Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 05:06


Cette fin de semaine, Cologne est devenue le symbole de la résistance européenne à l’islamisation de notre terre.

 

Pro-Köln, dirigé par Markus Beisicht, mène, avec ses cinq élus au conseil municipal de la ville, l’offensive contre la construction d’une méga-mosquée à proximité de la célèbre cathédrale. On se souvient que la précédente manifestation, organisée en septembre 2008, avait été attaquée violemment par une extrême-gauche encouragée par les appels à la haine d’une classe politique et d'une presse de gauche ou de droite totalement inféodées aux ennemis de notre identité. Pro-Köln n'entendait pas en rester là. Elle a organisé les 8, 9 et 10 mai une nouvelle manifestation rassemblant des responsables et des militants de nombreux mouvements identitaires européens.

 

Récit de trois jours de mobilisation et de fraternité européenne :

 

Vendredi 8 mai :  rencontre avec la presse, rencontres avec les habitants de Cologne...

 

Dès le début de l'après-midi, le ton était donné et le succès était au rendez-vous :  une première conférence de presse se déroula en présence de 40 journalistes. Markus Beisicht, Harald Vilimsky (secrétaire général du Fpöe autrichien), Hilde De Lobel (députée du Vlaams Belang) et Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, ont présenté les objectifs de cette manifestation. Nous sommes à l’étroit dans la salle de réunion d’un cabinet d’avocats. Aucun hôtel de Cologne n’avait accepté d’accueillir la conférence de presse ni d’héberger les invités européens. Les menaces des organisations de gauche les en ayant dissuadés…

 

Au même moment, trois réunions décentralisées se sont tenues sans incident dans différents quartiers de Cologne. Curieusement, la police semble cette fois ci décidée à protéger nos rassemblements...

 

Le soir, une dîner amical avec l'ensemble des militants européens présents a lieu dans une auberge des environs de Cologne. François Ferrier, conseiller régional NDP de Lorraine, ainsi que Luc Pécharman, responsable NDP de la région Nord / Pas-de-Calais, et Nicolas Tandler, responsable NDP de la région parisienne, nous y retrouvent. Annick Martin est là avec une délégation du MNR. Nous retrouvons aussi nos amis Alberto Torresano, de la Phalange espagnole, Josep Anglada, président de Plataforma per Catalunya, et Enrique Ravello, responsable de Tierra y Pueblo, ainsi qu’Adriana Bolchini, qui fut une amie d’Oriana Falacci et qui mène une action déterminée contre l’islamisation en Italie.

 

Samedi 9 mai : c'est le grand jour...

 

Le rassemblement a lieu de bon matin dans la gare de Leverkusen, près de Cologne. Il s'agit d'éviter au maximum les incidents et le contact avec les gauchistes. De nouvelles délégations, dont celle du Vlaams Belang, menée par Filip Dewinter, nous rejoignent. Nous retrouvons aussi les jeunes militants alsaciens de la NDP qui viennent d'arriver de Strasbourg.

 

Un train encadré par une police massivement présente nous conduit au lieu de la manifestation. L’extrême gauche est là, débraillée et hurlante. Nous nous retrouvons sur la Barmerplatz. Un hélicoptère de la police nous survole. Les caméras de la police filment.

 

Plusieurs centaines de personnes sont présentes dès 10 h 00, alors que la manifestation ne débute qu’à 11 h 00. Mais le piège policier se referme. Des centaines de partisans de Pro-Köln  sont bloqués dans la gare et dans les rues alentours par une police qui leur interdit d’accéder au site. Des cars venus de Saxe et d’autres régions allemandes sont bloqués. Plusieurs véhicules avec des militants venus de plusieurs régions françaises sont empêchés de nous rejoindre. Une vingtaine de Tchèques et quelques Flamands arriveront cependant à forcer le barrage. L’extrême-gauche hurle ses slogans de haine, encouragée il est vrai par l’affreux Schramma, maire CDU (de droite ??!) de Cologne, qui vient de déclarer : « Cologne n’est pas de droite (sic), Cologne n’est pas brune (sic), Cologne est ouverte et tolérante ». De plus, la police allemande (dont certains ont les cheveux longs et des piercings) ne reste pas inactive… Trois de nos militants alsaciens sont arrêtés pour avoir repoussé des perturbateurs que la police avait laissé pénétrer dans les rangs de notre manifestation. Ils seront relâchés six heures plus tard…

