Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 02:02

 

nouvelledroitepopulaireislam.jpg

Source France Soir cliquez ici

La préfecture de Moselle a décidé d'interdire l'organisation d'une manifestation anti-islam prévue le 11 septembre à Forbach. La Nouvelle droite populaire (à ne pas confondre avec le collectif de la Droite populaire, composante de l'UMP), un groupuscule d'extrême-droite, avait planifié une manifestation « Contre l'islamisation de l'Europe » à 20h dans la sous-préfecture de Moselle. Prétexte : le jour anniversaire des 10 ans des attentats du 11 septembre et la commémoration d'une bataille du 11 septembre 1863 devant Vienne ayant opposé les troupes du roi de Pologne, son allié le duc de Lorraine, et les Ottomans.

L'appel de la Nouvelle droite populaire avait déclenché une levée de boucliers d'associations et de partis de gauche. Le maire PS de Forbach, les antennes locales de la CFDT, de la CGT, de Solidaires, de la FSU et de l'Unsa sont montés au créneau tandis que trois sénateurs socialistes du cru ont indiqué avoir écrit au ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, pour lui demander d'interdire la manifestation. Une contre-manifestation était prévue le jour-même à 19 heures selon L'Est Républicain. Le quotidien nous apprend que la Nouvelle droite populaire avait déjà organisé une marche anti-islam en 2010, laquelle avait rassemblé treize participants.

La préfecture a finalement décidé qu'il n'y aurait pas de marche cette année. « Le préfet a interdit cette manifestation car il a jugé que le risque de trouble à l'ordre public était trop important », a indiqué une porte-parole de la préfecture.

La Nouvelle droite populaire est un mouvement d'extrême-droite fondé en 2008 par l'ex-député alsacien du Front national Robert Spieler. Il milite notamment contre le port du voile ou la construction de mosquées et de minarets

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 18:17

 

L277xH400_spieler-7592e.jpgRéaction de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire :

La Nouvelle Droite Populaire, dont je suis le délégué général, avait décidé d’organiser une manifestation à Forbach (Moselle), dimanche 11 septembre, pour commémorer le souvenir de ceux qui sont morts, il y a dix ans, dans les attaques terroristes visant les twin towers à New York. Cette manifestation avait aussi comme objectif de rendre hommage à Charles V, duc de Lorraine qui contribua, le 11 septembre 1683, à repousser les Turcs qui menaçaient Vienne. Cette manifestation signifiait aussi notre refus de voir l’islamisation de l’Europe.

Dans un premier temps, elle fut autorisée par les autorités, avant que les hordes ne se missent à couiner d’importance. Le maire socialiste de Forbach, les sénateurs socialistes de Moselle, la CFDT, la CGT, la FSU, l’UNSA et de multiples organisations de gauche demandèrent, non, pardon, exigèrent l’interdiction de la manifestation. Devinez ce qui se passa ?  Le ministère de l’Intérieur se coucha et vient d’interdire la manifestation au motif de risques quant à l’ordre public. Voilà où nous en sommes aujourd’hui en France… Mais peu importe.

Le combat pour la libération de la France et de l’Europe ne fait que commencer. Sans haine ni violence, nous disons à ceux qui occupent indûment notre terre : la France doit rester française et l’Europe, européenne. Nous ne voulons pas d’une Lorraine turque, d’une France algérienne, ni d’une Europe africaine. Demain, vous devrez repartir…

 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 00:28

 

1569079_3_5fca_la-ndp-est-un-mouvement-dirige-par-l-alsacien.jpg

Source Le Monde cliquez ici

Une manifestation "anti-islam" de la Nouvelle Droite populaire (NDP) pourra se dérouler dimanche à 20 heures à Forbach, dans la Moselle, en dépit d'une interdiction réclamée par plusieurs organisations de gauche, a indiqué, mercredi 7 septembre, une source préfectorale à Metz. Prenant prétexte de la victoire d'une coalition européenne – à laquelle participait le duc de Lorraine – contre les Turcs le 11 septembre 1683 à Vienne, la NDP a appelé à manifester contre "l'islamisation de la Lorraine et de l'Europe", le jour du dixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux Etats-Unis.

