Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 10:09

 

Nous publions ici, avec l’aimable autorisation de notre confrère Flash, l’entretien que Robert Spieler a accordé à ce journal au sujet du régionalisme politique en Alsace. Cet article, publié avant les élections régionales, a aussi été publié dans le dernier numéro de la revue Synthèse nationale.

 

Vous êtes le fondateur du mouvement régionaliste Alsace d'abord que vous avez quitté il y a deux ans. Parlez-nous de vos succès, de vos échecs et des enseignements que vous en tirez.

  

J'avais été député du Front national et, je dois dire irrité par l'évolution de plus en plus jacobine et anti européenne de ce mouvement, j'avais créé Alsace d'abord en 1989 dans le but de proposer aux alsaciens une alternative régionaliste, pro européenne et identitaire au Front national. Tout en respectant la nation, je crois en la nécessité de renforcer les compétences des régions, notamment dans les domaines des langues régionales, de l'environnement, de la politique de développement économique, etc.

 

 Aux élections régionales de 1992, nous avions réussi l'exploit, avec peu de moyens et des équipes très faibles, de dépasser la barre des 5% et d'obtenir deux élus. Ce succès inespéré était dû à notre campagne massive d'affichage de la fameuse alsacienne portant un voile islamique. Nous eûmes deux élus. Aux élections de 1998,  j'avais été très fier d'avoir réussi à débaucher des maires, dont certains de poids, issus du RPR et de l'UDF. Je ne devais pas tarder à m'en mordre les doigts. Leur présence nous obligea à gommer les références trop marquées au combat contre l'islamisation et à tout discours à connotation "d'extrême droite". Nous progressâmes légèrement, obtenant trois élus, grâce à d'excellents résultats dans leurs  zones d'influence, mais régressions dans les trois quarts des cantons alsaciens. J'ajoute que l'un des maires élu s'empressa de retourner au RPR.

 

 J'en ai tiré une leçon : la présence dans une équipe d'un seul élément de poids "modéré" entraine toute l'équipe vers un discours aseptisé, par une sorte de chantage permanent, fût-il non exprimé directement.

 

Le ralliement, par la suite, à Alsace d'abord des élus du MNR permit de clarifier notre discours en le radicalisant. Christian Chaton fut élu, grâce à une triangulaire, conseiller général du canton de Saintes-Marie-aux Mines .Christian Chaton était un radical, issu du PFN, mais sa radicalité devait se dissoudre peu à peu dans l'espérance illusoire d'être réélu.

 

Les élections de 2004 permirent une forte progression (9,42%), sans obtenir d'élus, la barre minimale ayant été relevée par le Système de 5 à 10% des voix. Ce fut catastrophique pour Alsace d'abord qui perdait ses élus et surtout ses moyens de fonctionnement. Dés lors, deux stratégies s'affrontèrent. La mienne, qui allait dans le sens du rapprochement avec toutes les forces nationales et identitaires, avec un discours anti-Système et résolument anti-immigration et celle de Jacques Cordonnier, qui défendait un positionnement de droite autonomisante, raisonnable, tournant le dos à tout " extrémisme" et recherchant la respectabilité. Ce dernier prônait la création d'une fédération régionaliste avec le bloc identitaire. Cette solution me paraissait absurde, car il n'existe en France quasiment pas de mouvement régionaliste identitaire avec qui s'allier dans d'autres régions. J'avais moi-même imaginé que nous pourrions éventuellement établir une sorte de partenariat avec un mouvement national, sur le modèle allemand de la CSU bavaroise qui fait équipe au niveau fédéral avec la CDU. Mais un tel mouvement national acceptant la dimension régionaliste et européenne n'existait pas en France.

