Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 septembre 2010 2 28 /09 /septembre /2010 02:07

 

Contre l’Europe de Bruxelles :

Appel national à la sécession

 

Partisans de l’Europe de la puissance ou partisans de l’Europe des Nations, il ne nous est plus possible d’accepter ce qu’est devenue aujourd’hui l’Europe.

Les récents propos d’une arrogance inouïe de la commissaire poli­tique luxembourgeoise quant à l’affaire des Roms sont la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

■ Sur le plan économique, l’Europe n’est rien d’autre qu’une zone de libre-échange sur le modèle anglo-saxon, incapable de défen­dre les intérêts  de ses peuples face à la mondialisation, incapable d’ériger les nécessaires frontières commerciales qui permettraient de protéger les industries et les emplois européens.

■ Sur le plan financier et bancaire, l’Europe a abandonné toute indépendance face aux intérêts de la finance internationale et s’est placée sous le contrôle d’une Banque centrale qui ne tire sa légiti­mité que d’elle-même.

■ Sur le plan militaire, l’Europe, dont la plupart des membres ap­partiennent à l’OTAN, est une vassale des Etats-Unis.

■ Sur le plan identitaire, l’Europe se révèle incapable de protéger la substance de ses peuples et accepte, voire encourage l’invasion de notre terre.

■ Sur le plan culturel, l’Europe subit la pire des déculturations au profit d’une sous-culture cosmopolite et américanisée.

■ Sur le plan diplomatique, l’Europe, à la remorque des Etats-Unis, ne pèse rien.

■ Sur le plan institutionnel, des nains bruxellois hautains préten­dent dicter leurs décisions aux peuples, relayés par des politiciens complices qui méprisent souverainement la volonté populaire, comme nous l’avons constaté en France avec le traité de Lis­bonne.

 

Dans le même registre anti-démocratique, Bruxelles prétend dres­ser les peuples européens en imposant une "charte des droits de l'homme européen" parfaitement liberticide.

Cette situation ne peut perdurer. L’Europe de Bruxelles trahit les peuples et les Nations qui la composent. Pour paraphraser Caton l’Ancien, Europa Brusselis delenda est, l’Europe de Bruxelles doit être détruite. La raison, l’honneur et la survie de nos peuples exi­gent que nous entrions en sécession.

Nous voulons que la France fasse sécession et se retire de l’Union européenne telle qu’elle existe aujourd’hui et souhaitons qu’elle entreprenne aux côtés des forces saines des nations européennes la reconstruction d’une nouvelle Europe respectueuse de ses iden­tités et des intérêts de ses peuples.

 

Liste des 21 premiers signataires de ce texte : Roland Hélie, directeur de la revue Synthèse nationale, Robert Spieler, Ancien député et Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, André Gandillon, Directeur de Militant, Jérôme Bourbon, Directeur de Rivarol, Jean-Paul Chayrigues de Olmétta, Ecrivain, Pierre Vial, Président de Terre et Peuple, Marie-Paule Darchicourt, ancienne Conseillère régionale du Nord Pas-de-Calais, Yves Darchicourt, enseignant, Marc Rousset, écrivain, Serge Ayoub, animateur du Local (Paris), Martin Peltier, journaliste, Franck Abed, essayiste et écrivain, Anne Kling, écrivain, Jean-Claude Rolinat, élu local et écrivain, Christian Perez, Président du Parti populiste, Dr Jacques Kotoujansky, élu local et Président de Vérité et liberté, René Delacroix, Président de l’Alliance pour la résistance nationale, Olivier Grimaldi, Président du Cercle Franco-hispanique, Arnaud Raffard de Brienne, écrivain, François Ferrier, ancien Conseiller régional de Lorraine, Pierre Descaves, ancien député.

 

Site de la campagne :  cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 12:21

4ème journée de la revue nationale et identitaire

 Synthèse logo.JPG

RESISTONS A

LA COLONISATION

DE L’EUROPE !

 

Jeudi 11 novembre 2010

 (de 11 h 00 à 18 h 30)

 

Forum de Grenelle

5, rue de la Croix-Nivert 75015 Paris

Métro Cambronne

 

Avec :

Annick Martin, Secrétaire générale du MNR 

Pierre Vial, Président de Terre et peuple 

Thomas Joly, Secrétaire général du Parti de la France 

Robert Spieler, Délégué général de la NDP

Roland Hélie, Directeur de Synthèse nationale

 

et comme invité d’honneur

Mario Borghezio

Ancien vice-ministre de la Justice italienne

et député européen de la Ligue du Nord

 

et un grand nombre d’interventions

de personnalités de la résistance

nationale et européenne…

 

De nombreuses associations, publications et

organisations politiques seront présentes.