 

A 11 h 00 : la réunion commence. Markus Beisicht, Filip Dewinter, Josep Anglada, Adriana Bolchini, Annick Martin prennent la parole. Harald Vilimsky, secrétaire général du Fpöe, rencontre un franc succès quand il s’adresse à la police : « Je vous suggère, si vous êtes amenés à faire usage de vos canons à eau contre les gauchistes, d’y rajouter de l’eau de Cologne ». Robert Spieler, après avoir transmis aux participants le soutien et le salut amical de Carl Lang, déclare, faisant référence à Charles Martel, à Isabelle la Catholique et à ceux qui repoussèrent les Turcs à Vienne : « Nos Patries, notre Europe sont occupées. Nous avons le devoir de libérer nos peuples ". Il conclura par cette formule chère à la NDP et  reprise avec enthousiasme par la foule : « Wir sind das Volk. Nous sommes le peuple ».

 

Nos amis allemands entonnent l’hymne national, avant le retour à Leverkusen.

 

Dimanche 10 mai :

 

Une énorme couverture de la manifestation par la presse. Des articles qui suintent la haine. La presse française, en comparaison de la presse allemande, est remarquable d’objectivité. C’est dire…

 

A 11 h 00, une dernière manifestation au cours de laquelle les orateurs européens prendront la parole est organisée à Bergheim. Aux cris de « Nazis raus » des extrémistes gauchistes et communistes, les partisans de Pro-Köln répliquent par « Stasi raus » ! Le système communiste de la RDA et son ex-police politique semblent en effet à bien des égards servir de modèle à une Allemagne qui démontre, jour après jour, qu’elle est sans doute le pays le moins démocratique d’Europe.

 

Merci aux 50 camarades français de la NDP et du MNR qui ont représenté dignement les forces nationales et identitaires de notre pays à ce rassemblement européen.

 

Honneur à Pro-Köln et aux valeureux résistants allemands !

 


Quelques photos du rassemblement :



Robert Spieler au cours de son intervention (DR).


Une foule attentive et enthousiaste (DR).


Des centaines de militants venus de toute l'Europe (DR).


La NDP en première ligne...


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
11 mai 2009 1 11 /05 /mai /2009 02:20



Discours de Robert Spieler, samedi 9 mai, à Cologne (Allemagne) lors du rassemblement européen contre l'islamisation.

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 10:13


Manifestation anti-islamisation de Cologne.
Samedi 9 mai à 11 h 00 : Dernières informations.

 

La manifestation européenne contre l'islamisation de notre continent aura bien lieu Barmerplatz à Cologne samedi à 11 h 00. L'organisation de la réunion place Roncalli, à proximité de la cathédrale, a été refusée par les autorités, de même que le défilé qui devait nous mener jusqu'au lieu où la grande mosquée sera érigée.

 

Par ailleurs, la contre-manifestation d'extrême-gauche a été interdite et la police semble, pour cette fois, extrêmement déterminée à permettre à notre manifestation de se dérouler dans le calme. Elle prévoit 6 000 contre-manifestants et a mis en place tout un dispositif (canons à eau...) pour les empêcher de perturber la réunion.

 

TOUS A COLOGNE SAMEDI 9 MAI :

RESISTANCE IDENTITAIRE EUROPEENNE !

Rassemblez-vous derrière les banderoles de la NDP.


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 08:57

 

A l’initiative de Pro-Köln et de son leader Markus Beisicht qui s’oppose à la construction de la plus grande mosquée d’Europe à proximité de la cathédrale, se tient samedi 9 mai une grande manifestation rassemblant les résistants européens qui diront non à l’islamisation de l’Europe.

 

Des dizaines de journalistes et de télévisions couvriront l’évènement. Une conférence de presse des dirigeants européens, à laquelle participeront pour la France Carl Lang (Parti de la France), Annick Martin (MNR) et Robert Spieler (Nouvelle Droite Populaire) aura lieu la veille.

 

Plusieurs manifestations auront déjà lieu dès vendredi 8 mai à proximité de Cologne :

- 10 h 00 à Leichlingen, sur le parking public à l’angle de Montanusstrasse et Im Brückerfeld.

- 13 h 00 à Leverkusen,  zone piétonne Wiesdorf, angle Breidenbachstrasse.