 

Je me suis résolu à en tirer les conclusions. Vu le mode de scrutin en France, Alsace d'abord n'a guère de perspective et je n'avais aucune envie de cantonner mon combat à la défense du grand tétras (coq de bruyère des Vosges) ou à la dénonciation des exactions de Turenne en Alsace et dans le Palatinat  il y a quatre siècles. J'ai donc décidé de créer avec Roland Hélie, Pierre Vial et François Ferrier notamment, la Nouvelle Droite Populaire qui défend au niveau national la dimension identitaire régionale, nationale et européenne. La NDP a établi  un partenariat avec le MNR et le Parti de la France et présente des listes aux élections régionales sous le sigle "Non aux minarets" en Lorraine et en Franche-Comté. Elle soutient en y participant les listes présentées par Carl Lang en Haute et Basse Normandie, Picardie et région Centre et participe activement à l'organisation de la résistance européenne, aux côtés du Vlaams Belang, du Fpöe autrichien, de la Lega Nord, de nos amis catalans et allemands notamment. Nous luttons pour la survie de nos peuples. Nous n'avons pas le choix. L'ennemi est devant nos portes. Il est dans nos murs.

 

Le rassemblement de toutes les forces  régionales, nationales, européennes, identitaires est d'une ardente nécessité. Résistance et victoire!

 

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 23:33


Samedi 27 et dimanche 28 mars 2010 se déroulait à Duisbourg, au coeur de la Ruhr, deux grandes manifestations contre l'islamisation de cette région industrielle allemande. Il faut préciser que le 9 mai prochain se dérouleront dans ce land les élections régionales.

 Le mouvement Pro NRW (North Rhénanie - Westphalie), qui mène, depuis plusieurs années, un combat exemplaire contre l'édification de mosquées et contre l'immigration invasion avait organisé ces deux journées de protestation qui devaient marquer le coup d'envoi de la campagne. Toutes les forces nationalistes et identitaires d'Europe avaient tenu  à apporter leur soutien à nos camarades. Une délégation française conduite par Annick Martin, secrétaire générale du MNR, qui mena ces dernières semaines un combat similaire à la tête de la liste d'union MNR, NDP et PdF "NON AUX MINARETS EN LORRAINE", de Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, de François Ferrier et de Luc Pécharman, membres de la direction de la NDP, ainsi que de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale.

 Autour de Marcus Beisicht et de Marcus Wiener, les principaux partis frères européens étaient présents : le Vlaams belang, avec Filip Dewinter et Hilde De Lobel, le FPO autrichien, les Espagnols de Platafoma per Catalunya, ainsi que des amis suèdois.

 Nous vous proposons de suivre ces deux magnifiques journées de fraternité combattante européenne à travers ce reportage photo réalisé par nos amis de Lille.

IMG_0168.JPG
Samedi après-midi, au cours de la conférence de presse internationale, à laquelle assistaient une soixantaine de journaux, télévisions et agences de presse, Robert Spieler et Annick Martin apportent le soutien de l'ensemble des forces nationalistes et identaires françaises à l'initiative de Pro NRW.
IMG_0194.JPG
Devant une salle bondée, le Délégué général de la NDP dénonce avec force l'islamisation de l'Europe et appele à l'intensification de la résistance.
IMG_0183.JPG
 Dans la foule, nous reconnaissons François Ferrier et Roland Hélie qui
suivent attentivement les intervenants.
IMG_0211.JPG
Dimanche matin, au rendez-vous avant la manifestation et le grand meeting en plein air : Roland Hélie, Alberto Torresano (Identidad), Filip  Dewinter (Vlaams belang), Robert Spieler (NDP), Marcus Beisicht (Pro NRW), une militante de Pro NRW, François Ferrier (NDP Lorraine),
et Annick Martin (MNR).
IMG_0238.JPG
 Invoquant Charles Martel, les batailles de Poitiers, Lépante et Vienne, ainsi que la glorieuse Reconquista conduite par Isabelle la Catholique et Ferdinand d'Aragon, Robert Spieler a rappelé, devant un nombreux public enthousiaste : ce que l'Histoire a fait, l'Histoire peut le défaire. Il n''y a donc pas de fatalité en matière d'islamisation de l'Europe.
IMG_0253.JPG
La grande famille nationaliste et identitaire européenne.
La Reconquista est en marche...
IMG_0259.JPG
 Après le meeting, les manifestants se rendent aux abords de la l'énorme mosquée surplombée de minarets : plusieurs milliers de collabos rameutés par les professionnels de l'anti-racisme d'opérette étaient présents sur place. Ils furent contenus par un impressionnant service d'ordre
(plus de 2 000 policiers).
Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 11:32

DSCN0006[1].JPG   DSCN0023[1].JPG   DSCN0010[1].JPG  

Les militants de la NDP multiplient tractages,
collages et visites chez les commerçants de la ville.
  

