Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 18:26


Une fois de plus, la répression s’abat sur les militants nationaux et identitaires ; une fois de plus, le parti de la collaboration et de l’anti-France peut triompher.

 

Les faits : la semaine dernière, les militants de Sarreguemines de la Nouvelle Droite Populaire, dirigés par Arnaud Felentzer, et ceux de l’association Solidarité des Français annoncent dans la presse locale leur intention d’organiser samedi  prochain 28 février, à 20 heures, devant la gare de cette ville de Moselle, une distribution de soupe aux légumes et aux lardons. Il n’en fallait pas plus pour réveiller la haine de notre peuple qui sommeille au fond des « bonnes consciences » locales. Les partis de gauche, la Ligue des droits de l’homme, l’ex-LCR, le groupuscule du sinistre Mélenchon… il suffit que tout ce beau monde s’indigne, s’offusque et menace d’organiser un couscous-citoyen (on a les références culinaires que l’on peut) contre la soupe identitaire pour que la municipalité sarkoziste, incarnée par un certain Céleste Lett, député-maire UMP, exécute, que la distribution de soupe que nos amis envisageaient faire soit interdite et que les forces de police soient mobilisées pour faire appliquer l’arrêté d’interdiction. Comme si elles n’avaient rien de plus sérieux à faire dans cette ville soumise à la violence quasi quotidienne des « chances pour la France »...

 

Mais, au juste, tous ces beaux esprits, tous ces larbins du Système, savent-ils exactement ce qu’est la vie d’un SDF français en France ? Savent-ils que ceux-ci sont quotidiennement victimes de rackets et autres menaces de la part des bandes ethniques ? Savent-ils que ceux-ci se voient souvent refuser l’accès à certains foyers, complètement trustés par les mafias d’importation ? Savent-ils qu’il est préférable, dans la France d’aujourd’hui, d’être Malien sans-papiers que Français de souche chômeur en fin de droit ? Savent-ils que ces distributions de soupes au cochon, comme c’est le cas régulièrement à Paris, à Strasbourg ou à Nice, sont l’un des rares moments de réconfort pour tout ces laissés pour compte du libéralisme ? NON, ils ne le savent pas. Et, même s'ils le savaient, ils n’en auraient rien à faire, tant est grande leur haine de ce que nous sommes, nous Français de France et Européens d’Europe.

 

Pour l’heure, nous ne savons pas encore quelle sera la riposte des patriotes sarregueminois, mais, quoiqu’il en soit, cette lamentable affaire prouve, une fois de plus, la collusion qui existe entre les partis marxistes et la droite affairiste. Plus que jamais, le peuple de France a besoin d’une véritable force populaire, nationale et identitaire pour incarner sa volonté de rompre avec ce Système vermoulu qui conduit notre pays droit à la faillite et notre peuple à la paupérisation. La NDP, et d’autres, œuvrent actuellement dans ce sens…

 

Roland Hélie

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 16:04

Aménagement au sein de la Délégation régionale de Normandie de la NDP :

Guy Le Bas.jpgLa délégation régionale de la Nouvelle Droite Populaire en Normandie a été confiée à Guy Lebas, responsable du Mouvement dans le Calvados. Il remplace ainsi notre ami Philippe Chapron et se charge désormais de l'implantation de la NDP sur l'ensemble de la Normandie.

Contact : guylebas@aol.com

 

Un nouveau site pour la NDP dans l'Orne :

images.jpgAfin de répondre à la demande de nos amis du département de l'Orne, un nouveau site est désormais à votre disposition : NDP Orne. Il vous donnera régulièrement des informations sur les activités du Mouvement dans ce département.

Pour le consulter : cliquez ici

Contact NDP Orne :  ndp.orne@yahoo.fr



Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 16:32


La Nouvelle Droite Populaire milite pour la ré-industrialisation de l'Europe et pour la priorité d'embauche aux travailleurs européens.

Elle vient d'éditer un autocollant que vous pouvez vous procurer :

- 100 exemplaires pour 13,00 euros
- 200 exemplaires pour 20,00 euros
- 500 exemplaires pour 40,00 euros
  (francos de port).

Chèque à l'ordre de NAC

A retourner à :
NDP - NAC
116, rue de Charenton
75012 Paris.












Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 22:38


La répression continue,
mais nous ne reculerons pas !

 
Mobilisation de tous les résistants européens
le samedi 9 mai à Cologne !



köln copie.jpgChacun s'en souvient. Le 20 septembre 2008, la police du Système allemand, un des plus répressifs d'Europe, s'est refusée, sur l'injonction de son chef, proche du SPD socialiste et du maire CDU (de droite???), d'assurer la sécurité de la réunion anti-islamisation de Cologne (Allemagne), organisée à l'initiative du mouvement Pro-Köln.


