant d'être abattus.

Il paraît qu'il faut voir en ce genre d'attaque-suicide - comme en l'utilisation d'engins explosifs artisanaux - un signe que la Résistance afghane est à bout de souffle. On peut aussi y déceler une grande habileté guerrière et une termination plus farouche que jamais à chasser l'envahisseur comme à faire payer le prix de leur trahison aux collaborateurs stipendiés par les américains.

Encore une fois, la France n'avait rien à gagner en Afghanistan et il importe maintenant d'en sortir au plus vite. Rapatrions nos soldats ! Sans délai ! 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 11:12

 

P1070610

 

VENDREDI 11 NOVEMBRE 2011,

A PARIS

5ème JOURNEE

NATIONALISTE ET IDENTITAIRE

organisée par

Synthèse nationale

 

Retenez cette date...

 

La 4ème JNI du 11 novembre 2010 : cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 11:09

 

Photo-088.jpgPar Pierre Vial

La Ligue de Défense Juive (voir Emmanuel Ratier, Les guerriers d’Israël : enquête sur les milices sionistes, Facta, 1995) a publié le 15 juillet un communiqué (liquez ici) apportant son « soutien vigilant » à Marine Le Pen, « parce que la situation catastrophique et l’incurie des élites, juives ou non, nous y oblige ». Explication : « Soyons clairs : une partie notable de la communauté juive apporte ou apportera son soutien à Marine Le Pen. N’en déplaise au CRIF et autres instances prétendument représentatives des « Juifs de France », ce n’est ni le PS ni l’UMP qui seront à même de résoudre les problèmes des « Juifs d’en bas » (…) mais bien le seul parti (NDLR : le FN) qui à ce jour a osé évoquer l’immigration/colonisation de peuplement et l’islamisation ».

Voici donc un nouveau clou enfoncé sur le thème : contre l’islamisation, Gaulois et Juifs même combat. Un refrain adopté, comme on sait, par le Bloc identitaire (que des malfaisants ont pris l’habitude d’appeler le Bloch identitaire…).

Se faisant l’écho d’une information fournie par Les dossiers du Canard enchaîné intitulés « Les dégâts de la Marine », Robert Spieler explique, dans Rivarol (15 juillet 2011), que Marine rencontre chaque semaine Shana Aghion, une femme officier de l’armée israélienne, travaillant pour le compte d’une agence israélienne de sécurité accréditée par le ministère de la Défense israélien (donc, en clair, cette dame est un agent du Mossad). Pour prendre le thé, papoter, parler chiffons ? Allez savoir. Mais ce n’est sans doute pas un hasard si Marine prépare un manifeste annoncé comme devant être l’acte de foi du FN en matière de rejet du racisme et de l’antisémitisme. Ce qui est bien sûr tout à fait méritoire et ne manquera pas de lui valoir l’indulgence active des maîtres du pouvoir.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 00:45

 

imagesCA77AF1O.jpgUn communiqué de Robert Spieler,

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

 

Cinq soldats français tués dans un attentat suicide, mercredi, en Afghanistan, qui en a grièvement blessé quatre autres. Et ceci en réponse à la visite, mardi, de Sarkozy aux régiments français en Afghanistan.

Le nombre de morts français s’élève aujourd’hui à 69. 69 soldats morts pour rien, si ce n’est pour complaire au tuteur américain. Cette guerre ne concerne pas la France. De plus cette guerre est totalement impossible à gagner.

J’ajouterai que les Talibans, pour fous furieux qu’ils soient, ne constituent pas une menace pour notre pays, ni pour l’Europe. Les Talibans n’ont aucune responsabilité dans l’invasion que subit la France.

De belles âmes expliquent qu’il est de notre devoir de venir en aide à des peuples martyrisés par l’obscurantisme. Soit. Commençons alors par la Corée du Nord, dont nous pourrions envisager de délivrer la population, otage d’un régime complètement fou. Alors, qui est volontaire ? Silence sidéral. Et poursuivons par tous les régimes qui persécutent leurs peuples ou leurs minorités : Israël, la Birmanie, la Biélorussie, l’Arabie saoudite pour ne citer que ceux-là.

Sarkozy et le régime portent la responsabilité de tous ces morts inutiles. Il est grand temps de partir d’Afghanistan, et il est grand temps que Sarkozy parte.