A Narbonne, dans l'Aude, une nouvelle mosquée doit être construite prochainement. Dans cette ville, au glorieux passé riche d'histoire, l'islamisation fait, petit à petit, son chemin. Mais, là aussi, elle n'est pas considérée comme une fatalité.

En effet, l'opposition à cette nouvelle construction est en train de s'organiser et c'est notre ami Jean-Louis Mailac, un des responsables de la Nouvelle Droite Populaire en Languedoc-Roussillon et originaire de la ville, qui en prend l'initiative. Accompagné des militants locaux de la NDP, il multiplie les tractages pour alerter les habitants sur ce qui se prépare dans leur ville.

Partout en France et en Europe, la résistance nationaliste et identitaire est là pour défendre notre civilisation...

Lire le site de la NDP Hérault : Benvenguda

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 16:49

DSC_0092-2eced.jpg


Par Robert Spieler

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

Une fin de semaine de résistance européenne en Allemagne : vendredi 26, samedi 27et dimanche 28 mars.

Les forces de résistance européenne contre l’islamisation de notre terre ont répondu présent à l’appel de Markus Beisicht, président de l’association anti-islamisation Pro-Köln, qui mène un combat déterminé contre la construction de mosquées en Allemagne, et qui pilotera la liste anti-minarets aux prochaines élections du Land Nord-Rhein-Westfallen (18 millions d’habitants).

Les Flamands seront là, avec Filip Dewinter, porte parole du Vlaams Belang, ainsi que les Autrichiens du FPOE, les Hollandais, les Suisses, les Italiens, les Scandinaves, etc… Je mènerai, au nom de la Nouvelle Droite Populaire, aux côtés d’Annick Martin, secrétaire générale du MNR, une délégation d’une cinquantaine de Français.

Le programme :

Six manifestations auront lieu vendredi 26 mars devant des centres islamiques et des mosquées de la région. Je prendrai la parole à plusieurs de ces manifestations pour apporter à nos amis allemands le soutien de la Résistance française.

Samedi 27 mars : après une conférence de presse internationale, une réunion aura lieu à 15 h 00, Schloss Horst, Turffstr. 21, à Gelsenkirchen. J’y interviendrai, aux côtés de nos camarades européens. Une motion sera proposée au vote des participants, exigeant l’organisation d’un référendum, sur le modèle suisse, visant à interdire la construction de minarets en Allemagne et en Europe.

Dimanche 28 mars : une grande manifestation, à 11 h 00 devant la grande mosquée de Duisburg-Marxloh conclura ces trois journées de lutte et de fraternité européenne.


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 18:42

Couv SN 17 (1).JPG


Au sommaire :

Ils veulent nous imposer leurs lois… nous les refusons !
Editorial de Roland Hélie, directeur de Synthèse nationale

Les  limites du régionalisme politique…

Par Robert Spieler, fondateur d’Alsace d’abord, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire

France, Europe, Russie : même combat !

Un grand dossier sur une nouvelle approche de la Russie.