J'y étais aux côtés des représentants de tous les mouvements européens. Des dizaines de milliers de gauchistes attaquèrent notre réunion.

 
Pro-Köln, qui devient le fer de lance de la Résistance européenne à l'invasion, a, à l'initiative de son leader Markus Beisicht, décidé de tenir une nouvelle et grande réunion à Cologne, le samedi 9 mai.

 
Cette manifestation doit avoir lieu place Roncalli, à proximité de la cathédrale de Cologne : là où ont lieu toutes les manifestations turques, kurdes et d'extrême gauche.

 
Le führer socialiste de la police de Cologne, Steffenhagen, vient de décider, avec l'appui du vermisseau Schramma, ci-devant maire CDU de cette ville, que cette manifestation ne saurait en aucun cas avoir lieu en ce lieu et cherche à imposer un emplacement tout à fait excentré.

 
Il avait déjà déclaré lors de la précédente manifestation qu'"il ne saurait être question que des images de la manifestation et de ses invités puissent être prises devant la cathédrale et diffusées dans le monde".

 
L'avocat et leader de Pro-Köln (5 élus aujourd'hui au conseil municipal, 10 voire 15 espérés en juin) vient d'introduire un recours pour imposer la liberté face à l'oppression.

 
A l'invitation de Markus Beisicht, je prendrai quoiqu'il arrive la parole à Cologne le 9 mai, aux côtés de mes amis Carl Lang, Filip Dewinter, Harald Wilimsky (Secrétaire général du FPöe autrichien), Mario Borghezio (député européen de la Lega Nord) et de toutes les forces européennes qui, comme à Vienne en 1682, sont décidées à vaincre l'invasion et combattre ses collaborateurs.

Unité, Résistance et Espérance !

 

Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
17 février 2009 2 17 /02 /février /2009 01:18

 

NDP - INFORMATIONS

 

NDP INFORMATIONS n°5 (Février 2009) est paru.

Diffusez-le autour de vous.

Cliquez ici et imprimez-le...


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 01:02


Construisons la nécessaire résistance nationale et européenne !

   

Robert Spieler 6.jpgPar Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Aymeric Chauprade, géopoliticien talentueux et l’un des piliers de la Nouvelle Revue d’Histoire, vient d’être viré manu militari de la chaire de géopolitique du Collège interarmées de défense par Hervé Morin qui, me dit-on, serait ministre de la Défense. Dans le récent livre de Chauprade, Chronique du choc des civilisations, on relève d’après Hervé Morin des « relents inacceptables » puisqu'Aymeric Chauprade a évoqué, sans d’ailleurs le reprendre à son compte, un « complot israélien-américain » à propos des évènements du 11 septembre.

 

Pour tout dire, en tant que sceptique voltairien, je ne crois pas à la thèse d’un tel complot, même si des faits étranges et inexplicables entourent ces évènements. Mais qu’importe… Chauprade paie en fait son refus de voir la France et l’Europe devenir, davantage qu’ils ne le sont déjà, des laquais des Etats-Unis. La décision de Sarkozy d’imposer la réintégration de la France dans le Commandement de l’Otan impose évidemment l’éradication de toute pensée libre.

 

Geert Wilders, député et leader du mouvement identitaire et anti-islamique hollandais, devait présenter son film « Fitna », qui dénonce l’obscurantisme islamique, à la Chambre des Lords, en Grande-Bretagne. Il a été refoulé à son arrivée à l’aéroport de Londres et déclaré, au mépris de toutes les conventions européennes, « persona non grata ». Un incroyable scandale qui a même amené le gouvernement hollandais, peu suspect de sympathie pour Wilders, à protester officiellement.

 

Anne Kling, fonctionnaire internationale et auteur de deux livres majeurs, La France Licratisée  et Révolutionnaires Juifs, est poursuivie par le Système à la demande de la Licra et de ses obligés.

 

Sa Sainteté le Pape Benoît XVI est sommé, malgré sa condamnation sans équivoque des propos révisionnistes de Mgr Williamson, d’aller encore plus loin dans la repentance et l’humiliation. Angela Merkel, sorte de Sarkozy femelle, s’est même autorisée d’exiger, l’air grave et émotionnée, une contrition davantage contrite.

Décidément, ces gens là ne reculent devant rien et ne connaissent aucune limite à leur arrogance.