La librairie Primatice aura un stand.

Restauration rapide sur place.

 

18 h 00 : apéritif amical offert aux

participants par Synthèse nationale.

 

Participation : 10,00 € - Tract à diffuser : cliquez ici

 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 01:04

  NDP INFORMATIONS

n°15 - septembre 2010 - cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 13:19

Jean-Claude Rolinat.jpg

Notre ami Jean-Claude Rolinat, 1er adjoint au maire de Jaulnes et Délégué à la communauté de communes de La Bassée, par ailleurs membre de la direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire, vient d'adresser à Christian Jacob, ancien ministre et député UMP de la circonscription où il est élu (Provin), la lettre ouverte suivante :

Monsieur le Député-Maire,

Il semblerait que sous les coups portés par l’ennemi, - c’est le mot juste car la voyoucratie autochtone ou ethnique ne recule devant rien -, le gouvernement que vous soutenez veuille réagir. (Déclaration du chef de l’État du 30 juillet dernier à Grenoble et nombreuses allocutions du  ministre de l’intérieur). Dire et dénoncer, c’est bien, c’est une bonne piste qu’il faut suivre, mais il faudra obtenir des résultats pour que l’opinion soit convaincue de la sincérité de ses dirigeants. En 2012, votre majorité et vous-même, - quoique sur votre circonscription vous ne risquiez rien -, serez confortés ou remerciés, en grande partie sur ces critères. Certes, en matière de sécurité, bien souvent l’action de la police ou de la gendarmerie est entravée par une justice dont trop d’intervenants ont la carte du très gauchiste Syndicat de la magistrature en poche. En effet, il faudrait que cesse le fait que des juges fassent passer leur idéologie avant la simple application du droit. La justice est rendue au nom du peuple français de même que les parlementaires en sont la représentation nationale. Or, à ce sujet le Sénat et, notamment, des élus de la majorité, font des leurs. Les amendements gouvernementaux n° 388, 389 et 390 allant dans le sens d’un durcissement semblent avoir été retoqués en commission. Les centristes ont voté contre, - ça ne m’étonne pas, je partage ce que disait Maurras à propos du centre ! -, ainsi que plusieurs membres de l’UMP. D’ailleurs, il y a de quoi s’offusquer quand on voit un Raffarin s’indigner, je cite, « de la dérive droitière » de son mouvement, le vôtre… Lorsqu’il s’agit d’éviter que ne se reproduisent le viol et l’assassinat d’une femme comme Natacha Mouge à Marcq-en-Barœul le dimanche 5 courant, il n’y a pas de « dérive droitière ». Si l’épouse du Sieur Raffarin, ce qu’à Dieu ne plaise, était assassinée en faisant son jogging, il ne tiendrait sûrement pas de tels propos ! Etait-il donc normal qu’un fou furieux récidiviste qui aurait dû être à vie derrière des barreaux ait été remis en liberté ? Est-il juste que Mr René Galinier, un septuagénaire de l’Hérault soit, lui, en prison pour avoir défendu sa vie et ses biens les armes à la main, (ce que je ferais en pareil cas !), tandis que le braqueur de Grenoble Moussef Ghabbour est dehors sous le coup d’un simple contrôle judiciaire ? C’est le monde à l’envers !

Autre inquiétude de plus pour ceux qui n’ont rien à se reprocher, la réforme dans un sens laxiste de la garde à vue. Si la répression du grand banditisme et du terrorisme, en France, fonctionne bien, il n’en est pas de même pour la répression de la délinquance issue des cités. C’est elle dont la croissance est exponentielle, qui pose problème. C’est cette délinquance, bien souvent ethnique, mais pas seulement, que les handicaps imposés aux policiers par la chancellerie et le Conseil constitutionnel vont sans doute encore aggraver davantage.  Les récidivistes en tout genre vont aussi tirer grand profit de cette réforme, comme les… avocats ! Beaucoup plus en tout cas que les policiers…

Ça ne peut plus durer, ça ne doit plus continuer comme ça, aux yeux, j’en suis sûr, d’une grande partie de la population, en France, toutes origines confondues. En 2012, si rien ne bouge, l’imposture d’une candidature Marine Le Pen surfera allègrement et avec raison là-dessus.