- 16 h 00 à Dormagen,  Kölnerstrasse, angle Paul-Wierich-Platz devant l’ancien Hôtel de Ville.

 

La manifestation principale aura lieu samedi 9 mai à 11 h 00 à Cologne sur la Barmerplatz, la place Roncalli où devait se tenir la réunion, à proximité de la cathédrale, ayant été interdite par les autorités. Une procédure est en cours, mais ses chances de succès sont limitées. J’invite cependant les participants à consulter ce blog vendredi soir ou à lire la presse locale samedi matin pour confirmation.

 

Je prendrai la parole aux côtés de Filip Dewinter (Vlaams Belang), Henry Nitzsche (député du parlement fédéral allemand) ainsi que de représentants autrichiens, italiens, norvégiens, suisses, espagnols, danois, tchèques et bien sûr de Carl Lang et Annick Martin. Deux représentants américains seront présents : Pamela Geller, journaliste très proche du leader populiste néerlandais Geert Wilders, et Robert Spencer, directeur de l’organisation  « Djihadwatch ».

 

Pour ceux qui le souhaitent, un train « sécurisé » partira de la gare ICE de Siegburg/Bonn. RDV à 9 h 00 voie 1.

 

La libération de nos peuples  passe par le rassemblement de toutes les forces de résistance européennes !

 

Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 08:56


Communiqué de presse de la NDP Lorraine :

 

La mondialisation touche très lourdement les régions françaises et n’épargne pas la région Lorraine où les fermetures d’usines se succèdent (Arcelor Mittal, Continental….), entraînant la disparition de nombreux sous-traitants locaux et de  commerces de proximité.

Les élus locaux, départementaux et régionaux apportent leur soutien aux salariés et à leurs familles condamnées à une précarité durable.

Cependant, cette odieuse mondialisation profite à certains avec l’actif concours d’élus en quête de dépenses hasardeuses avec l’argent public.

C’est le cas de la société BALISTON INTERNATIONAL, basée à Nancy en Meurthe-et-Moselle.

Cette société de «  design » est spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d’équipements de sport et de mode (chaussures de rue !!!, ballons, sacs, protèges-tibia…). Elle  projète de commercialiser une chaussure de mode Glaglshoe aux Etats-Unis et en Israël. Ce produit phare appelé – Gla-Gla – est dédié aux saisons de printemps et d’automne. Aussi, son président, Karim Oumnia, et ses deux parents Nadir et Kamel (SARL 1,5 million d’euros), détenteurs de 100% du capital, sollicitent la Région Lorraine à hauteur de 30 000 euros sur un projet de prospection à l’export de 83 000 euros. Jusque là, rien d’anormal pour cette entreprise qui emploie 20 personnes avec un chiffre d’affaires de 3,8 millions d’euros dont plus de la moitié à l’exportation.

Alors que le conseil régional de Lorraine, à majorité socialiste, tente d’attirer des entreprises en Lorraine afin de reclasser des milliers de Lorrains sans emploi, la subvention de 30 000 euros accordée lors de la commission permanente du vendredi 30 avril 2009 est scandaleuse. En effet, la Société BALLISTON  INTERNATIONAL fait fabriquer l’ensemble de ses productions en Chine, pays où les salaires sont honteusement bas et où la protection sociale est inexistante.

Intervenant en séance pour dénoncer cette forfaiture économique et sociale qui consiste à ne pas faire fabriquer localement les produits que met au point la société BALLISTON INTERNATIONAL, permettant de procurer du travail aux nombreux demandeurs d’emploi,  la totalité des conseillers régionaux de gauche (PS – Verts – PC) et leurs alliés de connivence UMP et FN ont néanmoins accordé cette subvention à cette entreprise mondialiste et qui se moque du devenir des Lorrains. Seul le profit maximum anime ses dirigeants.

La Nouvelle Droite Populaire a été la seule à s’être opposée à cette subvention.

Nos compatriotes doivent savoir que ces sociétés apatrides, qui se multiplient en France avec la complaisance d’une classe politique dévoyée, n’entendent nullement contribuer à la préservation des protections sociales mises en place depuis 1945 par des générations d’ouvriers et de cadres français. Avec de tels agissements consistant à exploiter les salariés des pays «  dits émergents » tout en appauvrissant rapidement les salariés français d’un Etat qui se déclare en faillite, c’est assurément à très court terme la mise en péril de nos régimes sociaux chèrement acquis (santé, famille, retraite).