 

Site de la NDP : cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 19:23

 

3634563259.pngCamarades nationalistes, patriotes et identitaires,

Suite à l’acharnement médiatique qu’avait orchestré, en début d’année, l’Est Républicain en collaboration avec le SCALP contre le Front Comtois, nous venons d'apprendre que notre camarade Gaëtan Perret, Président du FC, est convoqué le 8 septembre prochain devant le tribunal de Montbeliard, poursuivi par le commissaire de cette ville et par 12 associations spécialisées dans la lutte contre la liberté d'expression, pour "incitation à la haine raciale". La cause : deux affiches éditées par le FC. L'une proclamant une évidence :  "Ici c'est la Comté... pas Alger", et l'autre une revendication « Islam hors d'Europe » et un billet d'humeur, plutôt bien tourné d'ailleurs, publié sur le site du FC (cliquez ici).

L'indépendance de la Justice est une fiction lorsqu'il s'agit de procès visant la résistance nationaliste et identitaire et qui sont fait par les collabos patentés du Système en place. Nous savons tous que la mission principale de ces officines consiste à détruire nos racines et les traces encore existantes de notre civilisation européenne au profit de la culture du mensonge énorme et odieux, de la corruption, de la perversion et d'une façon générale, de l'inversion des valeurs.

C'est donc une éprouvante et difficile épreuve à laquelle Gaëtan et le FC auront à faire face !

Une bonne nouvelle toutefois : un avocat de Nancy, spécialiste de la liberté d’expression, est prêt à prendre la défense de nos camarades comtois. Nous pensons que vous serez tous d'accord avec nous : en plus du temps perdu, de la tension et du stress occasionnés par cette pénible épreuve, nous trouverions scandaleux que le FC dusse en supporter seul le poids financier.  

Face à l'adversité, soyons solidaires. N'abdiquons pas l'honneur d'être une cible. Dès maintenant, faisons un don auprès du trésorier du Front Comtois Paul-Arnaud. L'argent récolté servira à payer les déplacements entre Montbéliard et Nancy,  les frais de justice et d'éventuelles amendes.

Paul-Arnaud informera régulièrement chaque donateur du montant des sommes versées et dépensées.

La solidarité nationaliste doit s'organiser partout à travers la France. Nous demandons à chacun d'entre vous, si vous le pouvez, de faire un geste pour aider nos camarades. Si chacun apporte un soutien, même modeste, ils réussiront à faire face à la répression.

C''est par notre générosité que nous prouvrons aux militants comtois que nous ne les laissons pas tomber. Sinon, notre combat est vain.

Si tous les nationalistes, oubliant leurs différents, décident de faire front et de cultiver l'espérance, rien n'est irrémédiablement perdu. Tant qu'il y aura des nationalistes, la France ne sera pas complètement morte.

Notre combat, ne l’oublions jamais, c’est d’abord et avant tout la défense de notre identité, de notre héritage historique, culturel, ethnique, contre tous ceux qui prétendent avoir des droits sur nous et qui entendent nous faire disparaître.

Aujourd'hui, plus que jamais :

 

Mobilisation totale contre les laquets

du mondialisme destructeur des peuples !  

 Solidarité militante avec nos camarades du Front comtois

victimes de la répression antinationale !

 

L'équipe de Synthèse nationale

 

Pour vos dons par CB, rendez-vous sur notre site internet (cliquez ici), par virements bancaires, cliquez là. Par chèques à l’ordre de «Front Comtois» à adresser à Front Comtois, 6 impasse des Aguyots, 25250 L'Isle sur le Doubs

 

JEUDI 8 SEPTEMBRE, 14 h, TENEZ-VOUS PRETS,

TOUS AU TRIBUNAL DE MONTBELIARD

 PROCES DU FRONT COMTOIS =

PROCES DU PEUPLE FRANCAIS ! 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 11:54

 

Identit-.jpgPar Roland Hélie

Editorial publié dans le n°23

de Synthèse nationale (cliquez ici)

 

Le mal récurrent qui atteint toute organisation reposant sur un engagement radical est, à un moment ou a un autre, la recherche de la respectabilité. Cette sacrosainte respectabilité qui, soit disant, doit lui permettre de passer du stade d’éternel opposant à l’échelon supérieur, voire à arriver au pouvoir.