Mouvement idenditaire créé en 2008 par des dissidents du Front national (FN), la NDP envisage de défiler au flambeau dans  la quatrième ville de la Moselle, dirigée depuis trois ans par une municipalité socialiste. Plusieurs partis, syndicats et organisations de gauche et d'extrême gauche – Europe Ecologie-Les Verts, Jeunesses communistes, Nouveau Parti anticapitaliste, CGT, Confédération nationale du travail, Action antifasciste, Attac, SOS Racisme, Couleurs gaies – ont appelé mercredi à une contre-manifestation, qui derait débuter une heure plus tôt dimanche, à 19 heures.

Dans ses tracts, la NDP, un mouvement dirigé par l'Alsacien Robert Spieler, ancien député FN (1986-1988),  dénonce pêle-mêle "la construction de minarets et de mosquées, et le port du voile en Lorraine" ainsi que "l'interdiction de la viande de porc, nourriture traditionnelle des Lorrains, dans les cantines". Une manifestation organisée l'an dernier sur les mêmes thèmes par la NDP n'avait rassemblé qu'à peine plus d'une douzaine de personnes dans cette sous-préfecture mosellane.

 

En France et en Europe, tout le monde en parle :

La Tribune de Genève cliquez ici - Europe 1 cliquez ici

ainsi que le site de nos amis du Parti de la France cliquez là

Ajoutez à cela les délires psychos maniaques des paranos de la collaboration (cliquez là), et la rentrée politique de la NDP est plutôt réussie...

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 01:37

 

Source Le Républicain Lorrain cliquez ici

Des associations et partis de gauche souhaitent l’interdiction d’une marche silencieuse contre l’islam organisée ce dimanche 11 septembre à Forbach par la Nouvelle droite populaire.

GMED_59107E87-F586-432D-96C2-7F6B668F047D.JPG

Des associations de gauche ont réclamé, hier soir devant la préfecture de Moselle, l’interdiction pure et simple du rassemblement anti-islam

La section lorraine de la Nouvelle droite populaire, mouvement identitaire français créé le 1 er juin 2008 à Paris par des dissidents du Front national, tente depuis deux ans d’installer un rendez-vous « anti-islam » le 11 septembre à Forbach, maniant les symboles sans vergogne. Pour cela, elle opère un grand écart historique entre le 11 septembre 2001 à New York et la bataille du 11 septembre 1683 aux portes de Vienne opposant les Ottomans aux troupes européennes rassemblées autour du Roi de Pologne. Le blog de la NDP, animé en Moselle-Est par un militant hyperactif et bien décidé à étendre son réseau, rappelle que des Lorrains étaient de cette dernière bataille, d’où la légitimité revendiquée d’organiser, ce dimanche à 20h, une marche silencieuse contre « des coutumes venues d’ailleurs » qui comprennent pêle-mêle « la construction des minarets, le port du voile, les restrictions alimentaires dans les cantines, le développement de la polygamie… » Le premier rassemblement, le 11 septembre dernier, a été un échec, avec à peine treize manifestants. Mais il a néanmoins eu lieu en dépit des tentatives vaines de Laurent Kalinowski, maire socialiste de la ville, pour l’interdire. Cette année, le Nouvelle droite populaire revient à la charge, quelques mois après la tenue d’un concert néonazi qui a regroupé plusieurs centaines de personnes venues de France, d’Allemagne et de Belgique à Rohrbach-Lès-Bitche, et fixe un rendez-vous à 20h, à Forbach, dans un endroit tenu secret.

Décision préfectorale aujourd’hui

Ce projet de marche silencieuse et l’agressivité du blog animé par la Nouvelle droite populaire, dont l’un des membres fondateurs est François Ferrier, ancien conseiller régional élu sur la liste du Front national, ont alerté une cellule de veille aux agissements de l’extrême-droite animée par la CNT, syndicat anarchiste, qui a battu le rappel. Des discussions ont eu lieu sur l’opportunité de donner de l’écho à une manifestation encore confidentielle. « Des choses suffisamment graves sont dites pour ne pas hésiter », estime Stéphane Aurousseau, de Couleur gaies, l’une des associations à réclamer, hier soir, devant la préfecture de Moselle, l’interdiction pure et simple du rassemblement anti-islam. « Nous sommes là, pour marquer le coup, mais cela ne changera rien au fait que l’extrême droite fera peut-être 20 % à la présidentielle », reconnaît Pierre Achour, membre de la section messine d’Europe Ecologie-Les Verts, également représentée. Une délégation a été reçue à la préfecture, qui a assuré ne pas avoir été avertie officiellement de cette manifestation.