 

Mais, me direz-vous, quel rapport entre les quatre personnes que j’ai cité ? Aucun, bien entendu aucun…

 

Nous sommes seulement convaincus qu’un Système qui multiplie ainsi les mises à l’index est un Système qui est déjà en phase terminale. Ce Système doit donc être achevé  Il en va de l’avenir de notre identité et de notre liberté. Seule une résistance nationale et européenne pourra, demain, briser les chaînes que nous impose ce Système.

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 19:05

vague3_modifié-1.jpgUn communiqué de Jean-Claude Rolinat,
membre du Bureau national de la
Nouvelle Droite Populaire :

 

La Nouvelle Droite Populaire se félicite de l’implantation d’une unité de la Bundeswehr sur le territoire national, nouveau symbole de la réconciliation et de la coopération entre la France et l’Allemagne.

 

En revanche, si le retrait de la France de l’OTAN en 1965 décidé par Charles De Gaulle fut une faute majeure alors que les Soviétiques et leurs satellites menaçaient dangereusement la sécurité du monde occidental, le retour annoncé par Nicolas Sarkozy de la France au sein du commandement intégré de l’Alliance atlantique est une erreur. Il n’y a plus aujourd’hui de menace militaire à l’Est et les intérêts de l’Europe continentale ne recoupent pas forcément ceux des États-Unis.

 

L’avenir est, à terme, à une défense spécifiquement européenne, assumée en partenariat avec une Russie pacifiée.


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 15:09


1-Couv_SN_12[1].JPGEditorial de
Roland Hélie publié dans le numéro 12 (janvier février 2009) de la revue Synthèse nationale :

 

Parmi les « dégâts collatéraux » provoqués par les affrontements qui se sont déroulés ces dernières semaines au Proche Orient, on pourrait presque inclure les nouvelles divisions que ceux-ci entrainent au sein de la droite nationale (1). Bien sûr, il convient de relativiser l’aspect tragique de ce constat car, fort heureusement, ces divisions n’ont pas encore entraîné mort d’homme… Néanmoins, ces événements sont survenus à point nommé, au moment où notre famille politique semble avoir beaucoup de mal à rebondir, pour creuser encore plus les fossés qui séparent les mouvements nationaux et identitaires entre eux et les éloigner de leur mission essentielle, celle de défendre notre peuple, notre nation et notre civilisation. Décidément, on peut leur faire confiance, les Juifs et les Arabes excellent dans l’art d’exporter leurs discordes partout, y compris là où on s’y attendrait le moins.

 

Ainsi, depuis le début de ce nouvel épisode de la guerre fratricide qui oppose les descendants des fils de Sem, toute la droite nationale se chamaille sur la position à adopter. Certains font une surenchère effrénée à la dialectique gauchiste, confondant au passage la légitime revendication du Peuple palestinien à disposer d’un Etat et les positions islamistes maximalistes du Hamas, alors que d’autres, au nom d’une notion totalement pervertie de l’Occident, se pâment d’admiration devant la force, réelle ou supposée, de l’armée israélienne. Une fois de plus, on nage en pleine confusion.

 

Depuis une trentaine d’années, je me suis personnellement toujours prononcé en faveur d’un Etat palestinien. A une époque où presque toute la droite nationale soutenait, probablement par nostalgie de l’Algérie française, l’Etat hébreu, nous étions alors ultra minoritaires, au sein des mouvements nationaux et nationalistes, à adopter une telle position. Nous l’expliquions tout simplement par le droit des peuples à disposer d’un Etat. Au même titre d’ailleurs que les Israéliens avaient le droit au leur. Je ne regrette en rien cet engagement, que je considère toujours comme le plus logique. Néanmoins, depuis, les choses ont nettement changé. La résistance palestinienne était alors nationaliste, laïque et révolutionnaire. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Le Hamas est islamiste, fondamentaliste et impérialiste (non seulement il veut détruire Israël, mais il veut aussi la fin de notre civilisation européenne). Nous sommes loin du baasisme bon teint ou du nassérisme triomphant de la seconde moitié du XXème siècle.

 

Deux peuples, un territoire : le bât blesse…

 

En fait, là où le bât blesse, c’est lorsque deux peuples ont la même prétention sur un même territoire. Comme c’est le cas dans ce sempiternel conflit israélo-palestinien. La solution la plus sage consisterait à procéder à une partition qui mettrait tout le monde d’accord. Mais peut-on encore, aujourd’hui, raisonnablement envisager une telle solution ? Toutes les tentatives de conciliation qui se sont succédées depuis la création, en 1947, de l’Etat d’Israël ont échoué. Plus encore, la situation n’a fait qu’empirer. J’en arrive donc à la conclusion qu’il est plus que temps de laisser les protagonistes se débrouiller entre eux. Tout le reste n’est que bavardages, postures esthétiques et, surtout,  perte de temps… Prendre parti dans ce conflit n’apporterait rien au mouvement national.