A priori, l’idée ne manque pas de logique et peut être séduisante. Une fois le plein des soutiens, électoraux et autres, réalisé, il peut apparaitre nécessaire de ratisser plus large si on veut augmenter son influence. Bien sûr, pour cela un certain nombre de concessions doivent être faites. Mais les fins stratèges nous rétorquent à chaque fois que cela répond à une subtile tactique destinée à gruger les adversaires et que l’on peut être rassurés : les fondamentaux, eux, ne seront jamais égratignés. Des cadres « intelligents » sont mis en place pour prendre la relève des quelques timorés qui avaient certes permis au mouvement de percer mais dont le passé jugé « sulfureux » escamote, dit-on, toutes chances de réussir. Ainsi, la route vers la victoire est empruntée et plus rien ne pourra arrêter le mouvement en marche…

Combien de fois a-t-on entendu ce genre de propos lénifiants ?

En réalité, les choses ne se passent jamais comme cela. Très vite l’organisation qui s’engage sur cette voie hasardeuse de la quête effrénée de la respectabilité perd son identité et, par là même, sa raison d’être. A force de vouloir adopter les bonnes manières qui lui permettraient d’exceller dans le petit monde de la bienpensance, à force de se recentrer pour rassurer les honnêtes citoyens jusque là effarouchés par les idées qu’elle professait, l’organisation finit par se banaliser et entrer totalement dans le Système qu’elle était censée vouloir détruire.

Les exemples sont nombreux dans l’histoire politique française. A gauche, nous pourrions citer le cas de la Ligue communiste révolutionnaire devenue, il y a quelques années, le Nouveau parti anticapitaliste (tout un programme…), avec le jeune et pimpant Besancenot à la place de cette vieille lune ridée de Krivine. On voit les résultats. Alors que la LCR, après des années de stagnation commençait péniblement à percer électoralement, bénéficiant sans doute de l’agonie sans fin du Parti communiste, le NPA a fait un flop monumental. A tel point que, exit Besancenot, c’est Mélenchon, un autre « ex »-trotskiste mais lambertiste celui-là, qui remet le PC en selle pour la prochaine présidentielle. Krivine doit « avoir les boules ». Tant pis pour lui, on ne va pas pleurer sur son sort.

 

La droite nationale n’échappe pas à cette maladie

 

 A droite de la droite les exemples de relookages, ou de recentrages, sont aussi nombreux et à chaque fois cela se termine mal.

Je me souviens personnellement, pour y avoir participé, de l’expérience, dans les années 70, du Parti des forces nouvelles. Ce parti très militant et très motivé occupait alors la première place au sein de la droite nationale. Il disposait d’un capital militant conséquent et surtout d’une volonté légitime de jouer un rôle politique digne de ce nom. Cependant, les principaux responsables du PFN étaient « traumatisés » par deux échecs successifs qu’ils avaient vécus : l’échec (somme toute relatif) des premiers pas électoraux du Front national en mars 1973, puis la dissolution d’Ordre nouveau en juin de la même année. C’est ainsi qu’ils s’évertuèrent, dans un premier temps, à tenter de dépoussiérer la droite nationale et à donner au PFN une image « moderne et design » pour reprendre l’expression en vogue à cette époque. « Le passé, toujours, le chérir, ne jamais l’oublier, mais jamais le formuler… » s’exclamait à la tribune du congrès fondateur du parti, en novembre 1974, l’un de ses principaux responsables. Les résultats furent fulgurant : 10 ans plus tard le Front national, son rival tant honni, envoyait 35 députés à l’Assemblée nationale et le PFN disparaissait de la scène politique. L’intention était sans doute louable, mais les résultats furent, hélas, décevants. Cet exemple mérite d’être médité.

Nous pourrions aussi rappeler le recentrage, en pleine campagne présidentielle de 1965, de Jean-Louis Tixier-Vignancour qui entraina une dégringolade catastrophique en quelques semaines : d’environs 17% d’intentions de vote dans les sondages, il ne récolta que 5% dans les urnes. La droite nationale mit 20 ans à se remettre de cet épisode peu reluisant… Nous pourrions citer de multiples autres exemples tout aussi édifiants les uns que les autres. Ces différentes expériences malheureuses devraient éclairer ceux qui rêvent sans cesse au grand ripolinage politique et idéologique qui permettrait à notre famille politique de triompher et de remettre enfin la France sur les rails.