Lors de votre passage en mairie, dans une cordiale ambiance, le lundi 12 juillet dernier, vous avez bien voulu me qualifier, je crois me souvenir, de « baromètre » de l’opinion locale. Croyez bien Monsieur le Député-maire, que je vous livre là l’état d’esprit de bon nombre de mes concitoyens, gens de bonne foi, pleins de bon sens et aux antipodes de tous calculs politiciens.

Vous voudrez bien me pardonner la longueur de ce pensum, mais le sujet traité en valait la peine.

Je vous prie de croire à l’assurance de mes sentiments nationaux les meilleurs.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 13:37

 

IMG_0494.JPGPar Robert Spieler

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

 

Les micros mesures de Sarkozy quant aux Roms ont suscité l’émoi, la consternation, le scandale dans l’Union européenne. Des micro mesures, car que représentent les départs de quelques Roms, qui ne manqueront pas de revenir en France vue la prime de départ qui leur est versée et qu’ils peuvent percevoir indéfiniment à chacun de leurs aller retours ? L’invasion que nous subissons va bien au-delà de ces quelques milliers de personnes. Ce sont des millions d’allogènes qui ont envahi la France, avec la collaboration active des politiciens de gauche et de droite, traîtres à leur peuple. Mais… quand la trahison est en marche, on trouve toujours plus félon que soi.

La commissaire (politique ?) européenne en charge de la Justice et des Droits fondamentaux, Viviane Reding, a comparé la politique française à ce qui s’est fait pendant la « Seconde guerre mondiale » et menaçe de poursuivre Paris. Quoi ??? S’être couché durant des décennies devant la LICRA, avoir larmoyé colossalement aux dîners du CRIF, avoir émotionné d’importance à Yad Vashem, avoir imposé les lois les plus liberticides, éructer de l’anti-racisme, comme Monsieur Jourdain faisait de la prose et se retrouver « stigmatisé » (ils adorent ce verbe…) par la luxembourgeoise Viviane Reding…

Les tricheurs ont trouvé plus tricheurs qu’eux. Les traîtres, plus traîtres qu’eux…

Que faire ? Pouvons nous continuer à accepter l’incroyable arrogance d’une Union européenne des nains de Bruxelles qui ne représente évidemment pas la nécessaire Europe de la Puissance qui notre espérance ? Faut-il renverser la table de jeu tenue par des tricheurs ? Faut-il quitter cette Europe des collabos de Bruxelles pour construire sur ses ruines notre Europe identitaire ?

Posons nous la question.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 19:09

 

Robert Spieler 4.jpgPar Robert Spieler

Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

L’Europe et les idiots utiles de son islamisation se réjouissent du résultat du référendum initié par l’AKP, le parti islamiste au pouvoir dirigé par le premier ministre Erdokan. 58% des Turcs se sont prononcés par référendum pour la réduction de l’influence et de l’autonomie des deux garants historiques de la laïcité turque que sont le pouvoir judiciaire et l’armée. Pour ne citer qu’une seule conséquence anecdotique de ce vote, le voile islamique, aujourd’hui interdit dans les universités, sera demain autorisé.

L’Europe est intervenue à de multiples reprises pour demander une démocratisation de la Turquie, c’est-à-dire une limitation des pouvoirs de l’armée qui défend les valeurs laïques et kémalistes. Elle en a même fait une condition de l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne alors que cette exigence entraînait ipso facto le renforcement du mouvement islamiste en Turquie.

Le mouvement islamiste turc au pouvoir est aux premières loges pour exiger l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne. Avec un premier objectif qui est atteint : au nom de la « démocratisation » quémandée par l’Europe, affaiblir définitivement les forces de résistance laïques, c'est-à-dire l’armée et la justice. Puis réussir ce qui fut empêché par les forces coalisées, il y a plus de trois siècles, devant Vienne : l’invasion de l’Europe.

