Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 18:23

 

P1010959.jpgRoland Hélie

Directeur de Synthèse nationale

Vous avez entre les mains le trentième numéro de Synthèse nationale. Lorsqu’une revue arrive à son trentième numéro, c’est un peu comme lorsqu’on fête son trentième anniversaire : c’est l’heure du premier bilan et c’est aussi le moment de se lancer dans des projets encore plus ambitieux. C’est donc ce que nous allons faire maintenant.

En préambule je préciserai seulement que le travail que nous avons réalisé depuis le début a été possible avant tout grâce à la l’enthousiasme et la ténacité de l’équipe rédactionnelle et à la fidélité et la générosité de nos lecteurs et de nos abonnés. Je tiens donc à remercier ici du fond du cœur les uns et les autres. Aujourd’hui, Synthèse nationale a conquis toute sa place dans le « paysage médiatique national ». Elle est aussi devenue, grâce aux multiples conférences et colloques que nous avons organisés tant à Paris qu’en province, un pôle incontournable au sein de la Droite nationale, nationaliste et identitaire. Ajoutons à cela les éditions « Les Bouquins de Synthèse nationale » que nous avons créé il y a un an et qui s’apprêtent à éditer leurs 5e et 6e volumes dans les mois qui viennent.

Lors de notre 6e journée nationale et identitaire, qui s’est déroulée le dimanche 11 novembre dernier à Paris, nous avons annoncé publiquement que Synthèse nationale, au-delà de sa vocation purement éditoriale, allait dorénavant développer une action plus militante. Notre objectif est de devenir une véritable centrale d’agitation au service de notre idéal. Ecrire, parler c’est bien, agir, c’est mieux.

Afin que les choses soient claires, précisons d’emblée que Synthèse nationale n’entend absolument pas se transformer ni en parti, ni même en mouvement. Il existe suffisamment de structures de ce type qui jouent parfaitement leur rôle dans notre famille politique. Nous pouvons d’ailleurs nous enorgueillir d’avoir établi avec chacune (ou presque) d’entre elles des liens d’amitiés qui durent maintenant depuis 6 ans. Il en va de même avec les journaux et les associations. Il suffit pour s’en convaincre de consulter les programmes de chacune de nos 6 journées annuelles qui se sont déroulées depuis la création de notre revue ou les sommaires de ses livraisons. C’est plus d’une centaine de personnalités représentatives de notre mouvance, tant françaises qu’européennes, qui nous ont apporté leurs contributions. De plus, étant moi-même membre de l’une de ces formations, la Nouvelle Droite Populaire en l’occurrence, je ne verrais aucun intérêt à en créer une supplémentaire. Notre ambition est donc toute autre.

Au cœur de la Droite nationale

Synthèse nationale, au nom de l’efficacité, a toujours cherché à améliorer les liens entre les organisations et mouvements nationaux, nationalistes et identitaires. Que ce soit en 2008, au moment des municipales de mars, en lançant l’opération « Les Villes contre l’islamisation » ou au mois de juin en appuyant la création de la Nouvelle Droite Populaire ; que ce soit en 2009 en soutenant les listes du tout jeune Parti de la France de Carl Lang aux élections européennes et en 2010 en incitant au rassemblement pour les élections régionales du PdF, de la NDP et du MNR dans une demi-douzaine de régions ; que ce soit en 2011 avec l’Union de la Droite nationale, étiquette commune aux formations précitées lancée en vue de la Présidentielle et des législatives de 2012 (rappelons que 70 candidats portaient cette étiquette à ces dernières) ; notre souci a toujours été le même : rassembler pour gagner. Il en va de même chaque année, au début du mois de mai, lorsque nous participons activement à l’organisation du cortège nationaliste unitaire avec l’ensemble des mouvements militants de la mouvance nationaliste et solidariste pour honorer Sainte Jeanne d’Arc à Paris.