Quelques succès électoraux attisent, il est vrai, les ambitions et certains, ou certaines, pensent qu’en sacrifiant quelques idées fortes, on arriverait ainsi plus vite au pouvoir. Hélas, les choses ne sont pas aussi simples.

En fait, lorsque l’on édulcore un peu trop nos fondamentaux, fait-on encore partie de la grande famille de la droite nationale, nationaliste et identitaire ? C’est la question que l’on peut légitimement se poser au sujet du Front national depuis quelques mois. De reniements en concessions (lire à ce sujet l’entretien que nous a accordé Robert Spieler dans ce numéro de Synthèse nationale) celui-ci finit par tellement ressembler à un parti du Système que l’on peut se demander pourquoi il n’est pas encore totalement inclu dans le Système puisque tel semble être le vœu le plus cher de ses nouveaux dirigeants. La réponse réside peut être tout simplement dans le fait que le Système lui demande encore un peu plus de gages ? Encore un peu plus de soumission ? Dans ce cas, pourquoi s’arrêteraient-ils, l’un et l’autre, en si bon chemin puisque tel semble être le prix à payer pour ne plus être traité en parias et en empêcheurs de tourner en rond.

Là est justement la ligne de partage. Soit le mouvement national a vocation à se confondre dans le Système, soit il entend rester la seule alternative crédible à ce Système. Dans le premier cas, la stratégie choisie par Marine Le Pen et ses amis est certainement la meilleure. Mais après, après que le Système l’aura bien digérée, il ne faudra pas venir se plaindre. Pour notre part, fidèles à nos principes, à nos espérances, et surtout à notre raison d’être, nous choisissons le second. Nous nous battons pour la destruction de ce Système dont le seul objectif est de broyer les identités, de détruire les nations et de transformer le monde en un vaste marché aux dimensions planétaires dans lequel tous les hommes seraient égaux, indifférenciables, dociles et formatés. Un monde merveilleux dans lequel il n’y aurait plus que des gentils consommateurs juste bons à enrichir les comptes des quelques actionnaires des multinationales. Un monde extraordinaire dans lequel il n’y aurait plus de noirs, ni de jaunes, ni de blancs mais que des individus sans racines, déculturés et malléables à souhait. Bref, un monde fait de bons sentiments, de repentances permanentes et de prosternation devant les maîtres que sont les banquiers, les usuriers, l’hyper classe et ses serviles chiens de gardes que sont les média aux ordres. Un monde parfait où il n’y aurait, surtout, plus de nationalismes, de patriotismes ou autres attachements identitaires… En un mot, un monde dans lequel nous n’aurions plus notre place.

 

Une nouvelle espérance est en train de naître

Alors, dans ces conditions, vous comprendrez que nous ne pouvons accepter aucune compromission avec ce Système. Non seulement nous devons nous battre pour l’abattre, mais nous devons aussi et surtout nous battre pour créer les conditions de l’avènement d’un ordre nouveau capable de restaurer les valeurs fondamentales qui ont fait la force de notre civilisation européenne et la gloire de notre nation française. Nous nous battons pour une révolution identitaire capable de redonner aux hommes la fierté de leurs racines. Nous nous battons pour une véritable révolution sociale qui remettrait le mérite au premier plan et qui appliquerait la préférence nationale dans tous les domaines. Nous nous battons pour une révolution nationale et européenne capable de redonner à notre nation et à notre continent leurs places, et toutes leurs places, dans le monde.

La réussite d’un tel projet passe par la construction d’un appareil politique fort, déterminé et conséquent, un appareil imperméable aux sirènes du Système et déterminé à mener à bien cette indispensable révolution que nous préconisons ici. Cet appareil est en gestation. Depuis quelques mois, autour due la Nouvelle Droite Populaire qui incarne le courant nationaliste radical, autour du Parti de la France, présidé par Carl Lang, qui rassemble un nombre grandissant de militants nationaux sincères hostiles aux dérives du Front,  autour du MNR, autour de nombreux autres mouvements locaux ou nationaux, d’associations culturelles et politiques, de cercles et de journaux, une nouvelle espérance est en train de naître. Pour notre part, à Synthèse nationale, nous apporterons notre contribution totale au lancement de cette vaste confédération qui regroupera toutes celles et tous ceux qui refusent la soumission au Système dans laquelle quelques mauvais bergers voudraient conduire le mouvement national. Il en va de l’avenir de notre peuple, de notre nation et de notre civilisation.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 00:15

 


 
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information