Erdokan intervenait il y a quelques mois devant des dizaines de milliers de Turcs lors d’une visite officielle en Allemagne. Il exigeait que les Turcs d’Allemagne restent turcs avant tout et ne s’assimilent pas. La chancelière CDU Angela Merkel n’a évidemment pas condamné ses propos ni expulsé cet énergumène, mais a, depuis, dénoncé vigoureusement les analyses de Tilo Sarazzin, membre du SPD qui crée le scandale en Allemagne avec son livre dénonçant l’effondrement démographique de sa patrie et l’incapacité voulue des Turcs à s’assimiler. 90% des Allemands le soutiennent, mais 100% de la classe politique du Système le condamne : cherchez l’erreur.

La presse française, quant à elle, pratique l’ultra-collaboration. L’article de Bernard Guetta, dans Libération du 15 septembre (Quand l’islamisme enfante la démocratie) est un chef d’œuvre à cet égard. Que dit-il ? « Le problème avec l’islam n’est pas que cette religion serait incompatible avec la démocratie… Si les pays musulmans du pourtour méditerranéen ignorent, aujourd’hui, la démocratie à l’exception de la Turquie, cela tient à leur histoire et non pas au Coran…, l’AKP est devenu un parti d’alternance dont le seul poids est en train de reconstituer la démocratie en Turquie et de prouver qu’il n’y a pas incompatibilité entre l’islam et la liberté… »  et tout le reste à l’avenant…

A l’ultra-collaboration, opposons l’ultra-résistance. Reconquista !

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
11 septembre 2010 6 11 /09 /septembre /2010 12:57

Depuis ce matin, la NDP de l'Hérault diffuse un tract de soutien à "Papy Galinier"....

LE SCANDALE A ASSEZ DURE…

EXIGEONS LA LIBERATION IMMEDIATE

DE « PAPY GALINIER » !

 

Depuis le 6 août dernier, René Galinier, un septuagénaire habitant le village de Nissan-les-Ensérune dans l’Hérault, est embastillé à la prison de Bézier.

Quel est donc son crime ?

René Galinier a tout simplement voulu défendre sa maison dans laquelle s’étaient introduites, alors qu’il faisait la sieste, deux cambrioleuses. Réveillé et affolé, après avoir essayé d’appeler des secours, il a trouvé son fusil et a tiré, blessant les deux intruses. C’était la troisième fois que René Galinier se faisait cambrioler.

René Galinier est un honnête homme apprécié par tous. Il est à l’image de l’immense majorité des Français qui en ont assez de supporter l’insécurité qui se développe dans leur pays et de l’incapacité de nos gouvernants à remettre de l’ordre. Dans la France de Sarkozy, en cas d’agression, il est préférable de se laisser dépouiller et agresser plutôt que de se défendre car, dans ce cas, sachez que vous risquez de vous retrouver en prison.

La scandaleuse attitude de la « Justice »…

Le 18 août dernier, la demande de liberté conditionnelle de René Galinier a été rejetée par la Cour d’appel de Montpellier. Cette attitude scandaleuse de la « Justice » doit changer.

■ Pendant ce temps, à Grenoble, on remet en liberté un délinquant soupçonné d’avoir assassiné un policier lors du braquage du Casino d’Uriage…

■ Pendant ce temps, un violeur récidiviste, remis en liberté, assassine une jeune femme dans le Nord…

■ Pendant ce temps, à Nîmes, un autre violeur pédophile bénéficie de la même clémence…

■ Pendant ce temps, les affaires dans lesquelles se retrouvent impliqués des politiciens véreux se multiplient…

■ Pendant ce temps, les émeutes ethniques continuent partout en France…

■ Pendant ce temps, on découvre que des élus ou des donneurs de leçons patentés, comme le dénommé Louis Schweitzer, ex-président de la sinistre police de la pensé intitulée HALDE, se livrent à une gestion plus que controversée des subventions publiques…

A l’heure où la délinquance explose et se banalise dans notre département (personne n’a oublié la terrible affaire de Juvignac l’an passé) et ailleurs, la justice française, pourrie par le Syndicat de la magistrature, libère les racailles et emprisonne les innocents. Elle  devrait plutôt redoubler d’effort pour condamner les véritables criminels.

Partout en France un mouvement sans précédent se met en place pour exiger la libération de « PAPY GALINIER ». La Nouvelle Droite Populaire apporte son soutien total à ces initiatives populaires.

 

Assez d’injustice, assez de laxisme :

IL EST TEMPS QUE LA PEUR CHANGE DE CAMP !