 

S’il est vrai que les moyens et les méthodes de Tsahal sont totalement disproportionnés par rapport à ceux des Palestiniens ; s’il est vrai que si n’importe quel autre pays du monde avait utilisé les mêmes méthodes et les mêmes moyens pour régler un quelconque conflit avec un de ses voisins, toutes les « forces du bien » se seraient mobilisées pour éliminer ce « maudit pays » (souvenez-vous du sort qui fut réservé à la malheureuse Serbie il y a une dizaine d’années ou à l’Irak il y a vingt ans…) ; il n’en est pas moins vrai que le Hamas, qui n’hésite pas à mettre des enfants en première ligne face aux chars israéliens, considère qu’Israël doit être détruit et que, pour cela, tous les moyens sont bons, y compris le terrorisme aveugle. Terrorisme aveugle auquel les sionistes n’avaient d’ailleurs pas hésité à recourir, en d’autres temps, pour lutter contre les Anglais.

 

Entre ceux qui réclament « un soutien indéfectible à l’Etat d’Israël », comme s’ils ne savaient pas que les Etats n’ont pas d’amis ni d’alliés à soutenir mais que des intérêts à défendre, et ceux qui, souvent fraichement convertis au nationalisme, invoquent de fallacieuses raisons humanitaristes pour appeler à manifester, aux côtés de l’extrême gauche et des mouvements antiracistes, contre l’agression israélienne, nous n’avons vraiment pas à choisir. Peut-être que, si nous étions Israéliens, nous serions farouchement partisans de liquider la résistance palestinienne. De la même manière que, si nous étions Palestiniens, nous nous ferions un devoir de soutenir le Hezbollah ou le Hamas. Mais il se trouve que nous ne sommes ni les uns ni les autres, nous sommes Français et Européens et que, par conséquent, nous n’avons qu’un seul choix à faire : celui de la défense de nos intérêts et de nos intérêts seulement.

 

Ni drapeaux israéliens, ni drapeaux palestiniens…

 

Robert Spieler, au nom de la Nouvelle Droite Populaire, a parfaitement résumé la position qui conviendrait d’être prise par le mouvement national et identitaire dans son ensemble : « Ni drapeaux israéliens, ni drapeaux palestiniens ». Ce à quoi Pierre Vial, Président de Terre et peuple, ajoute de manière imagée : « Ni hallal, ni cacher »… Oui, tous ces emblèmes d’entités étrangères à notre civilisation européenne qui envahissent les rues de nos villes et qui détériorent, petit à petit, notre patrimoine et notre conscience collective doivent être rejetés simultanément. On ne peut pas à la fois combattre l’immigration de peuplement qui menace les fondements de notre civilisation et la violence qui en découle et qui s’amplifie partout sur notre territoire d’un côté  et, de l’autre, glorifier les organisations terroristes, que celles-ci soient sionistes ou islamistes. On ne peut pas à la fois militer sincèrement pour une France française dans une Europe européenne et se pavaner derrière les drapeaux, quels qu’ils soient, de puissances ou d’organisations qui veulent la mort de notre identité. Il faut arrêter de dire et de faire n’importe quoi.

 

Nous ne pourrons libérer notre continent de ceux qui l’envahissent et de ceux qui le contrôlent que si nous nous appuyons sur les valeurs, les symboles et les traditions qui sont les nôtres. Pour cela, il faut d’abord redonner à notre peuple une conscience ethnique, condition sine qua non à notre redressement national et identitaire. Si nous voulons gagner, nous devons d’abord être ce que nous sommes.

 

Notes

 

(1) Lire à ce sujet l’article de Jérôme Bourbon publié dans Rivarol (n°2888 du 16 janvier 2009).

 

Pour vous abonner à Synthèse nationale : cliquez ici.

 


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 12:40

François Ferrier SDC10117.JPGPour élaborer de l’acier, il faut en majeure partie du minerai de fer et du charbon.

En Lorraine, les dernières mines de fer ont fermé en 1995. Seuls subsistent les effondrements miniers avec leurs cortèges de drames humains.