Les socialistes n’hésitent pas à rejoindre l’ensemble de la droite actuellement au pouvoir et dont le slogan présidentiel demeure : "Ensemble tout devient possible….pour anéantir la société française".

L’éternel refrain de cette classe politique, depuis des décennies, c’est bien : "Ecoutez ce que je dis, et ne doutez pas de ce que je fais".

 

François FERRIER

Conseiller Régional de Lorraine

Nouvelle Droite Populaire

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 00:08


UN ENTRETIEN ENTRE ROBERT SPIELER ET PIERRE VIAL :

Robert Spieler : 
Tu as accepté ma proposition d’entrer à la direction de la Nouvelle Droite Populaire. Pourquoi cela ?

 

Pierre Vial : C’est très simple. Compte-tenu de la situation actuelle, l’engagement politique me paraît indispensable. La formule a beaucoup servi mais reste valable : « Si tu ne t’occupes pas de la politique, la politique s’occupe de toi ». J’anime déjà un centre d’analyse et de formation politiques qui s’appelle Europe-Identité et qui correspond à une formule très proche du centre Polaris qu’anime en Italie notre camarade Gabriele Adinolfi. Le travail de terrain qu’effectue la NDP me paraît tout à fait complémentaire. J’ajoute que cela s’inscrit dans la stratégie, qui est la mienne, de collaboration et de coordination avec le plus grand nombre possible d’organisations de la mouvance identitaire, sans esprit de chapelle, sans sectarisme, pour grouper le maximum de forces pour un objectif commun.

 

R.S. : Quel objectif ?

 

P.V. : Celui qui s’impose de façon évidente : la lutte de résistance et de reconquête face à l’immigration-invasion de populations qui considèrent l’Europe comme une terre de conquête – et déjà en partie conquise, grâce à la lâcheté de traîtres et collabos qui ont dit depuis longtemps à ces gens « vous êtes chez vous chez nous ». Face à cette invasion, toutes les bonnes volontés combattantes sont les bienvenues, partout en Europe car le combat est évidemment à l’échelle européenne. C’est l’impératif premier et absolu, qui conditionne tous les autres. Par exemple, comment combattre réellement le chômage si ceux qui ont voulu l’immigration – et qui en sont donc les principaux coupables – continuent à avoir à leur disposition une masse de main d’œuvre et donc de manœuvre qui permet de faire pression sur les emplois et les salaires.

 

R.S. : Que faire ?

 

P.V. : Oeuvrer pour ouvrir les yeux des Européens, pour qu’ils comprennent que nous sommes en guerre. Et leur dire qu’il faut se préparer mentalement et physiquement à des lendemains, sans doute proches, qui seront très difficiles à vivre. Je crois que cette prise de conscience est en marche. Merci la crise !

 

R.S. : Comment situer, par rapport à cela, ton action en tant que président de Terre et Peuple ?

 

P.V. : C’est très simple. Terre et Peuple réalise un travail d’information et de formation sur le terrain culturel. Il faut agir aussi sur le terrain politique. Nous devons marcher sur les deux jambes, culturelle et politique, car elles sont inséparables si l’on veut avoir une marche équilibrée comme l’a bien montré Gramsci (un auteur, entre parenthèses, que beaucoup citent sans l’avoir lu !).

 

R.S. : Les élections européennes sont proches. Qu’en penses-tu ?

 

P.V. : Qu’elles sont l’occasion de rappeler ce qu’est NOTRE Europe. C’est-à-dire l’exact contraire d’une Europe de Bruxelles qui est celle des technocrates et des banquiers. Notre Europe est l’Europe des peuples, l’Europe des identités enracinées. Une Europe de la puissance et donc de l’indépendance sur le plan politique, économique, militaire, culturel, au sein d’un monde multipolaire tenant en échec la volonté hégémonique, l’impérialisme tous azimuts des Etats-Unis d’Amérique, porteurs d’un projet de gouvernance mondiale et mondialiste dont les zélotes sont, en France et ailleurs, des gens comme Attali, Kouchner, Strauss-Kahn. Ces gens-là, sûrs d’eux, annoncent d’ailleurs tranquillement la couleur… Il suffit de lire les textes d’Attali et d’écouter ses déclarations.