Avec la Nouvelle Droite Populaire

rétablir la sécurité est une priorité !

 

Tract NDP Hérault : cliquez ici 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
10 septembre 2010 5 10 /09 /septembre /2010 00:17

 

HALTE A L’ISLAMISATION

DE NOTRE LORRAINE !

 

Le 11 septembre 1683, les forces musulmanes étaient aux portes de Vienne en Autriche et l’Europe chrétienne était menacée si la ville tombait.

Une coalition européenne s’est alors rassemblée autour du roi de Pologne, Jean III Sobieski. A cette coalition participaient les troupes lorraines conduites par le Duc Charles V. Ils triomphèrent des Ottomans et notre liberté fut sauvée.

Aujourd’hui, notre civilisation européenne est à nouveau en péril. L’Islam entend s’imposer partout sur notre sol et dans notre vie quotidienne. L’immigration musulmane, engendrée par les intérêts communs du grand patronat mondialiste et de la gauche internationaliste depuis des décennies, entraîne à nouveau une colonisation rampante de notre continent.

On veut nous imposer des coutumes venues d’ailleurs : la construction de minarets et de mosquées, le port du voile, les restrictions alimentaires dans les cantines (interdiction de la viande de porc, nourriture traditionnelle des Lorrains), l’abattage rituel et féroce des animaux (hallal), le développement de la polygamie,  la réservation de plages horaires spécifiques pour les femmes dans les piscines publiques…

 Cela ne peut plus durer !

Aujourd’hui, 11 septembre 2010, en ce jour anniversaire de la victoire des armées européennes contre l’islam à Vienne, la Nouvelle Droite Populaire de Lorraine organise à Forbach une marche silencieuse afin de faire prendre conscience à notre peuple que sa liberté est à nouveau en danger.

Nous nous battons pour la défense de notre identité lorraine, française et européenne. Nous refusons de voir notre pays tomber sous le joug des islamistes qui conduiraient notre peuple à l’esclavage. Nous appelons les Lorrains qui veulent défendre leur identité et leur liberté à nous rejoindre pour constituer, ensemble, le grand rassemblement de la résistance nationale et européenne !

 

Avec la Nouvelle Droite Populaire :

Forbach redeviendra une ville de tradition lorraine et française.

Vive la Lorraine aux Lorrains,

Vive la France aux Français.

Vive l’Europe aux Européens.

 

Rassemblement

Samedi 11 septembre à 20 h 00

devant la gare de Forbach.

Prises de parole suivies par une

marche aux flambeaux à travers la ville.

 

Tract à diffuser : cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 12:48

 

929652487.jpgLes militants de la Nouvelle Droite Populaire du Languedoc-Roussillon (ou Catalogne du Nord) et leurs amis s'étaient donnés rendez-vous dimanche dernier, 5 septembre, sur le lieu de la bataille où est édifié la chapelle Notre-Dame de l'Olive.

Avant de prononcer le discours que nous publions ci-dessous, Jean-Louis Mailhac, délégué local de la NDP, a planté un olivier, symbole de l'enracinement de nos peuples. S'en suivit un sympathique déjeûner où les grillades de porc et le rosé du Langudoc furent à l'honneur.

           

Discours de Jean-Louis Mailhac, Délégué local de la NDP, prononcé le dimanche 5 septembre 2010 lors du rassemblement de Notre-Dame de l’Olive (11) :

 

Mes Chers Amis, Mes Chers Camarades, Mes Chers compatriotes,

Depuis plus d’une vingtaine d’années, force est de constater que l’islam s’est répandu largement en Occident et particulièrement en Europe de l’Ouest. Par le biais de l’immigration et par un fort développement démographique, la religion musulmane s’est parfois propulsée au rang de 2° religion dans certains pays européens comme c’est le cas en France aujourd’hui.

Pourquoi serait-ce une honte de défendre nos traditions, notre terre, notre histoire, notre civilisation et notre peuple alors que tous ceux-ci sont, si l’on n’inverse pas le courant, en voie de disparition ?