En attendant une éventuelle interdiction, qui pourrait survenir aujourd’hui, la CNT a d’ores et déjà appelé à une contre-manifestation dimanche, à 19h, à Forbach, où l’ambiance pourrait alors s’avérer électrique.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 18:04

 


 

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
30 août 2011 2 30 /08 /août /2011 11:35

 

F1999.jpgPar Pierre Vial

Membre du Bureau national de la NDP

Président de Terre et peuple

 

Le constat désabusé que faisait déjà, au XVIIe siècle, ce bon Jean de La Fontaine, vient d’être illustré une fois de plus. La « justice » ( ?) américaine a fait merveille (si l’on peut dire) en délivrant Strauss-Kahn des conséquences d’une bien vilaine affaire. Les copines et copains de l’intéressé, au PS, tous plus hypocrites les uns que les autres, affectent de se féliciter de cette décision, en semblant ignorer qu’au sein même d’une partie de leur électorat (surtout féminin) la pilule apparaît un peu difficile à avaler.

Madame Strauss-Kahn, alias Anne Sinclair, cocue et contente, rayonne. Nous sommes tous heureux pour elle. Bien entendu, imaginer un seul instant que l’appartenance de Strauss-Kahn à la communauté juive lui aurait bien facilité les choses relèverait d’un antisémitisme odieux (pardon pour le pléonasme). C’est d’ailleurs un hasard si son avocat le plus habile (et le plus coûteux) appartient à la même communauté. Et c’est toujours un hasard si ses soutiens les plus actifs, les plus inconditionnels, ont été, dès le début, de même origine.

Allez, circulez, il n’y a plus rien à voir. La France va pouvoir bénéficier à nouveau, la veinarde, des sages avis d’un génial économiste. Et Naffissouto Diallo aura appris, à ses dépens, qu’il y a des gens intouchables, quoi qu’ils fassent. Pour ceux qui n’auraient pas compris, les sourires triomphants de M. et Mme Strauss-Kahn sont un message clair.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 20:10

 

  P1000380-copie-1.JPG  P1000509.JPG  P1000462.JPG     

Toute la Droite nationale s'était donnée rendez-vous cette fin de semaine près des Baux de Provence à l'occasion de l'université d'été du MNR. La réussite de celle-ci, parfaitement organisée par Hubert Savon, témoigne du dynamisme retrouvé du mouvement créé par Bruno Mégret et conduit par Annick Martin.

Robert Spieler, délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, Ronald Perdomo, ancien député des Bouches du Rhône, Bruno Mégret, fondateur du MNR, et Carl Lang, Président du Parti de la France, sont intervenus au cours de ces journées.

La revue Synthèse nationale était représentée par son directeur, Roland Hélie. 

Nous reviendrons largement tout au long de la semaine sur cette importante réunion qui marque la rentrée politique des forces nationales, nationalistes et identitaires unifiées...

 

  P1000332.JPG  P1000464.JPG  P1000439.JPG

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
29 août 2011 1 29 /08 /août /2011 19:58

 

67695960_p.jpgPARIS (Reuters) - Une coalition de petits partis d'extrême droite présentera un candidat à la présidentielle de 2012 pour contrer Marine Le Pen, dont ils dénoncent les orientations républicaines et, selon eux, démagogues.

Le nom de leur champion, qui a de fortes chances d'être le président du Parti de la France Carl Lang, sera annoncé le 13 septembre lors d'une conférence de presse à Paris.

"La candidature de Marine Le Pen est une imposture et l'objectif de cette union est de refonder la droite nationale", a expliqué Carl Lang à Reuters.

Pour l'ancien cadre du Front national, Marine Le Pen a pu faire illusion au début mais ses positions "sont déconnectées des réalités du XXIe siècle".

"Par des effets d'annonce, elle est en train de discréditer la droite nationale par ses positions économiques et sociales, par son discours sur la sortie unilatérale de la France de l'euro et par son discours étatiste et laïciste", dit-il.