Des contributions de Marc Rousset, écrivain, Patrick Parment, journaliste, Lionel Baland, journaliste, Francis Bergeron, écrivain, Pierre Vial, historien, Nicolas Tandler, écrivain, Günther Palikao, essayiste, Colonel (ER) Jean-Claude Philipot, Délégué général de l’Alliance France-Europe-Russie…

La fallacieuse théorie du libre échange et la diabolisation du protectionnisme…

Par Marc Rousset

L’OTAN, bras armé de l’Amérique…

Par Catherine Gentil, sociologue

France : l’inéluctable brésilianisation avant la libanisation…

Par Jean-Claude Rolinat, écrivain et journaliste

Espagne : la résistance identitaire fait irruption dans le paysage politique catalan…

Par Enrique Ravello et Lionel Baland

Un entretien avec Thierry Van de Leur
, auteur du Parisis code

Les rubriques de Vincent Vallois, Philippe Randa…


Commandez-le à :
 

Synthese nationale 116, rue de Charenton 75012 Paris

(115 pages, 12,00 € - chèque à l'ordre de Synthèse nationale)

ABONNEZ-VOUS à SYNTHESE NATIONALE

Bulletin d'abonnement

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
15 mars 2010 1 15 /03 /mars /2010 01:46

300x200_1459033_0_ddb2_ill-1307768-d1a1-spieler.jpgUn communiqué de Robert Spieler,

Délégué général de la

Nouvelle Droite Populaire

 

Malgré une abstention considérable et très dommageable, comme nous le savons, pour le camp nationaliste et identitaire, les Français ont fortement exprimé leur rejet du Système.

 

Le Front national, bien qu’en recul par rapport aux élections de 2004, obtient un résultat que les sondages ne lui permettaient pas d’espérer.

 

Les listes présentées par la coalition du Parti de la France, du MNR et de la Nouvelle Droite Populaire ont atteint des résultats tout à fait encourageants : Annick Martin, tête de liste NON AUX MINARETS en Lorraine, dépasse les 3% des voix et Christophe Devillers, sur la même thématique, les 2,46 % en Franche-Comté. Nous nous félicitons aussi des résultats obtenus par nos amis de la Région Centre où Jean Verdon fait 3,45 %, de Picardie où Thomas Joly fait plus de 2 % et de Normandie où Fernand Le Rachinel réalise 3,71 % des suffrages exprimés.

 

Ces résultats prouvent la pertinence de la stratégie de combat contre l’islamisation de la France proposée par la Nouvelle Droite Populaire, stratégie au demeurant reprise dans la dernière semaine de campagne par le FN avec son affiche, qui a fait grand bruit, contre les minarets.

 

Plus que jamais l’enjeu du XXIème siècle sera l’antagonisme entre l’islamisation de notre continent et la défense intransigeante de nos identités française et européenne. Dans ce contexte le rassemblement nationaliste et identitaire réalisé par le PdF, le MNR et la NDP est une ardente nécessité. Nous serons présents lors des prochaines échéances électorales pour proposer aux Français une nouvelle espérance.

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 17:11

affiche_namel_mini.gifLorraine :

Liste NON AUX MINARETS

conduite par Annick Martin

 

 

 




 

50017167_p.jpgFranche-Comté :

Liste Ligue Comtoise NON AUX MINARETS

conduite par Christophe Devillers

 

 

 

 




imagesCAQWQYJ5.jpgHaute-Normandie :

Liste de rassemblement Parti de la France

conduite par Carl Lang

 

 

 



 

A4%20regionales%20fernand-1.jpgBasse-Normandie :

Liste de rassemblement Parti de la France

conduite par Fernand Le Rachinel

 

 




 

 

untitled1.jpg

Picardie :

Liste de rassemblement Parti de la France

conduite par Thomas Joly

 

 

 




 

1664927541.jpgRégion Centre :

Liste de rassemblement Parti de la France

conduite par Jean Verdon

 

 

 

 

Et ailleurs ? Faites comme bon vous l'entendez...

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
6 mars 2010 6 06 /03 /mars /2010 16:08

Régionales 2010 Metz 084.jpg
Un nombreux public venu de toute la Lorraine.


Vendredi soir, à Metz, les nationalistes et les identitaires lorrains se sont retrouvés nombreux pour soutenir la liste NON AUX MINARETS EN LORRAINE conduite par Annick Martin.
 