Tout simplement parce que nous sommes conscients de l’effroyable marche en avant de l’islam en France. La destruction de notre « patrie charnelle » opérée sciemment par un remplacement des Français de souches par un demi-siècle de politiques antifamiliale (avortement, dénatalité, difficultés pour les familles les plus modestes et même pour celles issues des classes moyennes d’élever plusieurs enfants…) et l’arrivée en masse de populations allogènes et inassimilables au peuple français sont des réalités qui sautent aux yeux. Le nier serait, au mieux, faire preuve d’aveuglement ou, au pire, d’une mauvaise foi patentée. Même des personnalités qui pourtant portent une part de responsabilité dans cette situation, comme la très gauchisante Elisabeth Badinter ou l’ex-idole de la gauche caviar Alain Finkielkraut, finissent par s’inquiéter des conséquences de la situation qu’ils ont pourtant contribuée, d’une manière ou d’une autre, à créer.

Notre identité est menacée, il est temps de sonner l’appel à la résistance !

Il y a des femmes et des hommes qui ne se sont jamais trompés de combat. Pour eux, le mot RESISTANCE a une signification. L’avenir de nos peuples européens est en jeu. Or, le premier adversaire auquel, en tant que résistants, nous sommes confrontés, c’est évidemment l’éternel parti de la collaboration. Le parti de ceux qui, par idéologie, par intérêts économiques ou par confort intellectuel a toujours cautionné la politique immigrationniste menée par les différents pouvoirs de droite ou de gauche depuis des décennies.

De tous temps et de toutes les époques, la France a eu ses défaitistes, ses pacifistes, ses collabos et ses biens pensants. Toutes ces engeances ont fonctionné de la même manière. Les pacifistes et les défaitistes d’avant la 1° guerre mondiale et du début de celles-ci ne jugeaient pas utile de devoir défendre leur pays, de se battre pour lui. Il fallait, disaient-ils, économiser les vies, faire des affaires, préserver l’essentiel et ma foi, tant pis pour le reste. Charles Péguy disait de ces pacifistes : Ils ont les mains blanches… Mais ils n’ont pas de mains. Il est mort parmi les premiers en 1914 !

Les pacifistes des années trente, reprirent le même discours et saluèrent les accords de Munich. Bien trop soulagés d’éviter une nouvelle guerre à laquelle la France, désarmée par l’idéologie ambiante de la 3ème République moribonde, n’était pas prête. A ces époques, si différentes pourtant, ils y avaient ces mêmes hommes qui appelaient à la soumission plutôt qu’au combat.

Qu’importe le joug, du moment que l’on ait la vie sauve, le confort assuré, la tranquillité dans la chaumière et que les affaires roulent.

Par appétit de pouvoir, de gloire ou de richesse, ces gens voient plus d’avantages à sacrifier leur liberté qu’à la défendre. Une fois l’habitude établie, l’état de servitude ne se perçoit même plus… disait Platon.

Aujourd’hui, nous avons les biens pensants, les bobos parisiens, la gauche qui se complait dans sa vision angélique des banlieues, cette gauche caviar qui parle de partage, la coupe de Champagne à la main et les petits fours plein la bouche dans les cocktails des salons dorés des municipalités et autres sièges de départements, se contentant de prendre un air offusqué en évoquant  certaines pratiques de l’islam mais en se gardant bien d’évoquer, et pour cause, les vrais raisons pour lesquelles ses pratiques se développent sur notre sol.

Il ne faut jamais cesser de le dire : l’islamisation en réalité n’est que la conséquence de l’immigration.

Dans les années 60, le patronat français, en particulier ses branches de l’automobile et du BTP, préféra recruter une main d’œuvre venue en grande partie du Maghreb et d’Afrique noire, main d’œuvre réputée bon marché et supposée imperméable aux sirènes des syndicats marxistes, plutôt que de procéder à la robotisation, comme en Asie, de l’outil de production et à une réelle revalorisation du travail manuel. Quelle erreur fondamentale et quelle naïveté criminelle !

Non seulement les immigrés ne tardèrent pas à rejoindre les syndicats marxistes, qui  virent rapidement en eux une force de manœuvre facile à manipuler, mais très vite, au milieu des années 70, grâce au regroupement familial voulu par Giscard et Chirac, cette immigration dite « de travail » se transforma en immigration « de peuplement ».

Or, il faut être logique, s’il y a peuplement, il y a forcément installation des coutumes et des traditions des nouveaux arrivants. C’est une évidence contre laquelle personne ne peut rien.

