Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2010 3 03 /03 /mars /2010 02:34

50017167_p.jpgNon aux minarets en Franche-Comté, pourquoi ce titre ?

Pour répondre à une question précise : souhaitons-nous la transformation de notre société, fruit de la civilisation européenne, en société islamique ?

Il ne s’agit pas de se placer sur le terrain religieux, mais sur le terrain de la civilisation : c’est-à-dire sur le terrain politique.

Chacun sait qu’en France, on peut pratiquer la religion de son choix. Mais ce droit incontestable est un droit privé. Il existe en France comme dans toute l’Europe une séparation entre l’église et l’État. Ce qui se traduit communément par la phrase célèbre : « Rendons à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu. »

Le droit des musulmans à être musulman n’est donc pas remis en cause. Du reste, ils n’ont aucune difficulté à pratiquer leur culte, puisque ce culte ne comporte pas de liturgie et ne requiert aucun clergé. La demande d’édifices spéciaux, ainsi que l’exigence du respect des préconisations de la charia ne relèvent donc pas d’une stricte pratique d’un culte, mais bien d’une entreprise islamique de transformation et de conquête de la société et du territoire français. C’est parce que l’islamisation est une entreprise politique que nous la critiquons et la combattons. L’islam n’est pas qu’une religion, c’est un système politique qui entend soumettre et régenter tous les êtres humains, musulmans ou non.

C’est une entreprise politique parce que l’islam ne reconnaît pas la séparation du temporel et du spirituel.

C’est une entreprise politique parce que nous assistons à une avancée considérable de l’impérialisme islamique en France et dans de nombreux pays d’Europe par le biais d’organisations (UOIF, frères musulmans, etc. ) qui rassemblent et forment des militants islamistes. Il faut rappeler, que faute de liturgie, les imams (ou les mollahs chiites) se comportent dans les mosquées comme de véritables chefs politiques.

Les Européens qui ont critiqué, à juste titre, l’impérialisme américain, ne peuvent rester inertes devant l’entreprise impérialiste islamiste qui a pour but de nous imposer sa loi, ses coutumes et ses interdits, bafouant nos propres lois, nos propres traditions, nos propres coutumes.

S’il est bien admis aujourd’hui que les peuples ont un droit imprescriptible à disposer d’eux-mêmes, pourquoi le peuple français de tradition européenne ne pourrait-il pas bénéficier de ce droit ?


L’islamisation de notre pays est incompatible avec les lois de la république et les valeurs multiséculaires de la France.


L’islam est le parti de la soumission à Dieu. En France, les citoyens et les autres habitants doivent respecter la constitution française qui n’est pas une constitution théocratique. Cette constitution a vocation à être remaniée. Elle est le fruit de la souveraineté nationale qui appartient au peuple qui l’exerce par l’intermédiaire de ses représentants (article 3 de la constitution). Notre loi est la loi du peuple français et ne saurait être la chari’a.

Notre devise est claire : « liberté, égalité, fraternité », la liberté exclut la notion de soumission.

L’islam refuse aussi l’égalité entre les êtres humains : il fait la différence entre musulmans et non musulmans. Et surtout, il discrimine les femmes des hommes, les reléguant à un statut inférieur. Tous ceux qui connaissent bien la vie de certains quartiers communautarisés savent à quel point il est difficile pour une jeune fille ou pour une femme de résister à la pression masculine dans les familles fortement islamisées. Cette pression pouvant aller parfois jusqu’à la mise en cause de l’existence-même de ces femmes. Cette liberté que nous devons à des générations de femmes courageuses, nous n’entendons pas l’abandonner sous les coups de boutoir de l’islamisme.

Le processus d’islamisation de la France – qui va bien au-delà du simple communautarisme – traduit non seulement un refus de se plier aux traditions et lois européennes, mais exprime la volonté déclarée de changer ces lois lorsqu’elles sont contraires à la charia. Pour gagner une pseudo paix sociale dans les quartiers islamisés, nos gouvernants se comportent en « idiots utiles », renonçant à nos valeurs de civilisation et mettant en danger notre identité, et donc notre existence, sous la pression des partis islamistes. Nous ne l’acceptons pas.

La liste « Ligue Comtoise – Non aux minarets » est présente pour rappeler les principes fondamentaux qui régissent la France :

  • le peuple français a le droit à disposer de lui-même,
  • tout citoyen a le droit de critiquer l’islam, au même titre qu’il peut critiquer toute autre religion. Et en particulier contester la « tolérance » d’un système qui menace les pays et et les individus qui le critiquent, qui détruit les œuvres d’art qui ne lui conviennent pas, qui propose la conversion ou le cercueil, qui enterre vivantes les femmes qui « regardent les hommes » et qui prévoit de nous coloniser par la poussée démographique.

En France, s’installe une discrimination inacceptable envers les femmes :

  • horaires de piscines spécifiques
  • exigence de médecins femmes pour soigner les femmes
  • pressions familiales et sociales pour exiger le port du voile d’abord, et maintenant le port de la burqa…

En France s’installent des pratiques inacceptables :

  • abolition de la consommation de porc dans de nombreuses cantines scolaires et les hôpitaux
  • bêtes égorgées vivantes, sans anesthésie, sans aucune pitié pour le monde animal et souvent au mépris des règles d’hygiène en vigueur dans notre pays, pour obtenir de la viande « hallal »
  • enfin, on assiste avec la complicité de nos gouvernants locaux, régionaux et nationaux à l’édification de mosquées toujours plus nombreuses et plus imposantes, comportant même des minarets. La Suède en a fait l’expérience naïve, puisqu’après la construction de minarets, c’est bien logiquement que les islamistes réclament l’appel public à la prière.

Tout cela est inacceptable et est en contradiction profonde avec l’identité de notre peuple et les valeurs de civilisation qu’il a su développer, enracinées dans le monde grec, romain et chrétien.

Il est temps de tenir le langage de la vérité et d’affirmer que, quand bien même cette civilisation serait la plus grande du monde, la civilisation islamique est incompatible avec l’identité, la culture et la civilisation européenne.

Les revendications islamistes n’ont pas à être satisfaites car elles sont contraires à ce que nous sommes. Accepter l’islamisation de la France, c’est s’exposer à la transformation de notre pays en une république islamique de France.

Voter pour la liste « Ligue Comtoise – Non aux minaret » c’est dire clairement non à l’islamisation de la France.

Site de la Ligue comtoise


Partager cet article

Repost 0
Nouvelle Droite Populaire
commenter cet article

commentaires

NDP : NOUS SOMMES LE PEUPLE !

Rechercher

Présentation de la N.D.P.

 

 

Fédérer les énergies pour défendre notre civilisation

et rassembler la droite nationaliste et identitaire...

 

 Présentation de la NDP

 

Archives

Adhérez à la N.D.P.

  Identité

 

Adhérez à la
Nouvelle

Droite Populaire

 

 

Ensemble, faisons de la N.D.P.

le grand mouvement

de la droite nationaliste

et identitaire !

Pour adhérer, c'est ici

 

Tracts NDP à télécharger :

Pour votre information

 

Lisez

  

La revue 
politique et culturelle
nationale et identitaire

 

INFORMEZ-VOUS ! 

 

Consultez le site

quotidien d'information