Plusieurs personnalités, tant nationales qu'européennes, sont venues prendre la parole pour appeler les Lorrains à voter massivement pour cette liste. Successivement, Martine Lehideux, Vice Présidente du Parti de la France, Robert Spieler, Délégué général de la Nouvelle Droite Populaire, l'Allemand Marcus Beisicht, Président de Pro Köln, les Flamands Hilde De Lobel, membre de la direction du Vlaams belang, et Filip Dewinter porteparole du VB et député d'Anvers, donnèrent ainsi à la liste d'Annick Martin une dimension ainsi qu'une légitimité européennes.

Dans son discours de conclusion, longuement applaudi, Annick Martin a rappelé que cette immigration/invasion qui engendre l'islamisation de notre pays oblige les Français a entrer en résistance. La liste NON AUX MINARETS est le début d'une nouvelle croisade européenne pour sauver nos libertés et notre identité.

Une conférence de presse avait précédé cette grande réunion de campagne aucours de laquelle les quatre femmes têtes de listes en Lorraine ont précisé le sens de leur engagement.

Régionales 2010 Metz 050.jpg
Au cours de la conférence de presse :
Martine Lehideux (PdF), Robert Spieler (NDP), Annick Martin (MNR) et
Marcus Beisicht venu de Cologne pour soutenir la liste.

Régionales 2010 Metz 032.jpg
Hilde De Lobel, Filip Dewinter, Robert Spieler, Annick Martin et Marcus Beisicht :
tous unis pour dire NON A L'ISLAMISATION de l'Europe.


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 02:34

50017167_p.jpgNon aux minarets en Franche-Comté, pourquoi ce titre ?

Pour répondre à une question précise : souhaitons-nous la transformation de notre société, fruit de la civilisation européenne, en société islamique ?

Il ne s’agit pas de se placer sur le terrain religieux, mais sur le terrain de la civilisation : c’est-à-dire sur le terrain politique.

Chacun sait qu’en France, on peut pratiquer la religion de son choix. Mais ce droit incontestable est un droit privé. Il existe en France comme dans toute l’Europe une séparation entre l’église et l’État. Ce qui se traduit communément par la phrase célèbre : « Rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. »

Le droit des musulmans à être musulman n’est donc pas remis en cause. Du reste, ils n’ont aucune difficulté à pratiquer leur culte, puisque ce culte ne comporte pas de liturgie et ne requiert aucun clergé. La demande d’édifices spéciaux, ainsi que l’exigence du respect des préconisations de la charia ne relèvent donc pas d’une stricte pratique d’un culte, mais bien d’une entreprise islamique de transformation et de conquête de la société et du territoire français. C’est parce que l’islamisation est une entreprise politique que nous la critiquons et la combattons. L’islam n’est pas qu’une religion, c’est un système politique qui entend soumettre et régenter tous les êtres humains, musulmans ou non.

C’est une entreprise politique parce que l’islam ne reconnaît pas la séparation du temporel et du spirituel.

C’est une entreprise politique parce que nous assistons à une avancée considérable de l’impérialisme islamique en France et dans de nombreux pays d’Europe par le biais d’organisations (UOIF, frères musulmans, etc. ) qui rassemblent et forment des militants islamistes. Il faut rappeler, que faute de liturgie, les imams (ou les mollahs chiites) se comportent dans les mosquées comme de véritables chefs politiques.

Les Européens qui ont critiqué, à juste titre, l’impérialisme américain, ne peuvent rester inertes devant l’entreprise impérialiste islamiste qui a pour but de nous imposer sa loi, ses coutumes et ses interdits, bafouant nos propres lois, nos propres traditions, nos propres coutumes.

S’il est bien admis aujourd’hui que les peuples ont un droit imprescriptible à disposer d’eux-mêmes, pourquoi le peuple français de tradition européenne ne pourrait-il pas bénéficier de ce droit ?


L’islamisation de notre pays est incompatible avec les lois de la république et les valeurs multiséculaires de la France.