Les premiers responsables de l’islamisation de la France, ce ne sont pas les immigrés. Ce sont les politiciens et les affairistes français qui ont tout fait pour accentuer une politique d’immigration débridée et incohérente.

Ces responsables politiques et économiques ont été, comme de bien entendu, soutenus par l’intelligentsia médiatique et culturelle de gauche qui n’avait plus de mot de compassion assez fort à l’égard des immigrés.

Nous avons finalement assisté à une sorte de consensus des pseudo-élites autoproclamées de ce pays, que celles-ci soient politiques, économiques ou culturelles. Une seule composante de la France était exclue de ce projet, et non la moindre : cette composante, c’était tout simplement le Peuple français !

Ce n’est donc pas un hasard si l’actuel parti de la collaboration est constitué par les responsables qui ont engendré une telle situation.

Revenons donc aux immigrés des années 60. Le nombre de ceux-ci s’est multiplié dans les années 70, 80 et 90. Aujourd’hui, ils veulent nous imposer leurs coutumes, avec le port du voile, la prolifération des boucheries dites hallal et des mosquées, l’interdiction de consommer du porc dans les restaurants d’entreprises et dans les cantines scolaires, piscines réservées aux femmes à certaines heures, etc… Demain, ils nous imposeront leur civilisation, c'est-à-dire l’islam avec tout ce que cela peut être antinomique avec notre belle civilisation européenne.

Face à cet avenir peu réjouissant, et Dieu merci, il y a partout en France et en Europe des femmes et des hommes qui se lèvent pour dire NON !

Résistance ou collaboration ? Pour ma part, j’ai choisi de résister pour la France et ne jamais collaborer. N’en déplaise aux défaitistes, pacifistes ou autres biens pensants.

Pourquoi faut-il extirper l’islam de la France ?

L’islam est, qu’on le veille ou non, incompatible avec notre identité européenne. Nos racines sont gréco-latines, celtes, germaniques ou chrétiennes, elles ne sont pas à rechercher dans le désert arabique ou ailleurs.

Les musulmans suivent la promesse du président algérien Houari Boumediene faite en 1974 à l’ONU : Un jour, des millions d'hommes quitteront l'hémisphère sud pour aller dans l'hémisphère nord. Et ils n'iront pas là-bas en tant qu'amis. Parce qu'ils iront là-bas pour le conquérir. Et ils le conquerront en le peuplant avec leurs fils. C'est le ventre de nos femmes qui nous donnera la victoire.

Se référant à l’esprit pacifiste qui précéda la seconde guerre mondiale, les musulmans nous prennent pour des dhimmis en puissance.

Je ne vois pas ce qui pourrait freiner l’expansion islamique en Europe. L’Islam profite du vide spirituel de nos pays, dont la dénatalité est une conséquence, du laïcisme qui utilise tous les moyens, dont l’islam, pour réduire l’influence du christianisme, et, plus généralement, de la décadence dans laquelle se trouvent nos sociétés.

La bonne réponse à ce défi est, me semble-t-il, de travailler à refaire un tissu européen dans nos pays d’Europe. Nous devons réarmer moralement et spirituellement nos peuples et redonner une conscience ethnique aux jeunes générations. Comme je le dis souvent : l’islam est toujours fort de notre faiblesse. C’est prouvé historiquement.

Dans un avenir proche, il est à craindre que ne se constituent de plus en plus des ghettos confessionnels et que des instances musulmanes revendiquent, au nom de la tolérance et du pluralisme, le droit de vivre selon les principes de la charia, avec leur législation et leurs valeurs propres. Ce qui serait évidemment dangereux pour l’unité nationale.

L’Islam arrive chez nous au pire au moment, alors que nous ne sommes pas préparés à relever ce redoutable défi.

Nos gouvernants n’ont qu’une seule volonté : celle d’être réélus lors des prochaines élections. Pour cela, ils se contentent de mettre des cautères sur une jambe de bois. Ils rafistolent en essayant de plaire au plus grand nombre. Le système démocratique ne peut pas engendrer une grande politique digne de ce nom.

L’islam n’est pas seulement une religion, c’est avant tout un système politique et idéologique. Ce système correspond aux aspirations de certaines zones du globe, nous ne le contestons pas. Mais ce système n’est pas celui de l’Europe Il doit donc être extirpé d’urgence de notre pays.

Les discours de l’islam révèlent son double langage, sa perfidie, sa perversité qui nous mènera dans un bain de larmes et de sang.