"Tout ça, c'est de la démagogie sociale et dans le domaine économique, c'est archaïque. Malgré l'image que ça donne, elle est en train de ringardiser le discours national", ajoute-t-il.

S'il parvient à réunir les 500 parrainages requis pour se présenter à la présidentielle, le "candidat d'union" pourrait priver la présidente du Front national de précieuses voix dans l'âpre bataille pour l'accession au second tour de scrutin.

La dirigeante du FN, qui semblait en mesure de se qualifier pour le second tour au printemps, a en effet perdu du terrain dans les sondages pendant l'été et arrive à présent en troisième position avec 15% à 20% des intentions de vote.

Carl Lang considère que la fille de Jean-Marie Le Pen, qui a succédé à son père en janvier dernier et à laquelle il s'était vainement opposé, a ouvert un espace pour une coalition qui vise 2% à 3% des voix.

"Toute normalisation libère ipso facto de l'espace sur sa droite", confirme le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste de l'extrême droite.

"UNE FORCE DE NUISANCE"

"A 2% ou 3% des voix, ça peut empêcher Marine Le Pen d'être dans le duo du second tour, même si l'hypothèse la donnant au second tour ne semble plus d'actualité pour le moment", dit-il.

Jean-Yves Camus doute cependant qu'un tel candidat puisse réunir les parrainages nécessaires pour se lancer dans la course à l'Elysée et qu'il y ait de la place en France à ce niveau pour deux formations d'extrême droite.

"Dans aucun pays d'Europe cette famille ne réussirait à présenter deux candidats. Mais une telle candidature peut constituer une force de nuisance" pour le FN, ajoute-t-il.

Le politologue souligne que le futur candidat de la "droite nationale" va gêner Marine Le Pen dans la récolte des parrainages d'élus, qui est loin d'être acquise.

Carl Lang, lui, juge l'objectif "tout à fait réalisable pour ses amis, d'autant que le candidat ne portera pas le nom de Le Pen." "Les réticences s'exprimeront moins", assure-t-il.

Le futur candidat bénéficiera du soutien du Parti de la France, de la Nouvelle droite populaire (NDP) de Roland Hélie et de Robert Spieler, et du MNR, autrefois dirigé par Bruno Mégret.

Ces trois partis, qui prolongeront leur union lors des législatives de 2012, avaient déjà lancé des listes communes aux régionales de 2010, obtenant 3,8% en moyenne dans les sept régions où ils étaient présents.

Cette confédération pourrait essayer d'attirer Jacques Bompard, maire d'Orange et ancien élu FN, ainsi que diverses personnalités. "La porte est ouverte à tous les courants", confirme Carl Lang.

Bruno Gollnisch, le rival malheureux de Marine Le Pen pour la présidence du FN, a choisi pour le moment de rester au sein du parti lepéniste avec nombre de ses partisans, qui voudraient y structurer une minorité interne forte.

Cependant, d'éventuels ralliements à la coalition anti-Le Pen pourraient embarrasser un peu plus la présidente du FN.

"Les partisans de Bruno Gollnisch ne font pas scission pour le moment, mais si une partie partait, ça leur amènerait des moyens", souligne Jean-Yves Camus.

Source cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 11:52

 

Photo-045.jpgSamedi 27 et dimanche 28 août, aux Baux-de-Provence (13), se déroulera la traditionnelle université d'été du MNR.

Au cours de cette rencontre le thème de la démondialisation sera abordé par les différents intervenants.

Dimanche matin, les responsables des formations politiques de la Droite nationale, Annick Martin pour le MNR, Robert Spieler pour la Nouvelle Droite Populaire et Carl Lang au nom du Parti de la France, prendront la parole. Ce sera ainsi la rentrée politique de la droite nationale unifiée.

Bruno Mégret, fondateur du MNR, participera à cette université d'été.

La revue Synthèse nationale est aussi invitée à cette réunion et sera représentée par son directeur Roland Hélie.