Le sens de notre combat a toujours été le même : lutter contre le mondialisme destructeur des nations, des peuples et des identités ; instaurer un Ordre nouveau, nationaliste, social, populaire et identitaire, seul capable de sauver notre civilisation européenne face à la volonté hégémonique et génocidaire de l’hyper-classe apatride. Pour cela nous nous référons non seulement aux « fondamentaux » historiques qui nous sont chers et qu’il n’est pas question pour nous de renier, mais aussi aux concepts nouveaux qui résultent des réalités de ce début de XXIe siècle. Concilier la tradition et la révolution, tel est le sens de la synthèse que nous proposons. Certains pensent que pour arriver à nos fins il est obligatoire de tout chambarder, de jeter les classiques aux orties et de se doter d’une image totalement lisse et acceptable par nos adversaires. D’autres préfèrent s’arquebouter sur une vision du monde totalement dépassée et se défoulent en ressassant en permanence leurs obsessions un tantinet désuètes. Nous connaissons les limites de ces deux stratégies et nous savons que le bon chemin est ailleurs.

Le combat nationaliste est un combat de tous les jours. Trop souvent nous nous sommes laissés impressionnés par des chimères qui finalement n’ont mené à rien. Et pourtant, nous devons écarter de nous le doute et la déception. Il est plus que temps de nous ressaisir car le temps presse. Nous ne vous promettons pas la lune, nous vous proposons simplement de travailler ensemble pour que la France reste française dans une Europe européenne. Chacun selon ses possibilités, chacun avec sa sensibilité, et surtout, tous avec la même volonté d’agir.

Agir pour changer les choses !

Afin d’amplifier notre combat, afin que nos prises de positions soient connues du plus grand nombre, afin que nos écrits ne restent pas lettre morte, afin de développer la diffusion de notre revue, nous allons mener des campagnes de sensibilisation auprès de nos compatriotes. A chacune de ces campagnes, nous associerons le maximum de mouvements, d’associations et de personnalités. Déjà, au printemps et lors de l’été dernier, nous avions édité une brochure intitulée « Guide de survie en société islamique ». Celle-ci a rencontré un franc succès puisque nous en avons diffusé à ce jour plus de 6 000 exemplaires. Visiblement cette initiative répondait à une attente de la part de nos lecteurs. Alors, pourquoi en rester là ? Nous avons donc engagé, depuis le début du mois de décembre, une nouvelle campagne militante afin de demander la dissolution de cette véritable arnaque aux fonds publics qu’est l’officine SOS-Racisme. Cette association, créée de toute pièce par les socialistes au début des années 80 pour culpabiliser la droite et freiner toutes tentatives de rapprochements entre celle-ci et le FN, s’est mise aujourd’hui au service du mondialisme en préconisant le métissage généralisé et en dénonçant toutes les formes de résistances tant nationales qu’identitaires. Nous n’obtiendrons peut être pas gain de cause car nous savons que nous n’avons pas grand-chose à attendre du gouvernement actuel, mais notre campagne servira à faire en sorte que les élus qui subventionnent grassement SOS-Racisme y regardent désormais à deux fois avant de dilapider impunément l’argent des contribuables. Et, après SOS-Racisme, ce ne seront pas les cibles à atteindre qui nous manqueront.

Amis lecteurs, vous qui pensez que la soumission de notre pays et de notre continent aux désidératas de la haute-finance apatride qui prétend diriger aujourd’hui le monde n’est pas une fatalité ; vous qui pensez que le réveil des peuples est la seule alternative envisageable au cosmopolitisme ambiant, vous qui savez que le plus grand danger qui nous menace c’est la passivité, n’hésitez-pas à participer à notre mobilisation militante. Ensemble, nous pouvons encore changer les choses.

Vous le voyez, l’aventure Synthèse nationale est loin d’être terminée…

 

Couv SN 30.jpgEditorial du n°30 de la revue Synthèse nationale (janvier février 2013)

Sommaire, abonnement cliquez ici

 

Partager cet article

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

commentaires

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information