Si nous n’écrasons pas du talon leur idéologie criminelle, demain, vos femmes seront toutes transformées en fantômes, vos écoles seront islamisées à 100%, vos restaurants seront fermés, vos rayons de supermarchés ne contiendront que du Hallal, la circoncision deviendra obligatoire pour obtenir un job !

Pendant 70 ans la droite nationaliste s’est battue contre le fléau le plus grave que le XXème siècle a engendré, à savoir le communisme. Pendant des dizaines d’années, seuls contre tous, les militants nationalistes ont dénoncé sans relâche cette idéologie criminelle qui envoya au goulag des dizaines de millions d’hommes et de femmes qui refusaient de se soumettre. En 1989, le mur de Berlin s’est écroulé emportant avec lui les régimes et les partis qui voulaient imposer un avenir radieux à l’humanité. Pourtant, souvenez-vous, l’idéologie communiste était aussi soutenue par la même intelligentsia et par ce qui n’était pas encore la bobocratie d’aujourd’hui mais qui lui ressemblait fort.

Le désespoir, nous a enseigné Charles Maurras, est en politique la pire des sottises. Face au communisme étrangleur des peuples et des nations, les nationalistes n’ont jamais désespéré. Face à l’islamisme, nouveau danger du XXIème siècle, non seulement, nous devons refuser le désespoir, mais nous devons nous battre dès maintenant pour éviter que notre civilisation européenne et chrétienne ne disparaisse à jamais.

Je vous le disais tout à l’heure, dans cette affaire d’immigration, et d’invasion de la France, seul le peuple français n’a jamais eu droit à la parole.

Si nous sommes réunis ce dimanche 5 septembre pour commémorer la victoire du Comte Olivier sur les Maures, ici en Terre occitane, c’est que nous savons que l’armée du Comte Olivier était constituée de Français qui, comme nous, ne voulaient pas devenir musulmans.

Le peuple français, ce peuple méprisé par ses élites et humilié par ses nouveaux occupants n’entend pas rester indéfiniment muet. Ce peuple, c’est nous et pour nous une seule revendication :

Vive l’Occitanie occitane !

Vive la France française !

Vive l’Europe européenne !

Vive le rassemblement des forces nationales avec la Nouvelle Droite Populaire !  

Pour éditer le texte de ce discours : cliquez ici

 

DSCN0173[1] (1000x750).jpg

DSCN0185.jpg

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
25 août 2010 3 25 /08 /août /2010 22:49

   

722525777_2.jpg
Au sommaire :
 
- La tentation de la respectabilité... Editorial de Roland Hélie
- L'affaire de l'apéro de la Goutte d'Or ou l'illustration d'une tentative de récupération presque parfaite...
- Comment reconnaître un idiot utile du Système... par Robert Spieler
- La Nouvelle Droite Populaire s'organise au sein de la Résistance nationale...
- Peut-on sauver la France ? par Annick Martin
- Pour la libération nationale et européenne... par François Ferrier
- France d'en haut et France des routes... par Philippe Randa
- L'absence du Politique, un drame contemporain... par Patrick Parment
- Ce que révèle l'affaire Bettencourt... par Patrick Parment
- National, social : même combat ! par Pierre Vial
- La Nation a-t-elle un avenir ? par Serge Ayoub
- Les pauvres d'importation... par Gunther Palikao
- L'immoralité des banques, un bankster repenti dénonce... par Patrick Gofman
- Europe de la puissance... par Jean-Claude Rolinat
- Le nouveau nationalisme russe... par Lionel Baland
- Paul Chack, marin à la bataille... par Francis Bergeron
- Jeudi 11 novembre, à Paris, 4ème journée nationaliste et identitaire organisée par Synthèse nationale...
 
120 pages, 12,00 €
Spécimen sur demande :
 
ABONNEZ-VOUS !
 
1 an : 6 numéros :
Abonnement simple : 50,00 €, soutien : 100,00 €
Chèque à l'ordre de Synthèse nationale
 
A retourner à :
Synthèse nationale
116, rue de Charenton 75012 Paris
(correspondance uniquement)
 
Bulletin d'abonnement : cliquez ici
 
Synthèse nationale est aussi en vente à la Librairie Primatice
10, rue Primatice 75013 Paris Métro Place d'Italie.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information