Nous invitons nos lecteurs qui désirent participer à ce grand rendez-vous de rentrée à contacter les organisateurs : Renseignements : Michel Paulin au 06.62.71.10.63

Informations : site du MNR cliquez ici

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
22 août 2011 1 22 /08 /août /2011 18:37

 

Photo-088.jpgPar Pierre Vial

Immeubles incendiés, magasins et centres commerciaux dévalisés et vandalisés, rues jonchées de débris, de carcasses noircies de bus, de voitures, de véhicules de police… Ces images de Londres, de Birmingham, de Bristol, de Liverpool ont fait, en boucle, le tour du monde par télévisions interposées. Elles évoquaient bien ce que la députée travailliste Diane Abbott a appelé « une zone de guerre » (théâtre, reconnaît Le Monde du 10 août, d’une « guérilla urbaine »).

Les media français ont tout de suite voulu donner le ton pour interpréter ces événements : c’est la faute de tensions sociales dues à la réduction des financements publics en faveur des plus démunis, c’est la faute du chômage et donc du désoeuvrement… et c’est la faute, bien sûr, de la police britannique (« les gaffes de la police » a titré le quotidien conservateur Daily Mail, tout aussi faux cul que les journaux français). Tout s’explique… et les casseurs cagoulés sont des « jeunes » ayant du vague à l’âme. Bien organisés, tout de même (on est donc loin de la réaction spontanée, épidermique, de hooligans), avec un système de liaison bien au point pour relancer les vagues d’assaut pendant plusieurs jours.

Mais que faisait le gouvernement ? Le premier ministre Cameron, le ministre de l’intérieur, le ministre des finances, le maire de Londres étaient…en vacances (Cameron en Italie). Les casseurs sont décidément bien mal élevés de choisir un moment pareil. Ils auraient pu attendre la rentrée.

Il est incontestable que le climat social détérioré par un libéralisme débridé a de quoi susciter bien des rancoeurs.  Mais celles-ci sont venues se greffer sur une volonté d’affrontement racial. La mort d’un délinquant antillais au cours d’une opération montée par  la police contre les gangs antillais a été le prétexte du déchaînement des émeutes. Le premier foyer d’insurrection a été le quartier de Tottenham, qualifié gentiment de « multiethnique » et dont la majorité de la population est d’origine antillaise. Celle-ci a voulu montrer – et elle a réussi – qu’elle pouvait se rendre maîtresse de la rue, en défiant un pouvoir et un ordre blancs. Même Le Monde, malgré ses a priori idéologiques, a reconnu au passage (9 août) qu’il s’agissait « du plus sérieux affrontement racial au Royaume-Uni depuis les troubles d’Oldham en 2001 » et qu’il y avait donc bel et bien « émeute raciale ».

Ce qui fait voler en éclat ce multiculturalisme, présenté pendant longtemps comme le modèle britannique de réponse aux tensions raciales et dont Cameron reconnaissait récemment (tout comme Angela Merckel pour l’Allemagne) qu’il était un échec. Il était basé sur la conviction irénique que des communautés raciales diverses pouvaient cohabiter harmonieusement sur un même territoire. Illusion due à des présupposés idéologiques qu’on retrouve tant à droite qu’à gauche chez des intellectuels qui refusent tout simplement le poids des réalités. Des réalités trop dérangeantes pour leur confort mental et qu’il faut donc nier obstinément. Jusqu’au jour où elles vous rattrapent…

Ce jour est arrivé pour beaucoup de Britanniques. Comme le reconnaît Libération (16 août) ils suivent les conseils figurant sur de grandes affiches placardées par la police ou les inscriptions peintes sur les panneaux de contreplaqué remplaçant les vitrines brisées des commerces : il faut repérer et dénoncer « les rats à capuche » (en Angleterre comme en France les délinquants immigrés aiment pouvoir se dissimuler le visage pour éviter d’être identifiés).  Surtout, des milices d’autodéfense se sont mises en place pour assurer ordre et sécurité dans les quartiers menacés. Pour pallier l’inefficacité d’une police paralysée par les tabous du politiquement correct (aveu d’un bobby publié par Le Monde du 12 août : « L’ordre était d’intervenir avec circonspection pour éviter les accusations de brutalité, de racisme »).

Le Système en place, miné par ses contradictions internes, est en train d’imploser, la guerre raciale montrant qu’elle est désormais sous-jacente dans nombre de pays européens. C’est donc bien en dénonçant sans répit les ravages du capitalisme libéral et en prêchant une conception réaliste, c’est à dire racialiste, de la société que nous pourrons contribuer à la libération mentale et à la volonté de résistance et de reconquête de  nos frères européens.

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information