L’islam est le parti de la soumission à Dieu. En France, les citoyens et les autres habitants doivent respecter la constitution française qui n’est pas une constitution théocratique. Cette constitution a vocation à être remaniée. Elle est le fruit de la souveraineté nationale qui appartient au peuple qui l’exerce par l’intermédiaire de ses représentants (article 3 de la constitution). Notre loi est la loi du peuple français et ne saurait être la chari’a.

Notre devise est claire : « liberté, égalité, fraternité », la liberté exclut la notion de soumission.

L’islam refuse aussi l’égalité entre les êtres humains : il fait la différence entre musulmans et non musulmans. Et surtout, il discrimine les femmes des hommes, les reléguant à un statut inférieur. Tous ceux qui connaissent bien la vie de certains quartiers communautarisés savent à quel point il est difficile pour une jeune fille ou pour une femme de résister à la pression masculine dans les familles fortement islamisées. Cette pression pouvant aller parfois jusqu’à la mise en cause de l’existence-même de ces femmes. Cette liberté que nous devons à des générations de femmes courageuses, nous n’entendons pas l’abandonner sous les coups de boutoir de l’islamisme.

Le processus d’islamisation de la France – qui va bien au-delà du simple communautarisme – traduit non seulement un refus de se plier aux traditions et lois européennes, mais exprime la volonté déclarée de changer ces lois lorsqu’elles sont contraires à la charia. Pour gagner une pseudo paix sociale dans les quartiers islamisés, nos gouvernants se comportent en « idiots utiles », renonçant à nos valeurs de civilisation et mettant en danger notre identité, et donc notre existence, sous la pression des partis islamistes. Nous ne l’acceptons pas.

La liste « Ligue Comtoise – Non aux minarets » est présente pour rappeler les principes fondamentaux qui régissent la France :

  • le peuple français a le droit à disposer de lui-même,
  • tout citoyen a le droit de critiquer l’islam, au même titre qu’il peut critiquer toute autre religion. Et en particulier contester la « tolérance » d’un système qui menace les pays et et les individus qui le critiquent, qui détruit les œuvres d’art qui ne lui conviennent pas, qui propose la conversion ou le cercueil, qui enterre vivantes les femmes qui « regardent les hommes » et qui prévoit de nous coloniser par la poussée démographique.

En France, s’installe une discrimination inacceptable envers les femmes :

  • horaires de piscines spécifiques
  • exigence de médecins femmes pour soigner les femmes
  • pressions familiales et sociales pour exiger le port du voile d’abord, et maintenant le port de la burqa…

En France s’installent des pratiques inacceptables :

  • abolition de la consommation de porc dans de nombreuses cantines scolaires et les hôpitaux
  • bêtes égorgées vivantes, sans anesthésie, sans aucune pitié pour le monde animal et souvent au mépris des règles d’hygiène en vigueur dans notre pays, pour obtenir de la viande « hallal »
  • enfin, on assiste avec la complicité de nos gouvernants locaux, régionaux et nationaux à l’édification de mosquées toujours plus nombreuses et plus imposantes, comportant même des minarets. La Suède en a fait l’expérience naïve, puisqu’après la construction de minarets, c’est bien logiquement que les islamistes réclament l’appel public à la prière.

Tout cela est inacceptable et est en contradiction profonde avec l’identité de notre peuple et les valeurs de civilisation qu’il a su développer, enracinées dans le monde grec, romain et chrétien.

Il est temps de tenir le langage de la vérité et d’affirmer que, quand bien même cette civilisation serait la plus grande du monde, la civilisation islamique est incompatible avec l’identité, la culture et la civilisation européenne.

Les revendications islamistes n’ont pas à être satisfaites car elles sont contraires à ce que nous sommes. Accepter l’islamisation de la France, c’est s’exposer à la transformation de notre pays en une république islamique de France.

Voter pour la liste « Ligue Comtoise – Non aux minaret » c’est dire clairement non à l’islamisation de la France.

Site de la Ligue comtoise


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 01:40


affiche namel mini

L'affiche de la liste NON AUX MINARETS EN LORRAINE : Cliquez ici


et la profession de foi : Cliquez là.


Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information