 

R.S. : Que penses-tu de l’action de Carl Lang ?

 

P.V. : Il est sur la même ligne que nous. Donc, toute collaboration avec lui me paraît infiniment souhaitable. Ainsi qu’avec tous ceux qui partagent nos analyses et nos objectifs. En oubliant ces querelles de chefs qui sont, hélas, le péché mignon des Gaulois. Que ceux-ci s’en souviennent : quand ils sont unis, la force est en eux. Je sais que depuis longtemps, sur ce sujet comme sur bien d’autres, nous sommes d’accord toi et moi. 

Site de Terre et Peuple

Le Progrès de Lyon


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
26 avril 2009 7 26 /04 /avril /2009 23:26

Jeudi 23, vendredi 24 et samedi 25 avril, Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, François Ferrier, conseiller régional de Lorraine, et Roland Hélie, directeur de la revue Synthèse nationale, ont effectué une tournée dans le Sud-Est de la France afin de concrétiser l’implantation de la NDP dans les régions méridionales. Des réunions toutes aussi réussies les unes que les autres eurent ainsi lieu à Lyon, à Avignon et à Sète. Les responsables de la NDP ont été reçus vendredi à Orange par Jacques Bompard, maire de la ville. Résumé de ces journées.

 

Jeudi soir à Lyon, Pierre Vial rejoint la direction nationale de la NDP…

 

1-NDP_01_008.jpgJeudi soir, se déroulait  à Lyon la première réunion de la Nouvelle Droite Populaire dans la Capitale des Gaules. Nos amis lyonnais sont venus nombreux pour écouter les responsables nationaux du mouvement. Mais l’événement important de cette soirée amicale fut la venue de Pierre Vial, Président de Terre et Peuple, qui nous fit une remarquable intervention sur les menaces mortelles qui pèsent sur notre civilisation européenne et sur la nécessaire et vitale entente des forces nationales et identitaires. A l’issue de la réunion lyonnaise, Pierre Vial a accepté de rejoindre la direction nationale de la Nouvelle Droite Populaire. Fidèle à sa vocation de rassemblement, la NDP se trouve ainsi renforcée par l’arrivée d’une personnalité importante du mouvement national et identitaire. Dans la guerre que nous menons contre le Système broyeur de nos identités, seule l’unité de toutes les forces combattantes permettra de vaincre.

 

Vendredi à Orange, rencontre amicale avec Jacques Bompard…

 

NDP_01_016.jpgJacques Bompard, maire d’Orange, nous a chaleureusement reçu à la mairie de sa ville vendredi matin en présence de Philippe de Beauregard, Conseiller régional de PACA. Ce fut l’occasion de constater une large identité d’analyse quant à la situation politique du camp national et identitaire et quant aux perspectives d’avenir.

 

Au cours du déjeuner qui suivit, Robert Spieler aborda directement avec le maire la question, qui fait beaucoup de bruit en ce moment, de la mosquée d’Orange. Jacques Bompard veut-il faciliter la construction d’une mosquée dans sa ville, comme l’accusent certains ?

 

C’est évidemment totalement faux. Il existe depuis longtemps à Orange une mosquée située dans un îlot insalubre du centre-ville que la mairie souhaite réhabiliter. Il reste cependant à récupérer le bâtiment de la mosquée, les autres bâtiments ayant déjà été acquis par la ville. Jacques Bompard, en vertu des possibilités que lui laissent les lois en vigueur, a proposé aux musulmans l’échange de leur bâtiment contre un terrain situé à l’extérieur de la ville, ce qu’ils ont accepté. Il leur a aussi fait signer une « charte républicaine ». On ne peut guère mieux faire. Alors, accuser Bompard de faciliter l’implantation d’une mosquée relève donc purement et simplement de la désinformation.

 

La critique est facile, mais l’art est beaucoup plus difficile. Ceux qui se contentent de raconter n’importe quoi sans rien connaître ni aux réalités locales ni aux contraintes légales que le Système impose feraient mieux de se renseigner avant de diffuser n’importe quelles fausses informations.