Quant au charbon extrait dans notre région, avec l’ardent concours de l’ancien ministre de l’Industrie Gérard Longuet, le dernier puits de la Houve, à Creutzwald, s’est arrêté en 2004. Mais le plan charbonnier mis en place par ce dernier continue d’être réglé par les contribuables français et ceci jusqu’en 2050.

La sidérurgie lorraine a été progressivement laminée. Sans remonter aux péripéties politico-financières d’Ernest-Antoine Seillière, de Valéry Giscard d’Estaing et d’Alain Madelin, le long cortège des renoncements industriels s’est toujours traduit par des suppressions d’emplois.

Souvenons-nous du syndicaliste CFDT Jacques Chérèque (le père de l’actuel dirigeant syndical du même nom, car là aussi les dynasties existent…), nommé au milieu des années 80 préfet délégué, puis ministre délégué sous Michel Rocard en charge des Restructurations sidérurgiques (pour ne pas dire des fermetures…). Toute honte bue, il déclara même : « Il faut retirer les hauts fourneaux de la tête des sidérurgistes lorrains ».

Quant à Francis Mer, l’ancien ministre de l’Industrie de l’Economie et des Finances, il sera chargé, dans un esprit européiste, d’apporter l’ensemble sidérurgique Usinor-Sacilor dans la nouvelle entité Arcelor dont le siège sera basé au Luxembourg.

Le mondialisme fera le reste. L’indien Mittal, financier et sidérurgiste avisé, basé à Londres, raflera à bon compte le groupe Arcelor en 2006 (le groupe Arcelor, étant constitué de l’espagnol Aceralia, du luxembourgeois Arbed, et du français Usinor-Sacilor). Au-delà des actifs de ces sociétés que Mittal a su valoriser financièrement, ce dernier a capté chez Usinor-Sacilor un savoir faire des ouvriers et ingénieurs lorrains pour en faire profiter, et à moindre coût, l’ensemble de ses usines sidérurgiques dans le monde.

Les Etats européens apportent formations et recherches à Mittal qui empoche alors d’immenses plus-values financières avec une main d’œuvre exploitée (sans protections sociales) dans le reste du monde, que l’on présente comme émergent. Voilà le résultat d’une classe politique française qui, avec comme seul souci d’être réélue, brade nos emplois et menace gravement et à très court terme nos régimes sociaux durement acquis (santé, retraite, famille…).

Comme pour le textile, la sidérurgie lorraine est sur le point de disparaître, car nous le voyons, à droite comme à gauche, on a laissé dépérir l’esprit industriel au bénéfice exclusif des services. Alors que ces derniers doivent accompagner les développements industriels.

Nicolas Sarkozy a été bien imprudent lorsqu’il a déclaré, il y a tout juste un an à Florange, qu’avec ou sans Mittal, l’Etat investirait à Gandrange. Envisagerait-il la création d’un nouveau parc d’attractions (comme Walligator), ou celle d’un musée de la Sidérurgie ? Pour l’instant, la triste réalité aux yeux des Lorrains, dont la région est queue de peloton des 22 régions françaises, ce n’est que déclarations politiciennes, défilés syndicaux, subventions publiques. Tout ceci se traduira rapidement en tempête sociale.

Si Nicolas Sarkozy veut encore conserver un peu de crédit auprès du peuple de France, il doit s’occuper sérieusement de la diversité française que sont les Lorrains, les Alsaciens, les Picards, les Normands, les Bretons, les Bourguignons, les Basques, les Provençaux, les Corses, les Francs-Comtois, les Savoyards, les Catalans, les Auvergnats, les Ardennais, les Gascons, les Vendéens et de tous ceux qui ont œuvré pour la construction et la défense d’un pays qui l’a accueilli.

 

François FERRIER

Conseiller Régional de Lorraine

Nouvelle Droite Populaire

 

Tract NDP Lorraine Sidérurgie, cliquez ici.



Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
6 février 2009 5 06 /02 /février /2009 17:54


Dans le cadre de la campagne d'implantation de la Nouvelle Droite Populaire en Ile-de-France, région dont le responsable est Nicolas Tandler, la Nouvelle Droite Populaire vient de mettre en place une délégation départementale dans les Hauts-de-Seine.

Déjà, la ville de Boulogne-Billancourt a été choisie pour servir de base de départ dans ce département. A plusieurs reprises, des boitages ont été effectués dans cette ville par nos amis et adhérents locaux. Ceux-ci viennent d'éditer une série d'auto-collants destinés à faire connaître la NDP dans cette ville.

Pour contacter la NDP Hauts-de-Seine, il vous suffit d'écrire à ndp92@orange.fr

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information