 

Une visite de la ville d’Orange a permis de constater le remarquable travail réalisé par Jacques Bompard et son équipe. Ainsi, nous passons devant un immeuble d’une épouvantable laideur, il s’agit du Palais des Congrès construit par la précédente municipalité. Un panneau situé à l’entrée de cet édifice éclaire les passants : « Ce bâtiment qui se singularise par sa laideur a été réalisé par la municipalité socialiste en violation du Plan d’occupation des sols grâce à un ministre socialiste ». Bravo Jacques ! Voilà ce que signifie être pédagogue !

 

Vendredi soir à Avignon, la NDP s’implante solidement en PACA…

 

NDP_01_018.jpgLa réunion d’Avignon permit à la NDP de concrétiser son implantation en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Depuis plusieurs mois, des bonnes volontés se manifestaient un peu partout dans cette région. Aussi, la tenue de cette réunion, parfaitement organisée par notre ami Jean-Marie Cojannot, fut-elle l’occasion de mettre en place des délégations de la NDP non seulement dans le Vaucluse, mais aussi à Marseille et à Nice. Ainsi, après Toulon où une réunion de la NDP est prévue pour le mois de juin, ce sont deux nouvelles sections qui voient le jour, concrétisant ainsi la présence de notre mouvement dans cette région hautement symbolique du combat national.

 

Nous avons aussi eu le plaisir, au cours de cette réunion, de recevoir une délégation régionale du MNR conduite par Hubert Savon, membre de la direction nationale de ce mouvement, ainsi que des responsables du Cercle Algérianiste, très présent dans la région, et du Cercle national des combattants.

 

Samedi matin, en marge de l'aspect purement politique du voyage, la délégation de la NDP s’est rendue au Palais des Papes pour visiter la magnifique collection consacrée aux peintres primitifs  italiens.

 

Samedi, Sète et l’Hérault accueillent la NDP...

 

NDP_01_026.jpgLa tournée des responsables se terminait samedi après-midi avec une réunion publique à Sète. La presse locale avait largement annoncé l’événement et ce fut une sympathique réunion qui se déroula autour de Jean-Louis Mailhac (à droite sur la photo), délégué départemental de l’Hérault. La terrible crise de la pêche, principale activité de Sète, fut bien entendu abordée par les intervenants et, dans les jours qui viennent, la NDP va mener une campagne militante locale pour défendre les pêcheurs sétois.

 

La présence à cette réunion d’amis venus de Perpignan nous permet de vous annoncer la création prochaine d’une section dans cette ville.


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 16:38


"TOUS UNIS POUR DEFENDRE L'IDENTITE EUROPEENNE !"


Une série de 3 réunions est organisée dans le Sud-Est les 23, 24 et 25 avril prochains. Il s'agit de concrétiser le travail d'implantation effectué par la Nouvelle Droite Populaire dans ces trois départements depuis quelques mois. Nos amis, adhérents ou sympathisants, qui désirent assister à ces conférences sont invités à le faire savoir. Une invitation leur sera envoyée par retour.



JEUDI 23 AVRIL, LYON :

Réunion de présentation de la Nouvelle Droite Populaire dans le Rhône à 18 h 30, Hôtel Campanile de Lyon Tassin la demi Lune, avec Robert Spieler, délégué général de la NDP, François Ferrier, conseiller régional de Lorraine, et Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale. A 17 h 00, une conférence de presse précèdera cette réunion.

Renseignements : ndp@club-internet.fr


VENDREDI 24 AVRIL, AVIGNON (Vaucluse) :

Réunion de présentation de la Nouvelle Droite Populaire dans le Vaucluse à 18 h 30, Hôtel Campanile d'Avignon Montfavet, avec Robert Spieler, délégué général de la NDP, François Ferrier, conseiller régional de Lorraine, et Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale. A 15 h 00, une conférence de presse précèdera cette réunion.

Renseignements : ndp@club-internet.fr



SAMEDI 25 AVRIL, SETE (Hérault) :

Réunion de présentation de la Nouvelle Droite Populaire dans l'Hérault à 17 h 00, Hôtel des Arts, avenue Victor Hugo, avec Robert Spieler, délégué général de la NDP, François Ferrier, conseiller régional de Lorraine, et Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale. A 16 h 00, une conférence de presse précèdera cette réunion.

Renseignements :
ndp@club-internet.fr

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 18:59
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 18:26

 

NDP - INFORMATIONS

 


n°7 - avril 2009 est disponible. Cliquez ici.

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information